En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 20 août 2019

Trump va-t-il venir libérer la France ?

Politique fiction

Alors que les présidents Macron et Poutine semblent amorcer un rapprochement entre pays, il est légitime de se demander si du coup Trump ne va pas vouloir venir nous libérer. Compte tenu des actions entreprises depuis plusieurs années par les USA, je pense qu'alors, l'administration Trump pourrait nous imposer un Califat.

Pourquoi nous en sommes là


samedi 17 août 2019

vendredi 16 août 2019

Le Grand Remplacement n'est qu'un fantasme



Les 10 prénoms le plus attribués en Seine Saint-Denis en 2018. Vous le voyez où le grand remplacement ?

Bien sûr qu'il s'est suicidé

Bien sûr qu'il s'est suicidé, mais comme il voulait mettre la justice dans l'embarras, il s'est étranglé lui même avant de se passer la corde au cou !
Il y a bien des types qui se sont suicidé de deux balles dans la tête ou à l'aide d'un pistolet retrouvé à plusieurs mètres ou même qui ont testé leur arme sur leur genou pour être bien sûr qu'ils ne se rateraient pas et que l'arme était bien huilée .

Des complotistes je vous dis !

Français vous n'avez que ce que vous méritez...

... Et le pire est à venir.

Le pire, c'est que vous avez trahi vos pères et ceux qui sont morts pour que vive la France et vous accessoirement !
Vous avez préféré la jouissance à court terme. Vous n'avez pas fait d'enfants, pourtant Debré vous en demandait 3. Vous avez accepté que plutôt que de faire ces enfants, votre femme soit "libérée" en allant travailler comme une demi-esclave à l'usine ou au bureau, permettant ainsi que votre salaire soit réduit subrepticement mais surement. Vous avez accepté que vos droits paternels soient spoliés réalisant en 40 ans la destruction de la famille, prémices à la destruction de la nation.

Vous avez accepté qu'on vous prenne pour un con et qu'après avoir rendu le travail féminin nécessaire, vos dirigeants vous crachent à la gueule en vous imposant une immigration non nécessaire et désormais visiblement nuisible - mais vous le méritez bien ! voir les éléments chiffrés du pouvoir d'achat depuis 1960

Regardez autour de vous, regardez votre télé et voyez qui vous fait la morale et vous dicte ses lois !
Regardez qui honore le Président, pas votre oncle ou votre grand oncle mort pour la France en 14 ou en 40 mais leur oncle ou leur grand oncle, mort ou recordman de la longévité dans un obscur village africain.
Commencez vous à comprendre ce que les mots "Malheur au vaincu" veulent dire ?

jeudi 15 août 2019

D'Allemagne

Je reviens de quelques jours de vacances dans l'Est de la France dans une ville que nous affectionnons tous par nature à cause de la présence du Parlement Européen (enfin surtout d'un bâtiment en forme de tour de Babel vide 98% du temps) et d'autres institutions sympathiques comme la CEDH, le Conseil de l'Europe, tous ces organismes qui sont nos ennemis naturels et qui regorgent de fonctionnaires payés à prix d'or et non imposables, ce qui fait la prospérité de cette ville de cyclistes déjantés, aussi cons qu'un chauffard de banlieue. Ne parlons pas du racket pour touristes et gens de passage que constitue le fermage du stationnement payant.

Bref  j'ai en fait passé une bonne partie de mes heures de veille dans le pays d'à côté et plus précisément dans le massif de la Forêt-Noire.

J'y ai constaté deux choses que je ne généraliserai pas au pays entier mais qui méritent d'être notées :

  • La présence de nos bonzamis est de plus en plus visible, rien à voir avec les présence des Turcs travailleurs et assez discrets. Les Algériens et les Marocains sont là ainsi que les Subsahariens. Les Germains, vous allez en chier. L'idylle rêvée ne durera pas longtemps ;
  • ensuite, j'ai vu pas mal de familles de blonds Aryens avec trois enfants, voire plus. J'ai comme l’impression que certains Allemands se réveillent. Je le leur souhaite. Il est dommage que les vrais chiffres de la natalité en France ne soient pas connus, j'entends chiffres de renouvellement de la population autochtone. Je ne suis pas persuadé que nous ayons été meilleurs dans ce domaine que les Allemands ou les Russes. Mais il est vrai que nous sommes le pays des embrouilles. 
J'ai eu l'occasion de discuter avec un Algérien travaillant en Allemagne depuis une dizaine d'années et semble-t-il content de parler en français, langue qu'il avait en partie oubliée.

Il était très heureux de me dire qu'il connaissait plusieurs villes de France parmi les plus peuplées d'Algériens : Marseille, la meilleure (sic) Grenoble, la banlieue parisienne  villes et région où il avait passé sa jeunesse.
Pour finir il était vraiment ravi  de me dire que la France c'était bien pour les Algériens car ils y étaient 10 millions. Curieusement je tiens les statistiques de ce bon bougre pour plus sûres que celles de l'INSEE, allez savoir pourquoi ?

lundi 5 août 2019

Absent

Je suis absent quelques jours et je répondrai un peu plus tard aux commentaires

lundi 29 juillet 2019

Le téléphone disparu répparu et qui dit des choses

Les enquêteurs ont prouvé qu’Alexandre Benalla avait menti, lors de sa première garde à vue, à propos de son portable qu’il prétendait avoir égaré mais qui ne l’était pas en réalité, écrit Le Monde. Le quotidien publie plusieurs messages envoyés par l’ex-chargé de mission à l’Élysée, après les violences commises par lui le 1er mai 2018.

La suite sur Spoutnik media financé pour tout ou partie par le gouvernement russe donc diabolique

Chronique d'un nain de la République

S'il est une icône incontournable de la Véme, quelqu'un qui a toujours été du côté du manche, indéboulonnable, avec sa gueule d'enfant sage, malgré son passé d'antifa de salon c'est bien Alain Duhamel.
L'OJIM l'habille pour l'hiver . Cet article a valu à l'OJIM d'être interdit sur fuck-bouque .

A la suite de notre article sur les réactions des médias sur l’invitation de Marion Maréchal, envoyée puis retirée par le Medef, nous avons reçu une lettre de lecteur. Assez différente par la forme du ton habituel de l’Observatoire, nous la publions telle quelle en tribune libre.

« Quelle mouche a donc piqué Alain Duhamel ? Outré que le MEDEF ait pu inviter Marion Maréchal, et sans doute vexé de n’avoir lui-même jamais bénéficié de cet honneur, il s’est attaqué à elle au micro de RTL, dans l’émission On Refait le Monde du 28 juin 2019, en visant tout particulièrement l’institut des sciences sociales, économiques et politiques (ISSEP), cette école qu’elle a jeté sur les fonts baptismaux à Lyon, en 2018.
Voyons donc comment Alain Duhamel refait le monde… Évoquant celle qui fut la plus jeune députée de l’histoire de la République française, sans que ce record ait été depuis battu, il s’interroge sur ce qu’elle peut avoir à dire en économie, à des chefs d’entreprise, et se demandant « quelle est sa compétence, quelle est sa culture, quel est son acquis, quelle est son expérience ? », il trouve très vite la réponse : « dans tous ces domaines, c’est zéro ! » Patrick Poivre d’Arvor, présent sur le plateau, se risquant à lui faire remarquer qu’elle venait de créer une école, Duhamel écarte très vite l’objection : « une école lamentable, avec une vingtaine d’étudiants (…) de niveau académique à pleurer de rire, avec des conférenciers qui disent tous la même chose, c’est-à-dire rien », et de conclure « franchement, c’est pas Harvard, son école » !

Même si sa charge ne s’embarrasse pas de nuances, notons que, pour la chute, Duhamel s’est un peu retenu… Sans doute n’a-t-il pas osé dire ce qu’il pensait très fort, en songeant à la seule école d’enseignement supérieur par laquelle il est péniblement passé, nous verrons dans quelles conditions, et dont il tente de tirer toute sa légitimité académique : « c’est pas Sciences-Po, son école », voulait-il dire ! Et pourtant… Si Alain Duhamel s’était un minimum renseigné, ce que nous avons pour notre part fait, il se serait rendu compte qu’avec près de 80 étudiants inscrits (une quinzaine en magistère 1 et plus de soixante en formation continue) dès sa première année d’existence, et non pas « une vingtaine », l’ISSEP détient précisément le même nombre d’étudiants que ceux qui étaient présents à Paris, rue Saint-Guillaume, la première année de la création de l’École libre des sciences politiques (Sciences-Po), en 1872, par Émile Boutmy.

Pour ce qui est du niveau académique des étudiants de l’ISSEP, il est, lors de leur admission à l’école, de niveau Bac + 3, c’est-à-dire, comme nous le verrons, le diplôme académiquement reconnu le plus élevé que détient aujourd’hui Alain Duhamel… Pour ce qui le concerne, et compte-tenu de la place qu’il s’efforce d’occuper dans l’espace médiatique, il faut bien admettre que c’est « à pleurer de rire » ! Les conférenciers de l’ISSEP ? Une rapide recherche permet déjà d’identifier, parmi les intervenants de cette école, l’historien Édouard Husson et l’expert en relations internationales Pascal Gauchon, fondateur de la revue Conflits, qui a notamment eu comme élève Maxime Lefebvre, auteur de l’ouvrage de référence Le jeu du droit et de la puissance, que s’arrachent tous les étudiants qui doivent se confronter aux concours les plus exigeants en matière de relations internationales. Compte-tenu des spécificités de leurs domaines respectifs d’expertise, Pascal Gauchon et Édouard Husson ne sont pas totalement identifiés comme disant « la même chose », et encore moins « rien ». Mais pour comprendre cela, sans doute ne faut-il pas avoir, des relations internationales et de l’histoire, une vision à la Duhamel qui le conduisait tantôt à pousser à une intervention française contre la Syrie ou à se montrer complaisant avec Bernard Henri-Lévy, le va-t-en-guerre de la Libye.
Et Alain Duhamel, « quelle est sa compétence, quelle est sa culture, quel est son acquis, quelle est son expérience » ? Appliquons cette intéressante question à deux domaines, les sciences politiques et la morale, mis en exergue par l’Académie des sciences morales et politiques, cette institution qui a recruté Duhamel comme membre depuis 2012, ce qu’il ne manque jamais de mentionner avec fierté dès que possible. Demandons-nous un instant ce qu’il peut bien avoir à dire au sein de ce cénacle. Toute l’expérience de Duhamel s’est limitée, dans les colonnes du Monde, de Libération, puis sur les plateaux de radio et de télévision auquel les postes de direction occupés dans les médias par son frère Patrice lui donnaient accès, à abonder dans le sens des idées du moment, enfoncer des portes ouvertes et relayer les injonctions du pouvoir. Il n’y a donc pas grand-chose à apprendre de ce côté-là, même si cela révèle déjà quelque chose en matière de morale.

Intéressons-nous alors à « sa compétence », « sa culture », « son acquis » en nous penchant sur les études effectuées par Duhamel. Son bagage académique se résume à… Sciences-Po, et c’est tout. Tout de même, pourrait-on penser, la sélection, le concours d’entrée, le prérequis de la mention au Bac comme base du recrutement, ce n’est pas n’importe quelle école ! Sauf que… Lorsqu’Alain Duhamel, qui appartient à la promotion sortie en 1962 de la filière « service public », entre à Sciences-Po, cette école ne pratique encore aucune sélection : tous ceux qui frappent à la porte, avec un Bac en poche, peuvent y entrer. Il suffit d’avoir un peu de temps devant soi et des parents suffisamment riches pour financer les études de leur progéniture, à une époque où les études supérieures sont encore loin d’être généralisées ou identifiées comme un préalable nécessaire avant l’entrée dans la vie active. Il faut donc une motivation, pour faire des études supérieures… Chez Duhamel, on la comprend vite : né en 1940, il appartient, en 1961, à une classe d’âge mobilisable pour la guerre d’Algérie. L’objection de conscience n’étant pas encore un motif permettant d’échapper à ses devoirs de citoyen, une solution s’impose d’elle-même : devenir étudiant ! Le moins que l’on puisse dire est qu’Alain eût de la suite dans les idées, puisqu’il s’est même consacré à animer, en y occupant les fonctions de vice-président, l’Union antifasciste de Sciences-Po qui militait, au sein de l’établissement de la rue Saint Guillaume, contre la guerre d’Algérie. De là à imaginer que lui et ses camarades « antifa » cherchaient surtout à maquiller leur manque de courage derrière un mobile politique, il n’y a qu’un pas que chacun, ici, sera libre de franchir. « Antifa », à une époque où le souvenir de l’occupation est encore présent chez les ainés, ça a tout de même plus d’allure que « pétochard » ! Peut-être conscient de cette lacune de son CV, Alain Duhamel ira même jusqu’à s’inventer, un demi-siècle plus tard, dans une interview donnée en 2018 dans Émilie Magazine, une revue des alumni de Sciences-Po, un passé de combattant politique, en déclarant que, dans ses activités de militant antifasciste, « les affrontements avaient été beaucoup plus rudes » qu’en mai 68. Difficile de ne pas éclater de rire… Lui et ses camarades antifas auront au moins eu un mérite : avec 2566 élèves au cours de l’année scolaire 1961-62, le renfort des planqués de la guerre conduit l’école à atteindre la limite de ses capacités, en termes d’effectif, ce qui amène le corps professoral, après de vifs débats, à mettre en place, dès 1964, un mode de sélection sur la base d’épreuves d’entrée et de mention réclamée au Bac. Cette sélection donnera pour longtemps au diplôme de Sciences-Po, avant que Richard Descoings ne commence à saper ce principe, une reconnaissance et une qualité unanimement admises, mais postérieures à la sortie de Duhamel de cette école. Sans surprise, l’indigence politique et les résultats scolaires de l’antifa Duhamel le placent à la hauteur de ses alter ego contemporains. Nationalisée en 1945, Sciences-Po est à cette date essentiellement devenue une préparation à l’ENA, créée à la même date et avec laquelle elle se trouve colocalisée. En 1962, la voie naturelle des meilleurs élèves, surtout ceux de la filière « service public » à laquelle appartient Duhamel, est donc de rejoindre l’école de la haute administration d’État. 10 % d’entre eux parviennent à franchir le concours d’entrée, les suivants, près de 40 % des élèves, rejoignent également l’administration, mais par d’autres concours. Loin de tout ça, et peut-être aussi désireux d’affronter un concours que d’être confronté à la guerre aux côtés des appelés de sa classe d’âge, Duhamel préfère de son côté rejoindre le journal Le Monde, dès 1963, avec en poche un diplôme qui n’a guère plus de valeur qu’une attestation de suivi de cours, sans avoir franchi aucune sélection, encore moins avoir été lauréat d’un concours.

Voilà pour « sa compétence » et « sa culture ». Pour « son acquis », la filière « service public » a sans doute conforté le jeune Duhamel dans l’idée que, dans le domaine public, il est plus utile de se servir que de servir. Ce mode singulier de mise en œuvre des sciences morales restera le fil conducteur de toute sa vie. Et, après tout, puisque ce qui fonctionne pour les études ou la carrière professionnelle peut bien s’appliquer pour les honneurs, autant ne pas se priver, ni faire les choses à moitié. Son statut de planqué du service national pendant la guerre d’Algérie ne facilitant pas le port de décorations, et la déontologie journalistique réclamant dans la profession, normalement, une certaine distance vis-à-vis des honneurs octroyés par le pouvoir, Duhamel identifie un artifice lui permettant de contourner ces obstacles administratifs et moraux afin d’entrer dans l’ordre de la Légion d’Honneur, la plus haute distinction française, réservée aux citoyens ayant fait preuve de mérites éminents au service de la nation. Il fallait juste trouver les fameux « services éminents ». Or, l’ancien cancre de la rue Saint-Guillaume ayant réussi, dans des circonstances sur lesquelles il se montre d’ailleurs fort peu disert, à obtenir un diplôme de 3ème cycle après de la Fondation nationale des Sciences Politiques qui, bien que dénué de toute reconnaissance académique, lui permet de donner quelques cours dans son ancienne école, le malin Alain profite de ce prétexte pour se faire inscrire par son entregent sur le contingent de la Légion d’Honneur du ministère de l’Éducation Nationale. Et pas qu’une fois ! Duhamel grimpe en effet à une vitesse vertigineuse tous les échelons de cet ordre qui se présentent à lui : Chevalier, Officier, Commandeur, puis Grand Officier en 2016… À cette vitesse, il faut se demander si l’ordre du ruban rouge ne va pas devoir inventer de nouveaux grades pour permettre à Duhamel de poursuivre cette fulgurante progression. Interrogé en 2010 par un journaliste de La Croix qui s’étonne de cette facilité, pour un journaliste, à accepter ce type d’honneur, il trouve vite la réponse : ce n’est pas en tant que journaliste, mais pour ses activités dans l’enseignement, donc ça ne compte pas ! Et de laisser comprendre que, 13 de ses ancêtres ayant été décorés dans cet ordre, il fallait bien qu’il ait aussi droit à son ruban rouge… Là encore, une application bien singulière des sciences morales, surtout quand Duhamel ajoute un dernier motif : le journaliste Jean Lacouture, son idole et son modèle sur lequel on reviendra, a aussi eu droit à la sienne. À titre de comparaison, quand, en 2013, Alain Duhamel est élevé au rang de Commandeur, un jeune officier de l’armée de Terre, le capitaine Patrice Rebout, reçoit à titre posthume le ruban de chevalier de la Légion d’Honneur. Il venait de tomber à Buulo Mareer, dans la nuit somalienne, à la tête de ses hommes, dans un assaut désespéré visant à délivrer un de ses frère d’armes, otage des milices islamistes depuis trois ans et demi.

Patrice Rebout, lui, mesurait pleinement, par son engagement, le sens et le prix du mot « servir ». Mais le grade de commandeur, auquel Duhamel ne s’est pas arrêté, était après tout celui de son modèle Jean Lacouture, journaliste ayant chanté l’entrée du Viet-Cong à Saïgon, puis celle des Khmers rouges à Pnomh Penh. Comme il fallait bien poursuivre sa carrière, Lacouture s’était finalement fendu de quelques excuses, à ce sujet, quand le génocide des Khmers fut révélé, ou quand on finit par se rendre compte que le système concentrationnaire vietnamien, baptisé « la clémence d’Ho Chi Minh » avait sans doute été le plus sanglant de tout l’espace communiste mondial. Mais ça ne l’a pas empêché de récidiver dans les années 90, en apportant son soutien au communiste Georges Boudarel, tortionnaire et assassin de ses propres compatriotes quand il officiait comme commissaire politique dans les camps de la mort vietminh. Commandeur, c’est aussi le grade qui a été finalement accordé au lieutenant-colonel Huynh Ba Xuan, décédé en décembre 2018 : ancien aide de camp du maréchal de Lattre de Tassigny, il avait été capturé au combat en 1953 puis avait passé 23 années de sa vie dans les goulags vietminh, la plus longue détention connue dans cet univers concentrationnaire, pendant que Lacouture chantait des éloges à Ho Chi Minh. Décidément, à la Légion d’Honneur, les zéros de l’histoire trouvent en plus la chance d’y côtoyer ses héros. Peut-être, finalement, que le seul service rendu à la nation par Duhamel aura été, par ses pitreries sur les ondes de RTL, de nous donner l’occasion de rendre hommage au capitaine Patrice Rebout et au Lieutenant-Colonel Huynh Ba Xuan, en citant ici leurs noms.

En attendant, on peut laisser Duhamel continuer à suivre l’exemple de son modèle Jean Lacouture, suffisamment de temps lui a été ici consacré pour se faire une idée précise des apports en sciences morales et en sciences politique que l’académie compétente peut attendre de son membre admis en 2012. Comme il le dit lui-même, « dans tous ces domaines, c’est zéro ! »

dimanche 28 juillet 2019

les services de renseignements espagnols ont facilité l’attentat terroriste de Barcelone en 2017

Les false-flags ce n'est pas qu'aux USA au Royaume-Uni ou en France, ça existe aussi en Espagne et c'est ce que nous montre le blog Arbaud de Brienne

Dans un reportage explosif, le site d’information Publico allègue que le Centre national de renseignement (CNI) espagnol a suivi de près la cellule terroriste du groupe État islamique (EI) qui a perpétré les attentats du 17 août 2017 à Barcelone, jusqu’au jour même de l’attaque. Loin d’arrêter la cellule avant qu’elle n’effectue les attentats, qui ont fait 21 morts et 130 blessés, le CNI les a laissé procéder. Les responsables du siège du CNI ont ensuite tenté de supprimer le dossier du chef de cellule Abdelbaki Es-Satty au début de l’enquête sur l’attaque.
La suite chez Arnaud de Brienne

jeudi 25 juillet 2019

Le procureur de la République a menti pour protéger son président

Source Libération sdource garantie estampillée VERITE
Jean-Michel Prêtre a reconnu avoir minimisé la blessure de la septuagénaire lors d'une manifestation de gilets jaunes le 23 mars pour éviter d'embarrasser le Président. Le ministère de la Justice ne souhaite pas engager de procédure disciplinaire.
Le procureur de la République de Nice a menti et l’explique d’une curieuse façon. C’est pour éviter d’embarrasser le président de la République que Jean-Michel Prêtre dit avoir dédouané les forces de l’ordre mises en cause pour la grave blessure à la tête de Geneviève Legay lors d’une charge de la police à Nice, le 23 mars. Cette justification a été livrée par le magistrat à sa hiérarchie, selon les informations du Monde, dont Libération a obtenu confirmation.
La suite

mercredi 24 juillet 2019

14 JUILLET - MACRON FAIT SA FÊTE... À LA NATION









Je craque encore pour la rousse

Les écuries d'Augias étaient bien propres par comparaison.

Un article qui je l'avoue m'a surpris mais qui répond a beaucoup de questions que je me posais sur l'attitude du FN, de son président et par la suite de sa fille pendant près de 40  ans de vie politique. Cette habitude de saboter sinon la victoire, du moins une avancée positive et déterminante.

Je n'ai pas les moyens de recouper l'information, je livre donc ceci à la critique de mes lecteurs mais j'avoue avoir terminé ma lecture avec la nausée.

Les amitiés sodomites,, sataniques et proxénètes de JMLP  du blog ODDR

mardi 23 juillet 2019

Avec la "circulation différenciée" ils ont inventé le trafic automobile ...


Cons, incultes et pas reconnaissants, merci de Gaulle

Le soir de la finale de la CAN, (coupe d'Afrique des nations de football), la statue de De Gaulle a été vandalisée dans la ville d'Evreux par des supporters de l'Algérie.
Cette crème d'imbéciles devrait aller tous les jours prier devant cette statue pour au moins deux raisons :
La première De Gaulle leur a donné, au sens propre, l'indépendance qu'ils n'ont pas du tout gagnée ni remportée.
La seconde, De Gaulle, toujours le même, leur a donné (cf ci-dessus) un statut particulier et un droit à l'immigration auquel, en raison de la guerre ils n'avaient nullement droit.

Il est plus que temps que l'Algérie et ses ressortissants retournent au régime commun en matière d'immigration et de résidence en France.
Il serait plus que souhaitable (on peut toujours rêver) que toutes les naturalisations systématiques en raison d'une naissance sur le territoire français de parents étrangers soient annulées quitte à en faire des apatrides, ce que la quasi totalité n'est d'ailleurs pas, jonglant avec deux passeports au gré des circonstances .

lundi 22 juillet 2019

Quelques réflexions sur l'affaire de Rugy

L'affaire de Rugy, dite Homard m'a tué, initiée par le sulfureux Médiapart est connue de tous.  En peu de mot, l'ex-président de l'AN est accusé d'avoir donné de fins soupers aux frais du contribuable alors qu'il était en fonction.

Il apparait de plus en plus que l'accusation d'abus soit en passe de s'éteindre, pour la bonne raison que tous les cas ont été prévus par la classe dirigeante pour se protéger.

Ainsi un ponte de LREM aujourd'hui président (lui aussi) de l'AN n'a pas été trouvé coupable de la moindre faute pour avoir fait racheter par sa banque un bien qui appartenait à son épouse. De même  l'incendie d'une cabane à lapin lui appartenant dévastée par un incendie suspect a pu être refaite à neuf et même un peu plus parait-il aux frais du contribuable. Un ministre des finances a pu brader à l'Américain des fleurons de l'industrie française et un président de la république peut jouer les tartarins en hurlant "qu'ils viennent me chercher" devant le personnel de l’Élysée réunis dans l'arrière cour du palais.
De Rugy a coûté cher à la république mais en toute légalité et, dans un état de droit, ce qui compte, ce n’est pas la morale mais la loi, laquelle n'est fondée que sur le bon vouloir d'une majorité ,de plus faussée par le scrutin majoritaire à deux tours - un infamie soit dit en passant.

On ne s'étonnera pas dans ces conditions que nous poursuivions notre course vers l'abîme un homard dans la bouche et un verre de Pétrus dans la main, le mauvais goût en rajoutant encore une couche.

jeudi 18 juillet 2019

Syrie : les USA ont repris la formation des islamistes qui font du bon boulot

Selon l’agence de presse Anadolu, des sources d’information ont révélé qu’après une interruption d’un an, les États-Unis avaient repris la formation des terroristes sur la base aérienne d'al-Tanf au sud-est de la Syrie.
« Les États-Unis ont repris la formation militaire des éléments du groupe terroriste « Jaych al-Maghawir », lié au Front de libération nationale (FLN) dans la base militaire d’al-Tanf, dans le sud de la province de Homs et dans les bases implantées en Jordanie », ont dit des sources informées à l’agence de presse Anadolu. Elles ont par ailleurs révélé qu’un nombre d’officiers de l’armée et de responsables des services secrets américains, accompagnés des conseillers de la soi-disant coalition internationale contre Daech avaient été chargés de former les terroristes.
« Les États-Unis ont autorisé les membres d’autres groupes à rejoindre «Jaych al-Maghawir» dans le but d’augmenter le nombre des terroristes », ont par ailleurs révélé les sources d’Anadolu. Sur la base aérienne d’al-Tanf, les terroristes sont formés aux offensives compliquées, aux opérations héliportées et à la guerre dans le désert et sur les hauteurs. Les États-Unis forment les terroristes sous le prétexte de faire face aux résidus du groupe terroriste Daech sur la frontière syro-irakienne. La base militaire d’al-Tanf, située sur les frontières communes Syrie-Irak-Jordanie est considérée comme une cellule d’opération commune des forces américaines et des terroristes de la région.

Dans un moment où l’armée américaine a repris la formation des terroristes, le nouveau candidat au département de la Défense des États-Unis, Mark Esper, a annoncé que les militaires américains, faisant partie de la prétendue coalition anti-Daech, resteraient en Syrie pour donner suite à ce qu’il a nommé « la poursuite de l’opération contre Daech » dans le nord-est syrien.
Pour rappel, les forces liées à la coalition dirigée par les États-Unis en Syrie, ont récemment organisé des manœuvres conjointes avec les terroristes de Jaych al-Maghawir dans la localité d’al-Tanf. Les États-Unis s'apprêtent à trafiquer via un Israélien le pétrole de cette province et les terroristes de Daech sont chargé de lui servir dans cette bataille énergétique à venir. Sur son compte Twitter, Un Israélien le dénommé, Moti Kahana avait confirmé la conclusion d’un accord avec le « Conseil démocratique syrien » (bras politique des FDS) pour la vente du pétrole extrait dans le nord-est de la Syrie. L’Israélien pourrait vendre jusqu’à 400.000 barils par jour. 

Source PressTV


Certes ce texte ne fait pas dans la finesse, PressTV étant pro-syrien et pro-iranen mais quand même, on s'aperçoit que les USA ont de la suite dans les idées 

Loi Avia : la délation, le lynchage et l'arbitraire instutionnalisés

A lire sans faute, l'article sur la loi Avia paru sur le site de l'OJIM, loi qui vie à institutionnaliser la censure sur la base de la dénonciation, du lynchage et de l'arbitraire.
Himmler l'a rêvé, Macron l'a fait !

Plus que la Corée du Nord ou autres lieux où il fait bon vivre, « la France est une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression », telle est l’opinion de Jonathan Turley, professeur de droit à l’Université Georges Washington, exprimée dans The Hill, « la colline », quotidien réunissant des journalistes démocrates et républicains distribué gratuitement dans et autour du Capitole. À quoi fait-il référence ? À la loi Avia, présentée et votée en France en tant que « loi de lutte contre la haine sur internet »...
la suite sur le site de l'OJIM

Qu'est-ce que la haine ? qui décide ce qu'est la haine etc, autant d'abîmes de droit dont personne se soucie et surtout pas les 434 des putes hé !  qui ont voté cette loi. En fait il n'y a que 33 Justes dans cette assemblée, les autres, lâches,  qui ont prétexté avoir leur enfants à chercher à la sortie de l'école pour ne pas voter étant encore pires que les 434 fumiers, parce que, ayant compris où était l'os, ont joué au petit malin.


Avia une avocate togolo-française, bâtie sur le même moule que Sibeth  et fan inconditionnelle de Macron, nous fera bientôt sentir toute la haine que l'immigration porte aux autochtones, elle nous fera sentir le poids de l'invasion.
VAE VICTIS !

Petit rappel

Vendredi 23 juin à 23 h 30 à Saint-Mandé (Val-de-Marne), Laetitia Avia, députée de la 8e circonscription de Paris, a mordu l'épaule d'un chauffeur de taxi, rapporte Le Canard enchaîné. La raison ? Le terminal de paiement par carte bancaire était hors service. N'ayant sur elle que sa CB, la députée fraîchement élue ne peut pas payer la course d'un montant de 12 euros. Le chauffeur lui propose alors de la déposer à un distributeur afin de retirer ladite somme. Refus catégorique de la députée qui ne veut pas payer. « Pourquoi payer un taxi qui ne prend pas la carte bancaire ? » s'insurge-t-elle en substance. Le chauffeur démarre et, soudain, il sent les dents de Laetitia Avia s'imprimer dans son épaule.
Après un échange vif et tendu entre les deux protagonistes, la police arrive sur place. Selon le rapport des agents, Laetitia Avia aurait pris un « ton condescendant » et ne se serait pas privée d'annoncer « [sa] qualité de parlementaire », sans pour autant revendiquer une quelconque immunité. D'après l'hebdomadaire, elle aurait reconnu devant les policiers avoir mordu le chauffeur et, après 45 minutes de négociations, la députée a fini par accepter de payer la course. Puis Laetitia Avia et le conducteur du taxi ont été conduits au commissariat de Vincennes, où elle a porté plainte pour séquestration et tentative de vol, et lui pour coups et blessures. (Le Point)


mercredi 17 juillet 2019

Le cercle des pouët-pouët disparus

Plus ça va, plus Macron peine à renouveler ses ministres, tant il n'a qu'un cercle restreint ... de fidèles.
Ainsi voici nos prévisions pour  le remaniement ministériel de 2021, celui qui préparera l'élection de 2022 ou sa Plénitude envisage d'ores et déjà de se représenter.

Un.e seul.e ministr.e et secrétair.e d’État.e voilà qui me semble une organisation propre à déchaîner les foul.e.s





mardi 16 juillet 2019

Il va vraiment falloir nous défendre

Deux informations révulsantes ce 16 juillet.

Une association surgie de nulle part demande au Parlement français la criminalisation de l'action française en Algérie.
Deux sentiments , d'abord ça me fait bien rigoler que les chantres des DDH se retrouvent ainsi piégés par leur propre connerie et celle de leur dernier président en date qui a été souffler cette idée géniale au cul des Algériens (et il s'y connait à ce qu'on dit) lors de sa campagne.
Ensuite ne jamais oublier que la colonisation est le fait du Second Empire et de la gauche de la IIIème et le fait que ça dégénère sans que l'on puisse trouver un accord, le fait de la gauche de la IVème et des Gaullistes pur beurre.
La droite nationaliste n'a agit qu'à partir de 60 quand il a été clair que De Gaulle avait menti à tout le monde. Il est hors de question que nous endossions les conneries de la Gauche.

Génération identitaire qui avait mené une action en 2017 dans les Alpes afin de démontrer que le franchissement sauvage des frontières n'était dû qu'à la volonté de l’État de ne pas agir - une forfaiture - vient d'être condamnée à une peine lourde, plus exactement ses dirigeants à 6 mois de prison ferme et l'organisation à 75000 euros d'amende.

Ça ne peut clairement plus durer et j'en appelle aux hommes jeunes et moins jeunes. Si rien n'est fait nous ne finirons pas, nous Français, la prochaine décennie .

J'en appelle aussi aux Catholiques pour qui la prière est le remède universel. Sans nier la force de la prière, aucun des Évangiles n’a jamais recommandé de rester les mains sur les cou...es pour contrer la persécution. Si Jésus demande à Pierre de ne pas le défendre contre les gardes de Caïphe ce n'était que pour que son destin s'accomplisse, par contre quand il est allé au Temple il a remis de l’ordre manu militari.
Donc mes frères, je sais que le portefeuille est près du cœur, mais n’hésitez pas un instant à l'en éloigner et à défaut d'agir, attitude passive qui vous sera reprochée, au moins n'entravez pas l'action des autres par des votes débiles quasi blasphématoires ! Voter Macrouille fallait quand même oser !

lundi 15 juillet 2019

14 juillet : bien sûr que Macron méritait d’être sifflé !


Valérie Bugault étrille le gros Raymond

Un excellent article de Valérie Bugault à  propos de  Raymond Barre sur MPI

Je sais , j'avais dit que je ne relaierai plus MPI, mais en l'occurrence il s'agit d'un article d'opinion, pas d'information, donc j'ai craqué .

jeudi 11 juillet 2019

Faut-il couper l'hydratation à Merkel ?

Après sa troisième crise de tremblements dus à la chaleur excessive, à la tiédeur excessive, au frais excessif, la question se pose sérieusement : faut-il l'inviter à Reims et supprimer ses traitements sous la bienveillante surveillance du docteur Sanchez ?
Perso, je vote OUI !

Vincent Lambert est décédé, l'Hôpital va pouvoir désormais tuer tranquille

François de Rugy peut reprendre une grosse part de homard et Manu danser un tango collé serré avec Omar, Vincent Lambert est décédé ce matin.
Paix à son âme, condoléances à ses proches et honte sur la France et les Français



mardi 9 juillet 2019

Du rififi à Dysneyland







les darblés en vacances

La France championne de l'anti-démocratie.

La France est devenue cet étrange pays où le régime entend être le chantre de la démocratie en bridant complètement la liberté d'expression. Or la liberté d'expression n'est pas un gadget de la démocratie, c'en est le pilier fondamental. Il faut être Français pour ne pas le ressentir au plus profond de son être.

Nul ne peut prétendre voter , nul ne peut prétendre élire un quelconque représentant, nul ne peut prétendre exercer la représentation du peuple si l'électeur n'est pas éclairé, s'il n'a pas accès aux tenants et aux aboutissants de son choix politique.
Ainsi cela fait grosso modo un siècle et demi que nous vivons un ersatz de démocratie, un régime qui le plus souvent n'en porte que le nom.

Attention, car c'est une erreur souvent commise, cela n'a rien à voir avec la brutalité du régime en question. Un régime démocratique pourrait parfaitement être brutal, ne serait-ce que parce qu'il impose le règne de la majorité sur diverses minorités ce qui au passage vaut toujours mieux que l'inverse, tel que cela se pratique ici depuis 1981 au moins.

Un universitaire américain vient de produire un article dans un journal local de Washington DC, un article où il entend montrer comment la France de Macron et l'Allemagne de Merkel tentent d'imposer au monde occidental une censure et une unicité de pensée qui pourrait représenter un danger pour ce même monde occidental.

On ne peut qu'être d'accord avec cette analyse d'autant plus que ça fait une quinzaine d'années que nous tenons ce discours sur nos blogs successifs.

Macron, Juju pour les intimes, est le parachèvement de cette Vème République qui n'a jamais été d'essence démocratique. Tant qu'elle a été dirigée par des gens intelligents ayant une certaine retenue et une certaine culture, le système s'est encore tenu. Elle a vraiment dérapé lorsque Mitterrand a fait appel aux minorités pour emporter le pouvoir et s'y maintenir, pervertissant l'essence même de ce que devrait être une démocratie.
Il y a longtemps maintenant que ces minorités ont décidé de passer à la caisse, sur notre dos.

L'addition est plus lourde chaque jour et la restriction de la parole alliée aux lois prétendument antiracistes est une arme efficace. On ne saurait nier le rôle primordial  joué par le lobby qui n'existe pas.
On en viendra bientôt à souhaiter une "libération" qui ne viendra jamais sinon pour "délivrer " les minorités de notre supposé joug.

Ainsi va le monde Vae Victis !

lundi 8 juillet 2019

Un texte d'une étonnante actualité

1:22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous;
1:23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
1:24 C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps;
1:25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!
1:26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature;
1:27 et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
1:28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,
1:29 étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité;
1:30 rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence,
1:31 de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde.
1:32 Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.

Ces onze versets de l'Epître au Romains datent de deux mille ans environ. On les croirait écrits par un témoin de notre époque tant tout y est, tant la perversion des mœurs que, pire encore, la perversion des esprits.

vendredi 5 juillet 2019

Le baccalauréat en poche

En cette troisième année de la présidence de Manu , il y a fort à parier que le taux de réussite au bac va friser les 100% puisque des résultats ont été affichés sans que les copies ne soient corrigées .
Suivra la réforme supprimant le bac ce qui satisfera tout le monde sauf ceux qui n'auront pas la chance d'être dans une minorité représentative.
Le rêve des immigrationnistes sera enfin réalisé, nos chers invités pourront enfin accéder aux grandes écoles.
Les pigeons seront les enfants ou les petits-enfants des Gilets jaunes.
Vas-y Manu tu tiens le bon bout les "Français" t'adulent.

samedi 29 juin 2019

Dialogue entre Antony Livry et Piero San Giorgio

Dialogue entre Piero San Giorgio et Anatoly Livry

Comment désarmer les citoyens pour s'assurer de leur passivité

La tremblante de Merkel

Pour la seconde fois, Angela a été atteinte d'une crise de tremblements en public.
Ces tremblements ne peuvent être attribués à la déshydratation comme elle nous l'a expliqué la première fois.
J'ai l'impression que ça ressemble plus à la maladie de la vache folle ou tremblante du mouton pour ne pas citer le fatal Kuru de la Papouasie, maladie du cannibalisme.





mercredi 26 juin 2019

Sciences-po ouvert aux cailleras sans filtre

Quand on veut on peut dit l'adage. Eh bien ça y est, la ripoublique va pouvoir inonder les sphères de pouvoir de cailleras issues de l 'immigration fut-elle de troisième ou de quatrième génération, puisque non assimilée elle reste une immigration.

Plus de concours, donc plus de comparaison, tout cela se réglera dans le secret des alcôves ripoublicaines  : " Hé Ahmed, je t'en mets combien ? Mets-m'en trente on verra après s'il faut compléter".
Avec ça je vous parie que dans 10 ans, l'Iran passera auprès de nous pour un pays modéré.
Il y a un bon côté, c'est que les vraies élites, les gens méritants, pas les héritiers vont peut-être se détourner de la haute administration pour enfin être productifs. Le risque c'est qu'ils le fassent ailleurs que chez nous.

Canicule : précieux conseils pour rester en vie







Il me fait rire

mardi 25 juin 2019

La mise en scène de la canicule

Nous vivons actuellement un épisode thermique brûlant, plus désagréable d'ailleurs par sa soudaineté que par sa qualité, que la presse et le pouvoir ont immédiatement pris bien soin de mettre en scène.
 
Sur le plan technique la canicule se traduit par des températures très élevées pendant une période supérieure à trois jours avec un gradient thermique très faible entre le jour et la nuit, d'où un inconfort permanent et la sensation d'épuisement que tout le monde ressent.
Or pendant ces premiers jours de la vague de chaleur,  si les températures sont élevées, heureusement, le gradient de température entre le jour et la nuit nous permet encore de dormir sereinement. Fi donc de la canicule.

Tout cela n'empêche pas la presse de se focaliser sur le sujet, tandis que l’État rajoute sa couche de stress en se prêtant au jeu, par l’annulation d'activités fussent-elle aussi importantes que des examens, au nom du "principe de précaution" édicté par le funeste Chirac.
Les réchauffistes se réjouissent, la météo de ces six derniers mois avait laissé une impression mitigée et le printemps pourri ne prêchait pas en faveur du réchauffement. Il y avait le feu à la maison si je puis me permettre cette image douteuse.

Enfin tout est rentré dans l'ordre, je vais enfin pouvoir de nouveau me sentir coupable en prenant mon véhicule diésel pour aller au boulot, j'aurais l'estomac qui se serre en mangeant mon steak tout en pensant à ces milliards de tonnes de méthane rejetés par les bovins, jusqu'à la crème chantilly de ma glace, issue du lait des même bovins qui ne saurait qu'évoquer la débâcle de l’inlandsis du Groenland qui aurait perdu 40% de sa superficie en quatre malheureux jours ─ quand on fake chez les réchauffistes on n'y va pas par deux chemins  .

Les agités du bocal se succèdent à la vitesse des balles d'une MG 42 sur les ondes, demandant, qui l'arrêt de la consommation de viande, qui le changement des horaires scolaires pour permettre aux bambins de travailler sereinement, même s'ils sont en vacances   pour une grande partie ; sans doute en horaire de nuit ? Entendant d'un derrière distrait une radio périphérique ce matin j'ai même cru entendre que l’État allait mieux contrôler le web  pour développer la liberté d'expression et je ne suis pas sûr qu'en fait, lâcher mes opinions non conformistes ne participe pas un peu à l'élévation de la température. Enfin je n'en suis pas certain mais l'esprit y était.

Voilà où en est la France aujourd'hui ! Le Sarrasin est sous les remparts  on lui a même ouvert la poterne, la civilisation s'effondre, la guerre menace et ce qui nous préoccupe est un épisode calorifugé qui sera fini dans quelques jours ou auquel nous nous serons habitué et qui de toutes façon aura une fin.
En août on nous expliquera toujours aussi doctement et toujours avec le même ton culpabilisateur, que les pluies continues sont bien l'effet de notre diesel et de notre goût immodéré pour la viande de bœuf !


lundi 24 juin 2019

Qui est Juan Branco ? Un Franc-maçon kabbaliste ? Sataniste ? Européiste ?

Une opinion iconoclaste sur Juan Branco, la nouvelle coqueluche de l'opposition de gauche et alter mondialiste, surgi du néant, bardé de diplômes avec un accès surprenant aux grands médias qu'il fait mine de fustiger ainsi que les "élites"





dimanche 23 juin 2019

Paix ou joug au Moyen Orient ?

Les médias israéliens ont publié un document qui contiendrait des extraits du plan américain de règlement au Proche-Orient qualifié de « deal du siècle »

Clauses du plan américain de règlement israélo-palestinien


Entité administrative et territoriale




  • Signature d'un accord entre Israël, l’Organisation de libération de la Palestine et le Hamas au sujet de la création d'un État palestinien appelé « Nouvelle Palestine »
    L’État recouvrira la Cisjordanie et la bande de Gaza, à l'exception des territoires occupés par les colonies juives

  • Jérusalem sera la capitale à la fois d'Israël et de la « Nouvelle Palestine » . Les habitants arabes de Jérusalem deviendront citoyens de la « Nouvelle Palestine ».
    La municipalité de Jérusalem administrera tous les quartiers de Jérusalem, excepté ceux administrés par le nouveau gouvernement palestinien. Il sera interdit aux Juifs d'acheter des maisons arabes et aux Arabes d'acheter des maisons juives. Aucun territoire supplémentaire ne sera annexé à Jérusalem.
  • L’Égypte louera à la Palestine des terres attenant à la bande de Gaza où seront construits un aéroport, des usines et où se développeront l'agriculture et le commerce.
    La superficie des territoires et le prix seront concertés entre les parties avec la médiation des pays soutenant l'accord.
  • Les colonies Juives appartiendront à Israël. Y seront annexées les colonies isolées.

  • La vallée du Jourdain appartiendra à Israël. Le statut des lieux Saints ne sera pas révisé.

Financement et infrastructures


Les pays soutenant l'accord alloueront 30 milliards de $ à la Nouvelle Palestine pour ses projets nationaux sur une période de 5 ans.



Aménagement et infrastructures


  • Ouverture de routes pour le transport de marchandises et le passage d'ouvriers en Israël et en Égypte.

  • Aménagement en l'espace de cinq ans d'un port maritime et d'un aéroport dans la « Nouvelle Palestine » . Jusque là, l'aéroport et les ports maritimes israéliens seront utilisés.
  • Les frontières entre la « Nouvelle Palestine » et Israël seront ouvertes pour le passage des hommes et des marchandises.

    La Route 90 reliant le nord et le sud d’Israël sera payante et aura quatre voies. Deux voies relieront la « Nouvelle Palestine » et la Jordanie.

Construction d'une autoroute entre Gaza et la Cisjordanie




Capacité de défense


  • Absence d'armée dans la Nouvelle Palestine
  • Seule la police dispose d'armes légères
  • Signature de l'accord sur la défense ente Israël et la Nouvelle Palestine. Israël garantira aux Palestiniens la protection contre une agression extérieure et les Palestiniens paieront Israël pour cette protection
  • Le montant du paiement est concerté entre les parties avec la médiation des pays qui soutiennent l'accord.
  • Le Hamas dépose toutes ses armes

    Le Hamas renonce à détenir des armes
    Les « pays qui soutiennent l'accord » rémunéreront les membres du Hamas jusqu'à la formation d'un gouvernement Palestinien

Cas d'acceptation/de rejet des propositions de l'accord


  • Si le Hamas et l'organisation de la libération de la Palestine (OLP) déclinent les propositions :

    Les États-Unis n'accorderont plus aucun soutien financier aux Palestiniens
    Les États-Unis chercheront à faire en sorte qu'aucun pays ne soutienne financièrement les Palestiniens.
  • Si l'OLP accepte les clauses et le Hamas ou le Jihad islamiste les refusent :

    Traduction en justice des leaders de ces mouvements
    Lors de la prochaine vague de violence entre Israël et le Hamas, les États-Unis soutiendront Israël pour nuire personnellement aux leaders du Hamas et du Jihad islamique

  • Si Israël s'oppose à l'accord :

    Les USA cesseront de le soutenir économiquement

Source journal Israël Hayom via Sputnik France.

Il s'agit d'une mise en  coupe réglée des Palestiniens  qui ne disposeront que d'un État morcelé, sans capacité de défense, sans accès à l'eau, sur lequel pèseront exclusivement toutes les obligations du "contrat", placé sous la dépendance exclusive de leur pire ennemi.
Les rares installations productives sont placées  en territoire étranger que l'on loue, la "protection" du parrain est soumise à un tribut, comme sous l'Occupation, pour ceux qui nous gavent avec les HLPSDNH
Cet "accord" contient en lui tous les germes de l'extermination des Palestiniens que ce soit sous le joug de leur tourmenteur ou par la guerre "juste".
En peu de mots c'est à vomir  .





Menaces US envers l'Iran

Contrairement à de nombreux observateurs, je pense que les USA attaqueront l'Iran, probablement cette année.
Le seul obstacle qui l'empêche c'est qu'ils veulent limiter les dégâts de leur côté et de celui de leurs alliés, surtout Israël qui prendra sa dose de missiles dès le premier coup de feu.
C'est pour cela que l'attaque ordonnée par Trump a été interrompue car c'était de la pure connerie, passez moi l'expression et qu'aujourd'hui les USA parlent d'attaques contre les systèmes gérant les missiles balistiques de l'Iran.
Concomitamment, les USA doivent neutraliser toute réaction  de la Chine et de la Russie en trouvant un moyen de les occuper voire de les embarrasser. Les évènements de Géorgie pourraient être une première pierre en ce qui concerne la Russie, la plus concernée.
Les USA pourraient jouer sur le pragmatisme de la Chine qui ne bougerait pas si ses approvisionnements en pétrole ni son périmètre de sécurité  ne sont pas menacés. La Chine a, jusqu'à présent, toujours réagi comme cela.

Je crois naturellement que c'est un jeu très dangereux dont nous paierons tous le prix fort, mais avec les lopettes qui nous gouvernent nous n'y couperons pas.

DELENDA CARTHAGO

Post -scriptum : les USA se prépareraient à envoyer 120 000 hommes dans le golfe Persique, ce qui n'est pas sans rappeler la guerre contre l'Irak et personnellement me rappelle l'expédition d'Athènes contre Syracuse.

mardi 18 juin 2019

Agression au flash ball d'une magistrate

L'une des présidentes de la cour d'assises de Versailles a été agressée à son domicile par deux hommes dont un lui a tiré une balle de défense  en plein visage.

Cet attentat a été immédiatement requalifié en tentative d'assassinat, ce qui nettement excessif, sauf à reconnaitre que le but de la police pendant les samedis des Gilets jaunes était effectivement de blesser grièvement ou de tuer, ce qu'elle a fait consciencieusement .

Naturellement on doit faire confiance à la justice de son pays et ne pas se venger personnellement ou venger l'un de ses proches, mais lorsque la justice est partielle et partiale voire carrément injuste et inéquitable, que le gouvernement se sert des forces de maintien de l'ordre comme de troupes d'assaut, comment   s'étonner des bavures en retour ?
Macron, Philippe et Castaner ont sciemment laissé la situation pourrir, la haine monter, les gens se radicaliser, en espérant que cela se diluerait dans le temps.
Si les chiffres ne sont pas truqués on va s'apercevoir de l'impact négatif que les manifestations des GJ ont eu comme  impact sur l'activité touristique, donc sur les comptes de la nation.

Je fais partie de ceux qui pensent que la crise n'est pas finie et qu'elle ressurgira à la première occasion et en  nettement plus radicale.

L’œil d'une magistrate, à côté des 13 morts et 1900 blessés (auxquels il faudrait ajouter  1200 FDO), c'est naturellement très grave, mais pas tant que ça. Ce qui est grave, c'est que ce gouvernement fait preuve d'un autisme grave et qu'il mène le pays à sa ruine.


La dernière de Si Bête






Quand deux phares de la Ma-connerie se rencontrent, ça déplace les continents !
On peut à juste titre s'étonner de ce que ça n'en touche pas une à nos politiciens. A leur décharge, il faut reconnaitre qu'ils n'en ont plus.

A l'examen et grâce à la vigilance de Pakounta, il apparaît que ce n'est qu'un gros fake, Je présente mes excuses aux lecteurs.

samedi 15 juin 2019

Attaques de pétroliers en mer d'Oman

Deux attaques contre deux pétroliers ont eu lieu, hier 13 juin, en mer d'Oman dans le Golfe Persique, zone hyper surveillée par les USA.
Selon ce que l'on sait l'un était japonais et l'autre norvégien.

Le Norvégien aurait été victime de mines ventouses posées AU-DESSUS de la ligne de flottaison, c'est à dire potentiellement peu dangereuses, d’autant plus que l'une d'entre elles n'aurait pas explosé.
Une mine ventouse ne contient pas une grosse charge d'explosif, son but est uniquement de créer une voie d'eau. Rien à voir avec une torpille.

Concernant le bâtiment japonais, l’équipage décrit deux attaques, dont la première aurait avorté, par un objet volant "non identifié". Il semblerait que cet OVNI ait tiré un ou des missiles qui ont déclenché un incendie.
Se pose alors la question de savoir si l'Iran dispose de tels drones avec de telles capacités. Sinon tout le monde sait que les USA hyper présents dans la région disposent de telles capacités dont ils font montre tous les jours, en Irak, Syrie, Afghanistan, Pakistan. Ils disposent de drones navalisés pouvant décoller et atterrir depuis des porte-avions.

Les USA accusent les Iraniens qui accusent les USA de foutre la m.... dans la région. La vidéo hyper floue révélée par les USA, de Gardiens de la révolution semblant enlever de la coque une mine non explosée, ne prouve naturellement rien d'autre que ce qu'elle est sensée montrer. Le démineur n'est pas le poseur de mine. Que voulait-on qu'ils fassent ? qu'ils laissent collée à la coque d'un méthanier une charge explosive potentiellement dangereuse ?



Vient alors la question que se poserait le commissaire Maigret : A qui profite le crime ?

En fait le crime pourrait profiter aux deux, mais celui qui aurait le plus à perdre serait bien l'Iran, tout simplement parce qu'on joue chez lui et que la disproportion des forces est immense. L'Iran dispose  d'une capacité de nuisance, pas d'anéantissement.

Le but  de l'Iran serait de montrer que la région est sa région où il compte exercer une certaine domination, et qu'il peut entraver momentanément le transit des pétroliers et méthaniers, mais pour le reste l'Iran à tout à perdre. 

Les USA veulent montrer que toutes les mers et les océans sont sous sa "protection" bien que l'affaire démontrerait le contraire. Il y aura nécessairement des représailles.

Ils veulent surtout étayer leurs affirmations et leur politique quant au rôle dangereux de l'Iran ici comme ailleurs au Proche-Oient. Accessoirement, cela pourrait être destiné à affaiblir la Russie et la Chine, si les USA arrivaient à faire croire que les Iraniens sont les coupables. Ne pas oublier non plus que les USA sont en train de mener le forcing pour entraver les contrats énergétiques entre l'Europe et la Russie en proposant leur propre gaz qui a tout à gagner à une hausse du prix de l'énergie fossile, hausse qui s'est produite dès que la nouvelle de l'attaque a été connue.

Alors qui est à l'origine de cette histoire ?

mercredi 12 juin 2019

Ne croyez plus ce que vous voyez



Text-based Editing of Talking-head Video (SIGGRAPH 2019)





Jusqu'à aujourd'hui, le couple vidéo plus sons associés avait une valeur probante relativement élevée.

Oubliez tout cela !

Demain on vous fera voir et entendre quelque chose qui différent, voire divergent de la séquence initiale.



Cette vidéo nous montre  un projet visant à modifier les vidéos pour faire dire aux personnages ce qu'ils ne disent pas. Une dépêche d'Ems moderne qui pourrait facilement aboutir aux mêmes résultats, pourrir la réputation d'un candidat aux élections ou d'un dirigeant d'entreprise, enfin tout ce qui pourrait arranger ceux qui auront les moyens de se procurer les puissants moyens de traitement nécessaires.

Il semblerait bien que ce projet soit en cours d’élaboration sur les rives orientales de la Méditerranée.


dimanche 9 juin 2019

Les juges de Macron vont-ils faire interner Marine Le Pen ?









La démocratie en marche. Il m'a fait bien rire (jaune).
Quand toutes les instances l’État ne jouent plus leur rôle de filtre et de contrôle, on connait le nom du régime, ça s'appelle une dictature.

La belle histoire Mamoudou : on nous aurait menti ?


jeudi 6 juin 2019

Le rôle déterminant de (((commandos))) le 6 juin 44

On avait oublié jusqu’ici d’évoquer ce fait essentiel : le rôle “déterminant” des… commandos juifs lors du débarquement !
Même les officines de propagande habituelles n’avaient pas relevé les hauts faits d’armes de cette troupe baptisée “X” : celle – comme les rayons du même nom – nocive à haute dose et qu’on ne voit pas…
Merci à France TV Info d’avoir comblé cette “lacune”!
En ce matin du 6 juin,
j’aurais une (très mauvaise ?) pensée pour les martyrs du village de Gréville dans la Hague où la nuit du 5 ou 6 juin un avion n’ayant pas trouvé son objectif de bombardement préparatoire est retourné en Angleterre après s’être lâchement délesté de ses bombes sur le littoral avant de s’engager dans son vol maritime… Il aurait pu attendre 5 minutes et lâcher ses bombes en mer. Le pilote ne l’a pas fait.
Les bombes sont tombées sur le village.
UNE HUMBLE PLAQUE apposée – face au monument aux morts, sur le muret d’enceinte du jardin de l’église – rappelle ces morts non militaires: les 16 premiers morts normands civils du fait des alliés lors du débarquement… Deux familles complètes Lefranc et Leneveu furent entièrement décimées par ces bombes
La suite sur MPI

Maintenant que ça fait 75 ans et qu'il n'y a quasiment plus de survivant, si on nous disait la vraie histoire de la II GM, de la préparation aux conséquences ou bien est-ce encore trop tôt ?

Affaire Benalla : "Macron était très en colère"



... très en colère, mais il le faisait très rire aussi cet adepte de la transgression et du bidouillage

Commémoration du 6 Juin 1944 et alors ?

Je ne comprends pas vraiment le battage fait autour du Débarquement, 75 ans après, au moment où il reste juste une poignée de survivants, que tout le monde tient un discours de Bisounours et où l'Allemagne est notre grande amie au point de vouloir nous piquer nos derniers attributs de grande puissance comme porte-avions, siège à l'ONU, et grignote nos frontières grâce au traité d'Aix-la-Chapelle. Sans oublier le forcing à l'immigration .

Non je ne comprends pas.

lundi 3 juin 2019

La main de Moscou ?

Les résultats relativement décevants du RN et ceux pour le moins curieux de LREM seraient-ils dus à l'intervention de la Russie dans le processus électoral ?

Non, sans aucun doute, peut-être faudrait-il y voir l’œuvre de certains de nos services mais imaginons que le RN ait fait 30% et LREM  12% que n'entendrions nous pas !

La dérive de LR symptomatique du changement des temps

Après la débâcle de LR aux Européennes et la démission de Laurent Wauquiez, les rats du parti ressortent de leurs trous.
Chacun des "barons" a son avis mais, la main sur le coeur, pas pour lui, pour le bien du parti.
Ben voyons !

Toujours est-il qu'une ligne se dégage, ligne qui est à l'origine de la défaite.
Les pontes de LR, du moins ceux qui passent dans les médias officiels, veulent une droite populaire, alliée avec le Centre. En gros LR entend chasser à la fois sur les terres du RN et de LREM.
Compte tenu du charisme des dits "barons", c'est le plantage assuré. L'avenir du LR est celui du CNI ou des radicaux de l'époque Chirac.
Quand on n'a pas d'idée propre, on ferme sa gueule et on va tricoter au lieu de faire de la politique.
L'avenir se dessine entre progressistes et nationalistes-conservateurs. Les progressistes s'étalant de l'extrême gauche, aux Libéraux, renouant ainsi des alliances mises en sommeil par le marxisme et l'après-guerre, les nationalistes-conservateurs allant du centre non marxiste, non libéral à ce que la gauche nomme l'extrême droite.

Soixante quinze ans après les choses se remettent en place et le choix est désormais, d'une part, entre les partisans d'un mondialisme débridé sur le plan international entrainant sinon une dilution, sinon une vassalisation des pays actuels et une société extrêmement encadrée visant au contrôle total des individus  pour briser dans l’œuf toute velléité dissidente, tandis que la société sera totalement déliquescente sur le plan des mœurs. Homosexualité, pédophilie, transgenrisme seront tolérés voire encouragés tandis que les comportements traditionnels seront au mieux découragés.

D'autre part, les nationalistes-conservateurs viseront, sur le plan international  à une Europe remaniée où les nations seront mieux prises en compte et sur le plan intérieur à une immigration encadrée, voire inversée, et une politique des mœurs plus traditionnelle.
C'est à l'aune de ces comportements que vous pourrez désormais vous situer sur la grille politique.

Ne nous leurrons pas cette ligne sera encore minoritaire en France, au moins jusqu'au déclenchement d'évènements majeurs, mais alors le temps de la politique sera passé. Ce sera le temps de l'action.
Pourtant la ligne progressiste pourrait porter en elle ses propres ferments centrifuges. Les "Verts" n'ont manifestement pas leur place dans cette alliance s'ils respectent leur ligne de pensée écologique, mais nous savons tous que l'écologie est un moyen pour des bourgeois nantis (oxymore) d'accéder à la politique progressiste par la petite porte. Au-delà de quelques thèmes emblématiques comme le nucléaire ou le réchauffement ils n'ont rien à dire ni rien à proposer sinon plus de contrôle individuel et plus de répression. La devise de l'extrême gauche  étant pour tout ce qui est contre et contre ce qui est pour, elle jouera toujours son rôle de fouteuse de merde , allant même jusqu'à lutter contre les principes qu'elle est  sensée défendre. Quant au Centre il est par définition mou et inconsistant.
Tout espoir n'est pas perdu .


vendredi 31 mai 2019

Un bug vraiment ?

Muni de sa dernière carte d’électeur et d’un justificatif de domicile datant de 2016, Christian s’est présenté hier à la mairie de Luynes pour accomplir son devoir de citoyen mais, à son grand désarroi, il n’a pas pu voter. La faute au nouveau répertoire électoral géré par l’Insee et à un gros bug informatique qui l’a rayé (par erreur) des listes communales.
Comme lui, des milliers d’électeurs tourangeaux ont été privés de vote ce dimanche. Au moins 15.000 sur la seule ville de Tours. Déterminés, certains d’entre eux ont fait le déplacement jusqu’au tribunal d’instance pour recouvrer leurs droits. Mais là, ils se sont heurtés à un embouteillage inextricable. Jusqu’à quatre heures d’attente avant d’obtenir un jugement. Malgré des renforts conséquents, la justice a vite été débordée. « Du jamais vu » selon l’aveu du greffier en chef.
Source la Nouvelle République

 Selon la journal La Nouvelle République, ce sont jusqu'à 15000 électeurs Tourangeaux qui auraient été privé du droit de vote à cause du fameux "bug" des listes électorales.
On peut s'étonner de l'ampleur de ce bug qui toucherait entre 10 et 5 % de la population selon qu'il concernerait la ville seule ou l'intercommunalité. A titre indicatif, le nombre d'inscrits sur la ville de Tours tourne autour des 80 000.
C'est donc énorme ! A ce niveau, il parait incroyable qu'aucun service officiel n'ait pu détecter ce problème . Une baisse de 20% des inscrits sur une ville de la taille de Tours, ça devrait sauter à la gueule d'un préfet qui se respecte comme un coup de pied au cul pour être trivial !

Alors soit on y voit un complot (de plus) soit plus simplement, nos services administratifs et leurs chefs deviennent de plus incompétents.


Aujourd'hui les médecins de Molière seraient technocrates ou économistes !

C'est une hypothèse de plus en plus sérieuse à envisager pour expliquer les erreurs, les retards, les fautes, qui émaillent la vie du pays depuis plusieurs années. A titre d'exemple il y a eu le système de paiement des Armées "Louvois", le problème des rames de train de banlieue, pour lesquelles il a fallu refaire une bonne partie des quais de gare (sur la SNCF, la mine est quasi inépuisable); la braderie des avoirs de la nation, les erreurs monstrueuses de politique étrangère. En fait plus on gratte plus on trouve.
L'ENA récemment supprimée par Macron n'est semble-t-il devenue qu'une usine à fabriquer des grandes gueules gauchistes avec portefeuille à droite, mais complètement incompétentes.
Le fait d'être capable de se déplacer dans le maquis des administrations et de repérer les niches à pognon ne fait pas de vous quelqu'un capable de prendre des décisions et plus simplement un chef. Ça fait de vous un courtisan et un laquais, ce qui semble bien être la population qui hante les couloirs des ministères et autres organes de l’État.

jeudi 30 mai 2019

Le stratège



A pied du mur, le sage voit le mur et l'imbécile les étoiles ! Au passage j'adore l'air inquiet et dubitatif des deux fonctionnaires.

Un bon point pour Castaner !

Et une fois n'est pas coutume !

En effet, selon le quotidien Ouest France en ligne, Castaner, ministre de l'Intérieur et des Cultes aurait décliné le 28 mai, l'invitation du CFCM de rompre le jeûne du ramadan, brisant ainsi la "tradition" de ses prédécesseurs.

On ne peut que s'en féliciter, quelles que soient ses raisons.

En effet, dans un pays à la laïcité assumée, c'est à dire dans un pays où la religion est réputée n'être qu'une activité privée, si le ministre de vient pas célébrer, Pâques ou Noël, pas plus que la naissance de Boudha ou la consécration de la pelure des adorateurs de l'oignon, on ne voit pas pourquoi il devrait déférer à la convocation à peine déguisée de CFCM !
Selon [le délégué général de l'organisation] , cela traduit « de la désinvolture à l’égard des musulmans de France ».
Ben non monsieur le délégué général, ça traduit juste un retour à la situation normale .

Naturellement je ne me leurre pas plus que ça et je sais que ce soudain retour à un détachement et à une fermeté relative n'empêchera pas monsieur Castaner de déférer illico presto aux convocations des Loges ni  à celles du Consistoire, mais pour l'instant ne boudons pas notre plaisir, d'autant plus qu'il a encore une occasion de se "rattraper" avec la fin dudit ramadan le 4 juin prochain.
Un bon moyen de peser sa paire de cojones.


A la bonne vôtre !
post scriptum et addendum

Tout cela n'était qu'un poisson d'avril avec retard, puisque finalement Castaner a déféré à la convocation du CRCM de Strasbourg.
Ah sacré Castaner toujours aussi mauvais et ça rassure ! les choses ne changent pas aussi vite que cela !



mercredi 29 mai 2019

La dhimmitude en marche

Nouvel affront aux Catholiques de la part des Musulmans et de l’État athée.
A l'occasion des 20 ans de paix au Kosovo, des Musulmans ont été autorisés à réciter le Coran dans l'église de Saint-Louis aux Invalides.

D'abord qu'est-ce qu'on en a à foutre de cette soi-disant paix qui n'en est pas une et qui consiste à maltraiter les Chrétiens de la province.
Ensuite pourquoi  des musulmans aux Invalides ? la ripoublique ne dispose-t-elle pas d'assez de locaux non consacrés pour en prêter un aux musulmans à l'occasion de cette commémoration ?

La vérité, c'est qu'un siècle après la guerre de 14, une seconde guerre mondiale et la décolonisation, où elle a bien eu besoin de ces cons de catholiques, pour en faire de la  chair à canon, la ripoublique reprend sans masque sa trajectoire anti-chrétienne ─ particulièrement anti-catholique ─ et iconoclaste.

Que l'incendie de Notre-Dame soit criminel ou pas, il s'inscrit parfaitement dans ce schéma.
Non seulement la ripoublique laïque et franc-maçonne a décidé d'éradiquer la religion catholique, déjà mal en point mais pire, elle a choisi la religion de remplacement et cela s'inscrit dans un plan plus large qui dépasse les frontières de la France.

A lire Soumission à l'islam sur Medias-presse.info

L'immigration vue par un Français issu de l'immigration









On en aimerait plusieurs comme ça

Comment la bien-pensance empêche le débat d'idées.

Il ne s'agit pas ici d'antisémitisme  de fours ou je ne sais quoi, il s'agit d'un ouvrage écrit par un universitaire médiéviste qui s'interroge sur la transmission du savoir antique vers le Moyen-Age.

Il se trouve que Sylvain Gougenheim écrit dans son livre Aristote au Mont Saint-Michel une thèse selon laquelle, contrairement à bien des idées reçues (en fait ces idées viennent des Lumières bien mal nommées) le savoir antique a pour la majeure partie transité depuis Byzance vers l'Europe chrétienne et non pas depuis le monde musulman grâce au "paradisiaque" royaume d'Al Andalus .
Pour un lettré , pour un historien ou  tout simplement pour un amateur de l'Histoire, c'est un document intéressant qui mérite au moins d'être lu, sinon d'être discuté.



Mais ce n'est pas comme cela que ça fonctionne. La bien-pensance, en clair les islamophiles effrénés  ne l'entendent pas de cette oreille.

J'ai tenté récemment de me procurer ce livre paru en 2008, qui coûtait alors 21,30€ .  J'ai découvert qu'on ne le trouvait plus en librairie et que sur les différents sites son prix variait entre 75 et 300€ ce qui prouve qu'il y a une grosse demande mais que sa raréfaction a été organisée sous la pression de lobbies, car si ce livre n'était pas demandé on le trouverait à 5 € sur Rakuten.

Voilà comment les prétendues élites tuent la France et nous tuent de plus en plus vite.
Penser différemment est désormais un crime et le temps n'est pas loin  où seules les idées estampillées seront autorisées.



lundi 27 mai 2019

En attendant la tempête qui ne viendra pas.

La stratégie de multiplication des listes et de diabolisation (un peu tardive) du RN a parfaitement bien fonctionné.
LRM talonne un RN qui plafonne et ne dépassera plus jamais ce score, à mon humble avis.
On ne peut pas dire que le vote RN ait été un vote d'adhésion si j'en crois les différents commentaires ici ou ailleurs sur le net.
Comparativement Macron fait bien mieux cas ses votes sont beaucoup plus des votes d'adhésion que pour le RN.
L'autre aspect c'est la déconfiture totale des autres partis des anciennes majorité et opposition. La social démocratie a complètement vécu et n'a rien de mieux à proposer que Macron : libres échangistes, libertaires parfois , mondialistes ou alter-mondialistes (où se situe la vraie différence ?) tous ou européistes. Qu'ont-ils donc à proposer de plus que le parti de Juju ?
Le RN joue à part comme depuis les années 70, mais son tiédissement, sa volonté de ne plus faire de vague, de lisser son discours, de le rendre plus consensuel etc, n'ont servi à RIEN !
En peu de mot, la politique de MLP est une impasse dont on mesure tous les jours les limites.
A quoi cela sert-il de fédérer des torchons et des serviettes qui se débanderont au premier coup de feu.
J'ai voté pour cette liste, non pas par conviction mais parce que c'était le seul moyen d'envoyer le message à Macron. Mais ce message n'est pas très visible. Honnêtement j'estime qu'en dessous de 30, 35% il n'y a pas vraiment de signal. Et là il n'y a pas de signal !
En fait le RN qui n'est pas tant s'en faut un parti fasciste, sert de bouc émissaire qui permet de valoriser les autres, généralement le parti qui remporte l'élection. Il a encore parfaitement rempli son rôle, bien qu'il n'y ait pas eu d'autre alternative.

Venons en aux petites listes.
La quasi totalité de ces listes ne servaient à rien d'autre qu'à permettre à Macron de surnager. Les figures "marquantes" de la droite ont montré qu'elles ne représentaient pas grand chose dans l'opinion, ce qui en soit n'est pas une tare si elles avaient quelque chose à présenter, un programme de combat, une vision du monde, que sais-je ?
Cette élection aurait dû être un formidable tremplin pour Asselineau, qui s'est lamentablement ramassé en deçà des 2% que je lui accordais dans ma mansuétude.

Un mot des Gilets Jaunes. Ils ont été consciencieusement plombés de l'intérieur et ce depuis plusieurs semaines. Nous avons déjà dit pourquoi il ne pouvait en être autrement. Les listes Gilets Jaunes n'ont pas fait de score car il était improbable qu'un mouvement réel mais anarchique se fédère pour des élections. Une partie est partie à gauche, l'autre à droite et peut-être certains à la pêche.



Bref , dans quel état se trouve notre pays ? Ce pays  est complètement explosé, la seule force qui tienne encore debout est non pas le RN, mais LRM, aussi dramatique que cela soit.
Le moindre évènement d'importance extérieur ou intérieur emportera tout et peut-être le faut-il. Peut-être faut-il élaguer l'arbre pour sauver le bois encore vivant.

J'en tire comme autre conclusion que cela me conforte dans l'idée que j'ai d'un peuple complètement immature et lâche. Le peuple français n'est plus à la hauteur des enjeux et des défis du monde contemporain. Nous mourrions dans l'indifférence la plus totale si nos ancêtres n'avaient su se créer de si tenaces ennemis et  ne nous haïssaient pas tant que ça !

dimanche 26 mai 2019

On a infiltré la Commission Européenne (Le Fil d'Actu)







Comment la Commission tente d'influencer les influenceurs et comment ils l'admettent sans honte et sans remord. Ce truc devrait être montré dans les écoles, ou mieux, comme dans le film "Orange Mécanique", imposé à titre de rééducation !


Mise en situation par Tatiana Ventôse


samedi 25 mai 2019

vendredi 24 mai 2019

Un bonbon

Avec l'aimable concours de La république en marche ©
La porte-parole du gouvernement au conseil des sinistres du mercredi

lundi 20 mai 2019

France, le pays où les légumes pleurent et où l'on assassine les malades.


Réaction réflexe sans doute d'un légume auquel on vient d'annoncer qu'il allait mourir !
La médecine française commet en ce moment même un meurtre et ce meurtre ne demeurera pas impuni.

dimanche 19 mai 2019

Un peu de nostalgie





1966, la guerre du Viet-Nam débutait et les femmes étaient jolies.

Nathalie Loiseau est-elle vraiment ***** ?







Il peut avoir une certaine morgue, mais il n'est pas mauvais

Fête vomitive de Zérovision

D'année en en année, l'Eurovision poursuit sa dérive illuminati et LGBT.
De l’œil  apparaissant régulièrement en fond de décor, jusqu'au bandeau sur l’œil porté par la truie  Ciccone, le thème favori des Francs-Maçons et des Illuminatis était surabondant.

Surabondante aussi était la présence des Gays, Queers et autres Queens destinée à nous montrer comment l'avenir que l'on prépare à nos enfants est digne de la légende de Sodome. Malheureusement, avec la prestation de l'improbable Billal, la France a montré qu'elle tenait sa place dans cette vaste cuvette de WC.


La cuisse grasse, accoutrée de façon ridicule, ayant, si j'en crois les critiques, chanté comme une gamelle, la Ciccone éborgnée pour rire, contrairement à nos gilets jaunes, est devenue une caricature d'elle-même en pratiquant une provocation de bazar.