En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 7 août 2013

Pandémie mondiale : les recherches se poursuivent.

Selon Le Figaro, un pas a été franchi par les virus dans leur lutte contre l'homme.

Le "nouveau" virus H7N9, une des variantes de la grippe aviaire, se serait transmis pour la première fois d'homme à homme, très exactement d'une père à sa fille.
Rappelons que la grippe aviaire, hautement léthale pour l'homme, accessoirement pour les poulets, doit franchir deux étapes, auxquelles on nous a déjà soigneusement préparé psychologiquement, pour devenir l'outil de régulation de la population auquel la classe dirigeante mondiale aspire.

Si vous n'en n'êtes pas convaincu référez vous à Guidestones.

La première étape consiste à franchir la barrière des espèces. Le choix de la grippe aviaire n'est pas anodin,  un virus aviaire, le H1N1 était déjà à l'origine de la terrible grippe "espagnole" de 1918 (400 000 morts rien qu'en France).
Ensuite il faut que le virus soit pérenne, qu'il ne s'évapore pas dans l'air du temps tant qu'on en a besoin. Il faut qu'il soit très contagieux avec une période d'incubation assez longue pour permettre une contagion silencieuse très importante, puis que la mort intervienne ensuite très rapidement pour empêcher tout traitement efficace et désorganiser toutes les institutions.
C'est ainsi que ces dix dernières années  l'OMS nous a beaucoup fait rire avec des pandémies qui déjà n'en n'étaient pas, avec des virus  qui peut-être étaient très léthaux, mais pas contagieux et pas très stables dans le temps. Des essais.
Rappelons nous des stocks de vaccins pour le H5N1 premier exercice grandeur nature à l'échelle mondiale. Ce virus est intéressant car à l'origine grippe aviaire, il doit transiter par le porc avant de pouvoir contaminer l'homme.
Lorsque le virus se sera "auto mis au point" selon les critères que j'ai défini ci-dessus, alors ça va être chaud pour nos fesses !

Il y aurait donc un véritable déterminisme chez le virus !
Le virus nous en veut et  n'a qu'une aspiration devenir le maître du monde.

Plus prosaïquement, quand des auteurs divers et variés, mais mondialistes, décrivent une société future ramenée à 500 millions d'êtres humains, un milliard pour les plus généreux et à très court terme, un siècle tout au plus ! Quand ils nous expliquent que la planète ne pourra jamais supporter cette croissance démographique exponentielle, si on comprend que ceux qui tiennent les manettes et jouissent véritablement du monde n'ont pas du tout envie de retourner à l'âge de pierre où tout le monde sera affamé,  voire un peu anthropophage, toute information sur la "progression déterministe" d'un virus me fait froid dans le dos.



7 commentaires:

  1. cela dit, pourquoi pas, nous sommes trop nombreux !

    RépondreSupprimer
  2. Parce que ceux qui voudraient réduire drastiquement la population par un moyen caché sont les mêmes que ceux qui poussent au développement du Tiers monde depuis 60 ans et qui ont incité une grande partie de cette population à s'établir en Occident ou dans les pays du Nord ce qui en gros revient au même.
    Sous l'effet du développement la population d'Afrique a cru de manière exponentielle.
    obn pourrait en dire tout autant de l'Asie Chine et Inde.
    Maintenant que l'on croit toucher aux limites auxquelles nous sommes parvenus en moins de deux générations il faudrait tuer tout le monde sauf une "élite".
    Personnellement j'aurais tendance à l'éliminer elle.

    RépondreSupprimer
  3. mais comment l'élite pense t-elle s'en protéger, elle ?

    RépondreSupprimer
  4. C'est carrément de l'assassinat.

    J'espère que ce virus évite les sémites, quels qu'ils soient ! Ainsi que les noirs ! Ils ont tous tellement souffert !

    Parce que seuls les blancs méritent de disparaître ! Ils ont tellement fait souffrir les autres !

    RépondreSupprimer
  5. De toute façon, il y aura des vaccins, auxquels nous n'aurons pas droit en tant que non FM.

    Ils n'ont plus besoin de nous.

    RépondreSupprimer
  6. @ Brebis
    La Mouette donne les réponses
    Qui trafique le virus crée naturellement le vaccin adéquat.
    Curieusement, les productions hollywoodiennes tournent souvent autour de ce genre d'histoires .
    Le plus célèbre est je crois "l'armée des douze singes" mais il y a flopée de navets qui traitent d'un thème similaire.

    RépondreSupprimer
  7. @ la mouette
    C'est bien ça

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.