En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 29 août 2013

Cameron va apporter une "réponse humanitaire appropriée".


A cette fin il va déployer à Chypre 6 Bisounours Fighters équipés de bombes à Benco (les jaunes) et de roquettes à smarties.
Les avions sont également pourvus de réservoirs à bisous.

Dernière :
A défaut de certitude, Cameron devant les Communes avoue se satisfaire de "conviction".

12 commentaires:

  1. De tous les jeux, l'amour est certainement le plus intense.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai , il a bien 3 mètres cubes d'amour et de bisous sous le bide plus pas loin de 4 tonnes de boisson chocolatée, ça va être intense en effet.

    RépondreSupprimer
  3. Ces amours là s'annoncent brûlantes, mais au sens propre.
    Du coup, moi qui aurais bien voulu des bisous (des fois qu'une lectrice me lise^^) je pense que je vais réfléchir.

    RépondreSupprimer
  4. johny Walker29/8/13 21:31

    Attention Paul... Il paraît que le camp du ´non à la guerre' agrége les extremes selon l' imMonde... Je vous sent sur une pente savonneuse..

    RépondreSupprimer
  5. ça fait longtemps que je glisse :-)

    RépondreSupprimer
  6. Je dirais même plus, Dupont: je crois que la plupart des commentateurs ci-présents doivent déjà avoir réussi l'exploit paradoxal de toucher le fond de l'abîme infernal aux parois savonnées.

    RépondreSupprimer
  7. ... et de continuer à glisser en ayant pourtant atteint le fond

    RépondreSupprimer
  8. Du coup, chui allée faire un bisou à Blaireau-Garou. Chui trop gentille, moi. Si c'est pas moi, je vois pas trop qui va le faire ^^

    C'est le paradoxe de la glissade sans fin, en ayant pourtant touché le fond.
    C'est le fond qui s'éloigne à l'infini!

    RépondreSupprimer
  9. Le trente et un du mois d'août
    Nous vîmes venir sous l'vent à nous,
    Le trente et un du mois d'août
    Nous vîmes venir sous l'vent à nous,
    Une frégate d'Angleterre
    Qui fendait la mer et les eaux,
    c'était pour attaquer Bordeaux

    ===

    Buvons un coup, buvons-en deux
    A la santé des amoureux,
    Buvons un coup, buvons-en deux
    A la santé des amoureux,
    A la santé du Roi de France
    Et... pour le Roi d'Angleterre,
    Qui nous a déclaré la guerre !

    La perfide Albion, l'ennemi héréditaire de la France.

    RépondreSupprimer
  10. mais dans la chanson la frégate anglaise est prise à l'abordage

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.