En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 16 février 2017

Macron : la vacuité sur pattes

Nous savions que Macron n'a pas de programme électoral et n'a probablement pas l'intention de s'en doter. Son "programme" si on peut l'appeler ainsi sera interactif et sera une réaction à l'actualité ainsi qu'aux questions qu'on pourra lui poser.
Son "programme" sera comme une démarche marketing d'une entreprise qui n'a rien à proposer. A l'écoute du consommateur, elle s'efforce d'adapter ses produits périmés à la demande en pratiquant le relooking et le packaging .
Macron , le candidat de la banque c'est pareil. Il ne peut pas sortir du carcan que lui impose la banque, il faut donc qu'il compense par le bruit et l'agitation, de manière peut-être moins vibrionnante que Sarkozy, mais pour la même raison, l'absence totale de convictions personnelles . Rien ne le porte, rien ne le motive hormis une ambition démesurée toute batracienne et les ordres de ses maîtres.

Sa dernière trouvaille, à l'issue  de son voyage en Algérie, une sorte d'adoubement à Canossa si je puis dire, c'est que la France serait coupable de crimes contre l'humanité du fait de la colonisation de ce pays .

Rappelons d'abord ce qu'est un crime contre l'humanité selon la loi française.

Constitue également un crime contre l'humanité [...] l'un des actes ci-après commis en exécution d'un plan concerté à l'encontre d'un groupe de population civile dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique :
L'atteinte volontaire à la vie ; l'extermination ; la réduction en esclavage ; la déportation ou le transfert forcé de population ; l'emprisonnement ou toute autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ; la torture ; le viol, la prostitution forcée, la grossesse forcée, la stérilisation forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable ; la persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d'ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste ou en fonction d'autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international ; la disparition forcée ; les actes de ségrégation commis dans le cadre d'un régime institutionnalisé d'oppression systématique et de domination d'un groupe racial sur tout autre groupe racial ou tous autres groupes raciaux et dans l'intention de maintenir ce régime ; les autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l'intégrité physique ou psychique. 

Premier écueil, ce crime issu du droit de Nuremberg, ne peut être appliqué aux faits étant intervenus avant l'établissement du droit à l'exclusion de ceux commis contre les Juifs par les Nazis depuis 1933. sans qu'on ait besoin de détailler chaque chef d'accusation.
Il y a donc un écueil de droit . On peut trouver que l'armée française du XIX ème ou du début du XX a commis des exactions ou des répressions disproportionnées, mais on ne peut pas les qualifier de crimes contre l'humanité ou alors il faut attraire devant les tribunaux les États-Unis pour leur conquête de l'Ouest, les Anglais pour l'Afrique du Sud et l'Australie et bien d'autres lieux, Les Russes pour leur expansion impériale, les Musulmans depuis le VIII ème siècle pour leurs conquêtes, esclavagisme, conversions forcées etc, Le Romains donc leurs descendants italiens pour leurs diverses conquêtes et massacres. On n'en finirait pas.
La conquête de l'Algérie et plus généralement les conquêtes africaines conduites pour une grande partie sous l'égide de grandes figures de la gauche française ont été menées selon les méthodes de l'époque auxquelles pas grand monde pour ne pas dire personne ne trouvait alors à redire.

Deuxième écueil, si on se place après 1945, la quasi totalité des motifs de classement en crime contre l'humanité tombent à plat, car il n'y a jamais eu de plan concerté et d'attaque généralisée et systématique. Les quelques populations qui ont été regroupées pour diverses raisons ne l'ont jamais été dans le but de leur nuire et toute la population  et de très loin n'a pas été déplacée. Il n'y a jamais eu d'arrière plan racial ou religieux, bien au contraire, il n'y a eu aucun prosélytisme, ni mariage forcé, ni avortements forcés comme cela se pratique aujourd'hui en France (avortements par ruse), ni stérilisation, rien de tout cela .
Si disparitions forcées il y a eu, pour des raisons raciales ou religieuses, sans qu'elles soient systématiques, elle sont toutes le fait du FLN, ce qui discrédite particulièrement  le discours du guignol de la banque Rothschild .
La France en Algérie reste bien en deçà des crimes commis par Israël en Palestine ou les USA en Irak  et en Afghanistan. Certes, les crimes des uns n'effacent pas les nôtres mais il faut rétablir une juste échelle des faits. Mais je doute que Macron que l'on peut désormais nommer Micron, s'en prenne à l'Algérie, Israël ou les USA trois de ses maîtres.

Je reste malheureusement persuadé que cet amuse-gueule de la politique va beaucoup plaire aux Français mais ce simple aspect de son discours démontre si besoin était, la vacuité de la créature politique Macron. C'est une enveloppe, un emballage qui sera rempli de merde qui nous aspergera lorsque la créature éclatera . Cela qui ne lui demandera pas plus de six mois après son élection  dont j'espère naturellement qu'elle ne se produira jamais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.