En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 17 mai 2018

"Si un seul avait été armé, ça ne se serait pas passé comme ça"







Si un seul avait été armé, ça ne se serait pas passé comme ça. Démonstration par l'image

mercredi 16 mai 2018

mardi 15 mai 2018

Il y a deux manières de voir les choses

Presque 60 morts, 2000 blessés le jour de l'inauguration de l'ambassade des États-Unis à Jérusalem.
On peut voir cet évènement de deux façons. La première est classique entre provocation et répression le dindon de la farce étant le péquenot palestinien patriote, croyant et possédé d'un désir de vengeance contre l'envahisseur honni : quoi qu'on puisse en penser, la Palestine n'était pas vide à l'arrivée des premiers colons juifs en provenance de l'Europe au début du XX ème siècle.

On peut le voir aussi comme un vaste sacrifice humain, à la manière du 11 septembre, rendu à la divinité démoniaque qui nous prépare un holocauste d'une autre ampleur que celui d'il y a 70 ans  (50 à 70 millions de morts) .

samedi 12 mai 2018

Que reste-t-il de la visite de Macron aux USA ?

A peine quelques jours se sont écoulés depuis la visite de Jujupiter à Donald, qu'il est légitime de se demander ce qu'il peut bien en rester .
Passons sur l'arbre de l’indéfectible amitié arraché dès le lendemain et intéressons nous au reste.
Juju était parti là-bas pour ramener Donald dans le droit chemin, résultat, il a prouvé à la face du monde qu'il n'était qu'un bouffon tout juste bon à se faire ridiculiser en public.

Il n'a pas changé d'un iota la politique américaine et nos intérêts économiques sont désormais directement menacés par ce grand frère remuant et très mal éduqué.
Si demain Donald se croit obligé d'aider le provocateur Netanyaou, nous serons une fois de plus à la remorque de ces fauteurs de guerre et nous, comme les autres membres de l'UE serons les premiers à payer les pots cassés..
Macron connait désormais ses limites, jusqu’à quand fera-t-il encore illusion?

jeudi 10 mai 2018

Que serait un conflit israélo-iranien ?








En cas de guerre entre Israël et  l'Iran, Israël peut gagner sans trop de problèmes la première phase, mais il faut que celle-ci mette l'Iran à genoux . Ce n'est pas pour rien que les USA ont proposé, à mots à peine couverts leur aide en cas "d'attaque contre Israël", ce pays ayant copié des USA la mode de toujours passer pour une victime.

Toutefois, l’immixtion  des USA dans l'affaire pourrait être bien plus nuisible que positive en ce qu'elle pourrait amener au conflit la Russie et la Chine puis mécaniquement l'Otan et possiblement l'Inde et le Pakistan, tous  puissances nucléaires.
Si ce n'est pas le cas et que l'Iran décide d'une guerre totale avec mobilisation générale, Israël ne pourra pas tenir plus que quelques semaines.

Certes l'Iran n'est pas notablement plus armé qu'Israël et a même de nombreuses lacunes en particulier dans le domaine aérien, mais une bonne DCA et une infanterie de masse pourraient briser la ligne de défense israélienne, ouvrant le chemin à l'infanterie pour laquelle envahir un pays aussi petit ne serait  que l'affaire de quelques jours.

Ne resterait alors que l'utilisation de la bombe atomique sur Téhéran et quelques autres villes, voire sur le champ de bataille,  pour briser l'attaque.

Israël pourrait alors être vainqueur mais n’existerait plus. Le summum de la victoire à la Pyrrhus et le début d'un conflit plus étendu.


mercredi 9 mai 2018

Étonnante visite à Moscou

Alors que Washington impose aux entreprises européennes, en particulier françaises de rompre toutes relations avec l'Iran sous 6 mois  au plus, après la violation par les USA d'un accord international entériné par l'ONU, on peut s'étonner  que Netanyaou qui vient de faire tirer des missiles hier sur une base iranienne en Syrie soit accueilli en grande pompe à Moscou par le président Poutine à l'occasion de la commémoration du 9 mai.
Franchement, il y a quelque chose qui m'échappe. Il m’apparaît tout aussi inconcevable que Poutine ait perdu tout caractère ou qu'il lâche l'Iran au risque de perdre tout le bénéfice diplomatique de sa campagne en Syrie.
Certainement que la visite de l’Israélien était prévue de longue date, mais il aurait pu se défausser sur un ministre de second rang.
Pourquoi Poutine lâcherait-il l'Iran et le Hezbollah qui se sont révélés être des alliés efficaces, au profit d'Israël, de l'Arabie Saoudite, remettant ainsi en cause tous les bénéfices militaires de sa campagne, laquelle visait avant tout à conserver ses bases, en particulier navale en Syrie ? Car lâcher l'Iran, c'est aussi lâcher Bachar El Assad et relancer le processus de dépiautage du pays, ce qui me paraît actuellement inconcevable



dimanche 6 mai 2018

Fiorile fait rire le peuple





C'est cruel, je sais mais les baudruches représentantes, auto-proclamées, du peuple français, il faut les dégonfler

samedi 5 mai 2018

Premier Mai, les bourges et les bobos jouent à la guéguerre

Les premières comparutions immédiates après les violences du 1er-Mai à Paris ont eu lieu le jeudi 3 mai. Devant le tribunal, le profil de certains prévenus est étonnant : parmi eux, un centralien payé 4 200 euros par mois. Des prévenus avec des profils très variés : cinq hommes et une femme. Tous étaient poursuivis pour participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou dégradations. Ils ont été arrêtés avec le visage souvent dissimulé. Certains avaient dans leurs sacs des pierres, des ciseaux, masses, masques de piscines entre autres. Dans le box, un jeune homme de 29 ans, t-shirt blanc, diplômé de l’École centrale, consultant. Son salaire mensuel s’élève à 4 200 euros. Son voisin explique aussi avoir donné une fausse identité « dans la panique de la garde à vue ». Une garde à vue qui a duré 48 heures pour ce fils de chercheur au CNRS et cette fille de directeur financier.
Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com

Ainsi il apparait de plus en plus que les fameux black blocks et antifas de la même eau sont constitués pour une partie non négligeable de Bobos en mal d'action et de provocateurs privés ou policiers.
En l'occurrence le premier  mai il s'agissait de discréditer l'opposition ouvrière aux projets macroniens visant à brader l'outil économique par la petite porte  pour faire des grosses fouilles à ses petits amis. Quoi de mieux que des bavures montrant combien les ouvriers et les petits salariés sont bêtes et primaires face à Jupiter ?
Un intervenant sur RC parlait de milices privées selon une source policière, pas moins .

Quant aux jeunes Bobos ils s'achètent une conduite. En des temps plus reculés voire obscurantistes, avant que les Droits de l'Homme ne soient révélés au monde, les dames de la noblesse ou de la bourgeoisie avaient leurs pauvres et s'investissaient dans les œuvres de charité. Leurs descendants s'habillent en voyous et vont casser du mobilier urbain et à l'occasion des ouvriers ou petits salariés pour lutter contre la bête immonde.
Nous saurons nous en souvenir.

Ce cas n'est pas une exception, souvenons-nous que lors de l'épisode de la voiture de police incendiée dans le quartier de la République, deux des interpellés "antifas" agresseurs de deux policiers ultramarins, étaient les petits-enfants de Georges Bernanos écrivain célèbre, catholique, monarchiste et anti-modernisme. Le meurtre du grand-père en quelque sorte, le père ressemblant plus à un ectoplasme qu'à un homme véritable on ne peut le tuer même symboliquement .

On comprend un peu mieux que  les ministres de l’intérieur, qui n'ont aucune retenue lorsqu'il s'agit de gens ordinaires venant protester contre le sort qui leur est fait ou que l'on fait à leur pays se retiennent beaucoup lorsqu'il s'agit de leurs enfants ou de ceux de leurs amis.

Il s'agit d'une vaste représentation théâtrale à plusieurs acteurs, faisant semblant de s'opposer, tous concourant à œuvrer contre le peuple français, qui travaille, qui produit, qui constitue le cœur  de cette nation en train de sombrer sous nos yeux.

Addendum 07 mai
Polemia Black Blocs, Antifas No Borders , l'extrême gauche au service du système

 

vendredi 4 mai 2018

Afflux de migrants sur Paris, tout va pour le mieux !







Un avertissement de plus sur ce qui nous attend dans les cinq ans à venir

jeudi 3 mai 2018

Du combat de chefs de la dissidence à l'impossibilité par nature de sauvegarder une société multiculturelle





Un Youtubeur que j'ai découvert par l'intermédiaire de l'ami LHDDT.

Franchement il a des choses à dire malgré un accent marseillais très développé et un débit affolant (pensez à activer les sous-titres).
Le propos est intelligent et de notre bord. D'ailleurs tout propos intelligent ne peut être que de notre bord .
Sur le fond, La Mite dans la caverne car tel est son pseudo, nous montre en quelques minutes comment l'intégration  et la société multiculturelle mènent tout droit à la guerre civile, comme cela a amplement été démontré, au Liban, en Yougoslavie, en Irak et en Syrie, comme cela sera démontré bientôt, à nos dépens en Europe et en France .

mardi 1 mai 2018

Les nouvelles armes MHD de Poutine







JPP nous explique quelles sont les nouvelles armes Russes

mercredi 25 avril 2018

L'Europe orwelliene se met en place et ça va vous faire flipper

grosse blague semble-t-il due à la rédaction ambiguë d'un article sur MPI . Merci à mon lecteur anonyme.

mardi 24 avril 2018

La GLF continue de renvendiquer Beltrame comme l'un des siens à l'occasion d'une parodie de funérailles

L’itinéraire spirituel de l’officier de gendarmerie Arnaud Beltrame continue de faire l’objet de nombreuses spéculations.
Une chose est certaine, la franc-maçonnerie entend bien exploiter au maximum l’émotion qui entoure son assassinat.
On apprend ainsi que la Grande Loge de France comptera un temple maçonnique Beltrame.
C’est le 19 avril, au cours d’une veillée funèbre que le cérémonial maçonnique appelle «travaux funèbres», que Philippe Charuel, « Grand Maître » de la GLDF, a annoncé qu’un temple maçonnique porterait le nom du Colonel Beltrame à la rue Puteaux à Paris.
La cérémonie funèbre maçonnique a débuté à 19 h 30 dans le Grand Temple Pierre Brossolette qui n’est autre…. que l’ancienne chapelle d’un couvent. Les forces occultes ont toujours aimé profaner le sacré du catholicisme.
Pour l’occasion, des hauts représentants de différentes obédiences maçonniques sont présents, parmi lesquels Philippe Foussier, « Grand Maître » du Grand Orient de France.
On notera particulièrement la présence de Bruno Roger-Petit, en tant que porte-parole de la Présidence de la République...

Ainsi que le note l’article on ne sait pas trop de quel bord était le Lieutenant-colonel . Il avait été maçon c'est certain, l'était-il encore c'est moins sûr. Quoi qu'il en soit, curieusement la GLF continue de le revendiquer, alors que la cause de sa mort, c'est à dire une immigration massive et non filtrée, ainsi qu'une baisse du niveau de protection des citoyens est directement issue de la doctrine judéo-maçonnique.
Mais il est vrai que ces gens là n'en sont pas à une contradiction près.

L'Iran veut boycotter le dollar

Selon un article de RT l'Iran vient de décider de bannir le dollar de ses échnges commerciaux ce qui offre au moins deux avantages, ne plus être soumis à la volonté économique des USA et le second, pas moins important, se dégager de l"inquisition de la justice américaine qui a déclaré unilatéralement que toute transaction effectuée en dollar était soumise au droit américain et aux tribunaux américains.
Toutefois il faut se souvenir que le Shah était tombé exactement pour les mêmes raisons . Il avait été lâché (euphémisme signifiant que la CIA avait financé l'opposition) exactement pour les mêmes raisons, de même que Khadafi a été assassiné pour cela (et peut-être pour détenir des dettes d'un président d'un grand pays européen).

Sans être un fan du régime des Ayatollah, il faut espérer pour eux qu'ils savent ce qu'ils font et curieusement on pourra dire qu'en le faisant ils œuvrent pour la paix .
Si l'Iran, la Russie, la Chine et leurs satellites se mettent à boycotter le dollar, le rouquin fou a du mouron à se faire.

vendredi 20 avril 2018

Frappes en Syrie : un avion français n'a pas réussi à tirer un de ses missiles Scalp

Frappes en Syrie : un avion français n'a pas réussi à tirer un de ses missiles Scalp: Les frappes de l'armée française n'ont pas été un succès total sur le plan militaire. Le ministère des Armées a notamment confirmé qu'un avion Rafale s'est trouvé dans l’incapacité de larguer un de ses deux missiles.

La frégate lance missiles a aussi connu des déboires.

A lire le détail de article sur RT