En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 28 septembre 2013

Affaire « Vincent Lambert » : des arguments pour son euthanasie qui furent très exactement ceux de l’État nazi !

Affaire « Vincent Lambert » : des arguments pour son euthanasie qui furent très exactement ceux de l’État nazi !
article de l'AGRIF 
[le docteur Kariger] constate d’abord ceci : « Il n’est pas en état de mort cérébrale, il est comme vous et moi en apparence, il s’endort et se réveille, sourit et pleure parfois, cligne les yeux au son d’un bruit. »
Mais [il] ajoute : « Il n’y a plus d’espérance qu’il recouvre une vie relationnelle normale. Si les parents trouvent du sens à cette existence, qu’ils apportent les preuves ! »
Ne pas avoir une vie sociale normale condamnerait donc à mort, sachant que ladite peine a été supprimée en France en 1981. Vu le nombre de tarés et de déclassés que compte ce pays, il y a du pain sur la planche !
Ne seraient susceptibles de se voir appliquer la mort que les victimes d'actes criminels, les vieux et les malades.

Super le pays des Lumières ! A moins qu'il ne faille désormais l'appeler le pays de Lucifer (le porteur de lumière) ?

A rapprocher de cet article paru sur Nouvelles de France  qui nous montre l'aspect sordide du "paradis" de l'euthanasie que sont les Pays-Bas.

3 commentaires:

  1. Baudricourt28/9/13 16:19

    Ce qu'il y a aussi d'humaniste chez ce bon docteur, c'est qu'il veut le faire mourir de faim et de soif, même pas piqué comme un chien !

    RépondreSupprimer
  2. L'inversion des valeurs, Paul-Emic, encore et toujours...
    La paix, c'est la guerre
    La vérité, c'est le mensonge
    Et avec l'euthanasie, la vie, c'est la mort...
    Très fort pour des gens qui ne croient en rien !

    RépondreSupprimer
  3. @ Baudricourt
    Tout à fait, c'est un argument que je cachais dans ma manche "au cas où"

    @CCRIDER, nous, fidèles de "1984" avons la clé de lecture.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.