En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 17 janvier 2010

Rififi en Haïti

Les autorités américaines ont pris le contrôle de l'aéroport de Port-au-Prince.
Curieusement ils arrivent à faire poser l'avion de la Secrétaire d'Etat Hilary Clinton, dont le moins qu'on puisse dire est que sa présence va plus entraver les secours que les améliorer.
Par contre, un avion français transportant un hôpital de secours, élément de première importance est dérouté en République Dominicaine,
Par ailleurs, d'autres avions auraient connu la même mésaventure que l'appareil français. Ainsi, des sources officielles ont indiqué qu'un avion cargo de l'armée argentine, transportant notamment du matériel médical et une unité de purification d'eau, était toujours bloqué samedi dans un aéroport situé à 120 km de Saint-Domingue, que deux avions mexicains avaient dû attendre "deux jours et demi en République dominicaine" avant d'être autorisés à atterrir et que 40 tonnes d'aide en provenance du Pérou avaient été finalement acheminées par voie terrestre samedi depuis Saint-Domingue.

Eric Gaillot sur son blog Point Mort développe une théorie intéressante selon laquelle il s'agit pour les américains de mettre à profit ce séisme dramatique, qui a tout mis à bas pour s'emparer du contrôle du pays.
Une guerre sans arme .

2 commentaires:

  1. "Une guerre sans arme" ? Bravo pour la formule.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet article qui donne réponse à des questions que je me posais.

    Il paraît que Chavez dit la même chose d'ailleurs...

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.