En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 13 mars 2013

Quand François joue au docteur

Nous serions vulgaires, nous qualifierions Flanby de petite bite, mais nous ne le sommes pas.
Nous dirons juste qu'il manque de courage, de pugnacité, de mordant etc. Nous ne dirons pas que son gouvernement est un ramassis d'incapables et de lâches, mais nous le pensons sincèrement et la pensée demeure encore libre.

Voilà un gouvernement qui a la quasi totalité de médias à sa botte, l'assemblée nationale, le sénat, les régions, et je ne détaillerai pas les départements, les communes , les conseils de ceci ou de cela .

Or biquet, trouve que tout cela lui crée quand même des complications insurmontables et maintenant qu'il a perdu trois mois sur dix à c'est à dire 30% de son temps à discuter de la manière légale dont les pédés devaient s'enfiler, il décide que le temps lui est compté et qu'il faut à tout prix légiférer par ordonnances, c'est à dire en shuntant le Parlement. En effet, ayant la majorité dans les deux chambres, il n'y a aucun risque que le droit de légiférer par ordonnance soit refusé au gouvernement par les parlementaires godillots qui n'oublieront pas qui les fait rois.

Ce qui était explicable, bien qu'intolérable  au début de la Vème, justifiable sous le règne du petit Machiavel de Jarnac à cause de sa volonté de refuser le vote des Français qui avait chassé sa majorité ; ce qui peut apparaitre comme un moyen technique facile de transposer des directives européennes, auxquelles nous ne pouvons changer même une virgule, est injustifiable, intolérable, scandaleux, honteux, infâme, révoltant, ignoble, ignominieux, sordide, infamant, immonde lorsqu'il s'agit de changer la société dans laquelle nous vivons en s'épargnant ne fusse qu'un pseudo-débat avec des parlementaires dont on sait que quoi qu'il en soit la majorité est acquise au gouvernement.

Ces inféodés au nouvel ordre mondial ne font même plus semblant.
Il nous crachent à la gueule et nous somment de dire merci en baissant les yeux.
Raclures !

1 commentaire:

  1. Surtout, sois vulgaire, avec lui, tu peux te le permettre !

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.