En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 28 août 2013

Prêts à l'ignominie !

Nous savons tous que les nations occidentales, appuyant leurs comparses les islamistes intégristes émanations des monarchies du Golfe et idiots utiles du sionisme international, vont intervenir en Syrie.

Nous savons tous que le prétexte invoqué, le gazage de population, est aussi fallacieux que celui de détention d'armes massives retenu à l'encontre du régime irakien il y a quelques années . Les explications voire les excuses (on peut rêver) qui suivront n'ôteront rien au crime.

Nous savons tous que le but ou les buts car il en a probablement plusieurs sont d'une part de semer une telle pétaudière dans la région, qu'aucun État ne sera en mesure de faire une guerre menaçante contre Isarël pendant au moins vingt  ans, cinquante ou cent ans si la bouture prend bien. Nous savons aussi qu'il s'agit d'écarter définitivement la Russie de la région, pour autant que définitivement ait un sens en politique et en histoire.

Nous savons qu'il s'agit de débloquer un verrou pour permettre le passage de gazoducs et d'oléoducs dans la mesure ou les futurs États remplaçant la Syrie ne seront pas en capacité de s'opposer au passage des hydrocarbures, ni même d'imposer des conditions financières gênantes pour les grands exportateurs. J'ai cité les "majors" et leurs obligés, les bédouins du coin.

Tout cela nous le savons et pourtant nous allons assister impuissants au dépeçage d'une des plus anciennes nation d'un des plus ancien État du proche-orient .

Et ça, franchement, c'est proprement écœurant.

Personne ne niera la ressemblance entre ce Syrien contemporain et ce Sumérien d'il y a 5000 ans.
Le même nez, les mêmes oreilles, les mêmes yeux bleus, les mêmes sourcils, une continuité que certes on ne rencontre pas entre Obama et Sitting Bull ni entre Philippe Auguste et François Hollande. On se demande bien pourquoi ?

5 commentaires:

  1. Bravo pour l'article. Entre les deux photos, la ressemblance est frappante, en effet.
    Intervenir là-bas va certainement accroître le chaos sans forcément arriver aux buts recherchés par l'Empire. L'Irak et l'Afghanistan auraient dû servir de leçon. Quant à protéger Israël, faut pas rêver...
    Mais si nous y allons, tous les scénarios sont possibles du moins pire (trois petits tours et puis s'en vont, la queue entre les pattes) au plus terrible (la troisième guerre mondiale avec conflit généralisé au Moyen Orient et même à l'Europe et pourquoi pas guerre nucléaire). Avec ces malades, il faut s'attendre au pire, même si je ne le souhaite pas bien évidemment.

    RépondreSupprimer
  2. merci CCRIDER
    J'ai vu que même Brzezinski, grand prêtre du mondialisme émettait de vives critiques. Obama fait semblant de ne pas avoir encore pris de décision. Il n'y a que Hollande et son guignols' band pour n'avoir aucun état d'âme.
    Comme en Afghanistan ou en Libye, il ne faut pas s'attendre à avoir un retour positif pour la France.

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment frappante, la ressemblance.
    Mais pas étonnante.

    RépondreSupprimer
  4. "Il n'y a que Hollande et son guignols' band pour n'avoir aucun état d'âme."

    I Have A Dream:
    voir le Procès de Brétigny chez Saucisson-Pinard.

    RépondreSupprimer
  5. j'avais eu cette idée de faire une chronique style procès de Riom, mais j'ai remis l'ouvrage plusieurs fois. Je vois qu'il l'a fait et bien fait.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.