En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 3 mai 2010

Comme tout le monde ! vraiment ?

Qu'a bien voulu dire Roman Polanski en demandant à être traité "comme tout le monde" ?

Le sort commun de quelqu'un jugé et condamné pour des relations sexuelles réprouvées par la loi c'est de se retrouver quelque temps en cellule entre un violeur d'enfant et un pervers.
Comme j'imagine qu'il n'est pas prêt à se priver des services de sa jolie épouse pour une séance de douche entre hommes, ni à troquer le confort de sa villa de Gstaad pour le charme très rustique d'un matelas de l'administration, fut-elle américaine, qu'a-t-il bien voulu dire ?
A moins qu'il ne fasse référence à quelques amis passés au travers des mailles du filet ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.