En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 19 juin 2017

La répression en marche

Après que le premier sinistre a  intimé l'ordre à ses députés de se taire et de se contenter d'approuver les décisions du Grand Gourou, les médias du système s'y mettent à leur tour et virent sans autre forme de procès Natacha Polony, d'abord de Paris Première, puis aujourd'hui d'Europe 1.

Natacha Polony, journaliste politique s'était de plus en plus senti pousser des ailes et manifestait son envie de quitter, intellectuellement du moins, le confort de la pensée unique et préformatée. C'est ainsi qu'elle avait créé sa chaine Youtube ces derniers mois  pour diffuser quelques éditoriaux critiques envers bébé Cadum, le roi de la finance.
Le système l'a sévèrement punie puisqu'elle paie ses velléités d'indépendance par le chômage,  nous montrant ainsi avec un peu d'avance ce qui attend de nombreux salariés à la rentrée quand les ordonnances seront passées.



sa chaine Polony TV

dimanche 18 juin 2017

Nos dirigeants ont peur !


Dans une interview accordée à VSD, Patricia Kaas a poussé un coup de gueule contre l'Élysée. Et plus particulièrement contre la sécurité qui entoure le palais présidentiel. "C'est le Bordel" affirme la chanteuse qui habite juste en face. "C'est horrible, on ne peut plus rien faire, on ne peut plus bouger, on est parqués derrière des barrières, je suis surpro­té­gée depuis qu'ils ont fermé la rue du Faubourg-Saint-Honoré. Les taxis ne passent pas. Bon, je peux encore porter ma valise, mais c'est quand même pénible. Et, à partir de 20 heures, lorsqu'ils ferment les barrières, même les piétons ne passent plus", s'indigne-t-elle dans les colonnes du magazine. Il faut dire que depuis la mise en place de l'État d'urgence, la sécurité a été fortement renforcée au grand dam de Patricia Kaas qui trouve la situation "invivable". "Quand tu invites quelqu'un à boire un verre, si tu ne laisses pas les noms en bas, personne ne passe. Et je suis déso­lée, mais c'est ton inti­mité. T'as pas envie que tout le monde sache qui vient et part de chez toi. Comme en plus je suis une person­na­lité, les gens jasent. Parfois, je discute avec les poli­ciers, je leur demande : 'Mais qu'est-ce qu'il peut arri­ver ?' C'est devenu invi­vable", s'est insurgée la chanteuse. (source linternaute.com)
Au delà de l'anecdote, ce reportage montre bien dans quelle paranoïa sont entrés nos dirigeants.  On pouvait s'approcher des rois même absolus à condition de louer une épée et de pouvoir physiquement s’approcher de lui  empêché qu'on pouvait l'être par la foule des courtisans. Les rois étaient protégés des dingues par l'amour de leur(s) peuple(s).
Nos monarques républicains sont autrement plus peureux. S'approcher d'un président avec un canif vous n'y pensez même pas, alors avec une épée...! Le GIGN vous aurait réduit en charpie bien avant que vous puissiez voir s'il a les yeux bleus. D'ailleurs il n'est même pas question que le populo s'approche de lui,  sauf en de très rares occasions comme les campagnes électorales, parce qu'un président, même bien élu à 50 et quelques pour cent du peuple (ce qui n'est quasiment jamais arrivé), cristallisera  autant de rejet et d'amertume que de soutien et d'amour. Et puis, les cojones, ça ne s'improvise pas.

jeudi 15 juin 2017

Après le désastre

Après plus de six mois de campagne électorale présidentielle ignoble, ayant abouti à la désignation d'un représentant des banques à la "fonction suprême" (tu parles Charles !) puis à un mois et demi de non campagne législative nous voici au pied du mur. La France est désormais dirigée par un conseil d'administration pour lequel le citoyen, copiant en cela les grandes entreprises, est devenu une variable d'ajustement . Son rôle unique et définitif sera uniquement de servir d'agent de consommation, elle même chargée de dégager d'importants bénéfices à des entreprises tenues par une oligarchie mondiale qui s'est fixé pour but de diriger le monde en sacrifiant au veau d'or.

Chacun sent bien, confusément pour la plupart d'entre nous, que ce culte ne mène nulle part et que l'édifice luciférien est voué à s'écrouler à relativement brève échéance.

Ces élections montrent bien l'impasse totale dans laquelle nous a mené la démocratie. La démocratie peut être sous certaines conditions un moyen efficace de gouverner à petite échelle quelques centaines ou milliers de personnes et encore, sous réserve d'encadrement par des les lois supérieures, mais en aucun cas un moyen de gouverner durablement des pays entiers.

L'oligarchie financière partage avec nous ce même point de vue et Attali son porte-parole en France ne manque pas de le rappeler sous forme de propos sibyllins à chaque fois qu'il est complaisamment interrogé  par les médias mainstreams. Là s'arrête la comparaison. Pour Attali et consorts, le monde doit être gouverné par un super conseil d'administration mondial dont le but serait d'assurer la prédominance d'une classe supérieure régnant sur un peuple d'esclaves maintenus en esclavage par la sélection génétique et les pauvres conditions de vie.

Jusqu'à aujourd'hui j'ai adhéré à la doctrine nationaliste ainsi qu'au patriotisme. mais quand la nation et la patrie vous trahissent, à qui s'en remettre ?



Après réflexion,  l'issue qui s'impose est dans un retour à la foi, naturellement la foi catholique,  seul "instrument" capable de canaliser l'homme et dans l'établissement d'un système monarchique, proche de Dieu et proche du peuple. Ce sont les principes et les institutions qui ont créé la France et lui ont permis de devenir forte.

vendredi 9 juin 2017

Attali : « Les élus n’ont plus de pouvoir et voici votre avenir » - Effr...





Ce qu'il ne dit pas clairement mais qu'on devine c'est qu'il est tout particulièrement d'accord avec cette évolution de la société. Il annonce des choses tellement vraies avec le cynisme et le sang froid d'un serpent.

Dimanche allez vous voter pour votre banquier ?


Les Inconnus - Les Vampires Rape-tout par rikiai

Parlez la macronlangue et brillez en société (Polémia)

  1. Dites "je veux, je  souhaite, je crois que" à tout propos.
  2. N'hésitez pas à dire les choses de façon compliquée ce qui vous fera toujours paraitre plus profond que vous ne l'êtes.
  3. Surprenez vos interlocuteurs en devenant subitement familier ou agressif.
  4. Adoptez l'en-même-tempisme.
  5. Enfin parlez anglais  .
Je vous laisse découvrir la totalité de cet article de Michel Geoffroy sur Polémia

Je vous livre la définition de l'en-même-tempisme qui vaut son pesant de cacahuètes mais tellement vraie :
L’en-même-tempisme consiste à affirmer successivement des propositions contraires ou sans rapport évident entre elles, mais en les liant par la locution adverbiale « en même temps ».

jeudi 8 juin 2017

NYT’s New Syria-Sarin Report Challenged – Consortiumnews - Le rapport du NYT sur l'attaque au Sarin mis en doute

NYT’s New Syria-Sarin Report Challenged – Consortiumnews

Et au passage les allégations du gouvernement français  sur le même sujet aussi. Non seulement les allégations sont mises en doute, mais la véracité même de la soi-disant mission d'agents "secrets".

Tout cela est du vent, un gros vent de Hollande .

Ces gens sont des menteurs et il va être temps de leur faire rentrer leurs mensonges dans la gorge !

Un document officiel annonçant la stratégie pour islamiser l'Occident : Incarnation

Un document officiel annonçant la stratégie pour islamiser l'Occident : Incarnation



à lire à écouter et à faire tourner

mercredi 7 juin 2017

Le terroriste de Notre-Dame est un journaliste du système… – medias-presse.info

Le terroriste de Notre-Dame est un journaliste du système… – medias-presse.info



L’information est hippopotamesque et vient d’être dévoilée par nos confrères de François de Souche…
L’étudiant « en journalisme » de 40 ans, Farid Ikken, de nationalité algérienne, était bien connu des salles de rédaction de la presse du régime. Il a en effet passé des articles dans les colonnes de l’hebdomadaire de gauche, Le Nouvel Obs’ (et ce n’est pas un hasard), notamment le 13 avril 2014 : « Algérie, diplômées mais méprisées et, vite « périmées »… les femmes fuient » mais également, sur le site d’internet d’extrême-gauche Rue 89, notamment le 24 septembre 2013 (article : « En Algérie, si tu as le cancer et pas de relations, tu meurs »).


Cela ne surprendra personne, de même qu’il ait été honoré d’un prix en 2009, ce lui des « journalistes contre la discrimination », décerné par l’Union européenne pour un article
dans un journal de gauche suédois (tiens, tiens…), Folket I Bild, pour un article intitulé Olaga Care (soins illégaux en français), sur la collaboration avec les colons improprement appelés « migrants ».
Son directeur de thèse, Arnaud Mercier, mais est-ce étonnant, est l’auteur d’un article délirant sur une prétendue campagne de haine à la télévision publique, en prenant comme  bouc émissaire le sépharade Eric Zemmour...
la suite sur MPI

Comme ces gens là ne sont pas particulièrement de la graine de héros, faut-il imaginer qu'ils soient mentalement manipulés. Et alors quel pouvoir cela ne révèle-t-il pas sur les capacités des Maîtres du Monde !

samedi 3 juin 2017

Résultats comparés des élections présidentielles depuis 1981 et réflexions sur la légitimité du président.

La droite essaie parfois de se réconforter en arguant le fait que Macron n'est pas si bien élu que ça. C'est vrai et c'est faux, comme souvent.

Si l'on retrace toutes les élections présidentielles depuis 1981 et que l'on effectue une étude se basant sur le nombre de suffrages remportés par le vainqueur au second tour par rapport au nombre d'inscrits, seul chiffre représentant "les Français", nous constatons que les présidents ont dans leur majorité été élus par moins de la moitié des Français et cela vaut même pour la "vague rose" de Mitterrand : autour de 43%

 Le mieux élu de tous a été Chirac avec près de 47% , en excluant l'épisode nauséabond de 2002  (62%) ("plutôt le voleur que le fasciste" qui n'est pas sans rappeler les cris de Bar Abas  poussés par la foule juive devant Pilate, passons ). Quand on voit ce qu'il en a fait il y a de quoi pleurer.

Le moins bien élu a été le guignol que vient de nous quitter avec 39% des suffrages ce qui rend illégitime toute capacité à avoir modifié la structure sociale comme il l'a fait. Ce type est un traître à sa patrie  et un escroc et les chiffres le montrent bien. Avec de pareils résultats - à peine plus d'un tiers des Français en sa faveur - il n'aurait dû avoir qu'une gestion de bon père de famille sauf à gouverner par referendum, ce qu'il n'a  pas fait. Son élection fait bien ressortir l'iniquité du système représentatif par élections à deux tours qui permet de masquer les vrais résultats.

Le troisième  mieux élu est Macron après Mitterrand II avec  43,61%, mieux que Mitterrand I  mais c'est un résultat misérable si on le compare avec l'élection de 2002. Chirac II  avait fait 62% face à Le Pen père.
Et c'est là toute l'ambiguïté. Pour une élection normale il est bien élu. Replacé dans une élection tronquée, il se ramasse lamentablement en faisant moins de 50%.

année Président Inscrits Suffrages %






1981 Mitterrand 38 168 869
16 704 279 43,16%
1988 Mitterrand 38 168 869
16 704 279 43,76%
1995 Chirac 39 976 944
18 763 027 46,93%
2002 Chirac 41 191 169
25 537 956 62,00%
2007 Sarkozy 44 472 733
18 983 138 42,68%
2012 Hollande 46 066 307
18 000 668 39,08%
2017 Macron 47 568 593
20 743 128 43,61%



On peut tirer plusieurs enseignements de ces chiffres :

  • La légitimité
Aucun président n'est autorisé à se targuer "d'être le "président de tous les Français" . C'est une chimère démocratique, aucun ne frôle les 50% .

  • La progression du FN
Quand Jean-Marie Le Pen avait réalisé en 2002 un score de 13,41% (contre 11,66% au premier tour)  en 2017 sa fille Marine élargit sa base électorale jusqu'à  22,36% (contre 16,14% au premier tour) .
On ne peut nier un certain succès même si peut-être il est éphémère.

  • Le "front républicain"
Si on compare les progressions de Chirac en 2002 et de Macron en 2017, Chirac passe de 13,75% à  62%, tandis que Macron "ne passe que" de 18,19% à 43,61%
Si la réaction "républicaine" assure encore l'élection, il n'est pas certain que cela perdure indéfiniment, d'autant plus que la fin de la WWII s'éloigne et que 80%  des Français d'aujourd'hui n'étaient pas nés pendant ces évènements . Les problèmes auxquels le pays devra faire face en 2021, si le pays existe toujours, n'auront rien à voir avec ceux de 1945.

En conclusion :
  • Il faudrait jusqu'au prochain congrès du FN se garder de tirer sur l'ambulance malgré les faiblesses de la candidate et les soupçons de "refus de l'obstacle" qui pèsent sur elle.
  • Aucun président n'est fondé à se conduire comme un héritier des rois de France, aucun n'a jamais eu la légitimité ni le mandat pour bouleverser le pays. A ce titre, un procès de l'ex-président Hollande, le plus mal élu de tous,  me semble parfaitement fondé dès que les moyens politiques le permettront.
  • Macron n'a pas une si forte assise que cela et ses lendemains risquent d'être plus compliqués que peut-être il ne l'imagine, surtout que le monde et l'Europe en particulier, entrent en période de turbulence.

jeudi 1 juin 2017

Les bilderbergers de 2017: Du général Puga à Christine Lagarde en passant par Henri de Castries, l’oligarchie aux commandes – medias-presse.info

Les bilderbergers de 2017: Du général Puga à Christine Lagarde en passant par Henri de Castries, l’oligarchie aux commandes – medias-presse.info



Le groupe Bilderberg tient sa réunion annuelle du 1er au 4 juin à Chantilly en Virginie aux USA. Parmi la liste des invités du forum du club Bilderberg cette année le nom du général d’armée Benoît Puga. Ce
général a été le chef de l’état-major particulier du président de la
République  de mars 2010 à juillet 2016. La première fois nommé par le
président Sarkozy il a été maintenu à son poste par François Hollande
qui l’a prolongé à deux reprises. Ce général appartient aussi à une
famille réputée appartenir à la Tradition catholique… Il est  peut-être
grand temps, pour ceux qui en rêvaient, de cesser de penser que la
Tradition avait un pied à l’Elysée sous Sarkozy et Hollande…
Un excellent article d'Emilie Defresne de MPI qui nous permet de sortir la tête de la caverne de Platon et de voir un peu mieux l’aspect du monde.



La suite sur MPI