En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 20 mai 2010

Retard à l'allumage

Les grandes chaînes de TV  françaises présentent aujourd'hui comme un scoop ce qui a été diffusé sur internet depuis plus d'un mois.
En effet dans la semaine qui a suivi l'accident du TU 154 polonais menant à la mort du président et de sa suite, les sites spécialisés dans la sécurité aérienne diffusaient l'information selon laquelle il n'y avait pas que des membres de l'équipage dans le poste de pilotage. Ce qui clairement sous-entend, jusqu'à ce que la teneur des conversations soit connue, que l'équipage a subi des pressions pour tenter vaille que vaille un atterrissage.

Cette information a dû venir à pied depuis Smolensk pour n'arriver à l'AFP qu'hier. Ou bien les agences de filtrage ne savaient pas par quel bout prendre cette information somme toute bénigne (malgré ses conséquences dramatiques)  pour qui sait comment peuvent se dérouler les déplacements d'autorités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.