En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 27 septembre 2018

Aquarius : un moyen bien pratique de contourner les lois sur les visas

Selon un article récent publié sur Boulevard Voltaire, lors de son dernier voyage, l'Aquarius, ce navire de trafiquants de chair humaine, s'est reconverti en importateurs de riches Libyens  désireux de venir en Europe avec bagages et chien domestique.
Exit les miséreux Sahéliens, les Érythréens couverts de pustules et mangés par la gale, les Nigérians avides de faire plongeurs dans nos restaurants et les Maliens si calés en poésie hugolienne. Même pas un petit ingénieur aéronautique tchadien.

A la place, une modiste en lingerie  travaillant pour une société italienne dont le mari est concessionnaire automobile, une famille aisée avec son chien et,c
Ah oui, les bagages suivent ... par avion j'imagine.


Le Sénat dernier rempart des libertés républicaines !

Je n'ai aucun amour immodéré pour la République, pas plus que pour les sénateurs, mais il faut relever que ce n'est pas la première fois que les sénateurs refusent d'approuver un projet de loi liberticide.
Ainsi, les sénateurs ont rejeté en bloc par 288 voix contre 31 le projet de loi dit sur les "fake news"
notamment  pour les risques d'une atteinte disproportionnée à la liberté de communication jugeant  les projets de loi anti-fake news inutiles et dangereux.

Les raisons du rejet sont donc les bonnes et on ne peut que s'en féliciter, même si la constitution permet alors de tourner le vote des sénateurs et de faire approuver le projet par les seuls députés.
La démocratie représentative étant avant tout le règne du "cause toujours". Un premier ministre normalement cablé aurait entamé un dialogue avant le vote un dialogue avec les Sénateurs, un Président normalement cablé aurait parlé avec les chefs de groupes et le président du Sénat pour trouver un compromis mais nos deux pète-sec s'imaginent pouvoir passer en force toujours et partout.

Que ça leur retombe sur la tête !

les relations étranges entre es services de renseignements allemands et les djihadistes.

Source article RT
"D'après une enquête de la télévision allemande ZDF, le renseignement allemand a entretenu des rapports plus que troubles avec le milieu islamiste. Un agent infiltré aurait ainsi procuré un billet à un adolescent pour rejoindre Daesh en Syrie.
La révélation pourrait déclencher un tollé en Allemagne, bientôt deux ans après l'attentat de Berlin du 19 décembre 2016. Une enquête de la télévision allemande ZDF diffusée le 25 septembre dans le cadre du magazine Frontal 21, épingle les pratiques de l'Office fédéral de protection de la constitution (en allemand : BfV, pour Bundesamt für Verfassungsschutz), l'équivalent des services secrets outre-Rhin.

 Attentat meurtrier du marché de Noël de Berlin : Angela Merkel admet des «manquements de l’Etat»

Un agent du BfV, présenté comme Emanuel P., aurait infiltré le milieu islamiste et salafiste allemand de mai 2013 à septembre 2015. En 2014, il avait pour mission de surveiller trois Tunisiens entré en territoire allemand. Parmi ceux-ci, Bilal Ben A., présenté comme le confident et mentor d'Anis Amri, l'auteur de l'attentat de Berlin.
Mais un détail semble quelque peu embarrassant : Emanuel P. se serait chargé, à l'été 2015, de procurer un billet d'avion à un mineur âgé de 16 ans avec pour obligation de se rendre en Syrie et de rejoindre Daesh. Il l'aurait au préalable endoctriné, lui promettant qu'il n'aurait pas à combattre une fois sur place, mais qu'il pourrait au contraire y mener une vie plaisante et agréable.
D'après la ZDF, qui affirme avoir consulté des documents du bureau du procureur du Land de Berlin, l'agent du renseignement allemand l'aurait même accompagné le 17 août 2015 à l'aéroport berlinois de Tegel. L'adolescent a finalement été arrêté à la frontière entre la Syrie et la Turquie, et renvoyé vers Berlin, après s'être aperçu des mensonges du recruteur.
L'agent infiltré des renseignements allemands a-t-il été trop loin dans sa mission en envoyant sciemment un jeune homme fragile en Syrie et en œuvrant activement à sa radicalisation ?
Le 19 décembre 2016, le terroriste Anis Amri, agé de 24 ans, avait tué 12 personnes et en avait blessé 56 autres, en fonçant avec un camion dans la foule participant à un marché de Noël de la capitale allemande. L'attaque avait été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI).
Parvenant à s'enfuir, ce Tunisien demandeur d'asile avait traversé la frontière française puis italienne, avant d'être abattu à Milan. Le jeune homme avait un lourd passé criminel. Dans son pays, il avait écopé de cinq ans de prison pour vol qualifié, avant de purger une peine de quatre ans de prison en Italie pour l'incendie d'une école. Les services de surveillance marocains et allemands, ainsi que la police criminelle du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie avaient pourtant averti le ministère de l'Intérieur de sa dangerosité."

En fait rien de nouveau sous le soleil, c'est une voie que la France a expérimentée depuis longtemps

mercredi 26 septembre 2018

Devons nous devenir blancistes ?




Comme l'explique bien cette jolie dame, le Blanc, l'autochtone comme le nomme Antonin Campana, s'est laissé spolier de tous ses droits y compris celui qu'on lui conteste de plus en plus, celui d'exister et cela en un temps très réduit, moins d'un siècle.
Certes, la vague vient d'un peu plus loin, on peut affirmer sans risque de se tromper que les racines sont dans le XVIII ème siècle des "Lumières" qui trouvaient le moyen de porter au nues le "bon sauvage" alors qu'ils avaient la chance de vivre dans l'une des sociétés les plus raffinées de tous les temps.
Le bon sauvage d'aujourd'hui, mutatis mutandis ça a été en 70 ans, le Juif, le fellagha, l'immigré , le clandestin, le LGBT, le transgenre ... Il n'y a pas de fin , Dieu seul sait ce que demain nous réserve.

Tout ce que l'on peut constater, c'est que le rythme s'accélère et que chaque nouvel arrivé sur le "marché" a pour conséquence directe de réduire nos droits cela allant jusqu'à nier notre droit à exister.
C'est ainsi qu'on a pu voir jusqu'à cette charogne de président de la ripoublique, fustiger le "mâle blanc de plus de 50 ans" qui pour certains comme Nyssens est même un danger.
Parce que défendre les valeurs traditionnelles voire éternelles pour certaines comme la famille, la nation, l'amour du  travail bien fait, la retenue dans les propos,  c'est dangereux dans cette France du XXI ème siècle en voie d'implosion.
Cette république n'en a plus pour bien longtemps et ce système libéral financier non plus.
Ils le savent tous et il leur faut un bouc émissaire.

Bref là n'était pas au début le but de ma réflexion, et devant ce multiculturalisme visant à nous tuer, n'ayons pas peur des mots, ne faudrait-il pas virer dans le blancisme ? Le blancisme étant l’attitude sociale qui consiste à favoriser systématiquement les Blancs dans l'emploi, le commerce, toutes les activités sociales allant jusqu'à boycotter tous ceux qui ne le sont pas.Sans violence, nous ne sommes pas à Berlin en 33, mais avec constance et fermeté.
Ainsi nous pourrons forger des réseaux de connaissances puis d’amitiés afin de finir par créer des réseaux tout court .

mardi 25 septembre 2018

Changer de modèle - Antonin Campana

Changer de modèle est une nécessité lorsque le fait de raisonner selon ce modèle ne permet pas de répondre à une situation. En science, quand une conception théorique se révèle incapable de résoudre un problème ou d’expliquer une observation, on en change. Seule l’inertie intellectuelle, une croyance hallucinatoire ou un mimétisme moutonnier peuvent expliquer la persévérance de grilles d’analyse ayant depuis longtemps fait la preuve de leur fausseté, voire de leur nocivité.  
Prenons l’exemple du Grand Remplacement. Peut-on penser le résoudre en restant dans le modèle républicain ? A l’évidence, puisqu’ils ne le contestent pas, la majorité des Réfractaires, c’est-à-dire des opposants au Grand Remplacement, pensent que oui. Nombreux sont ceux qui, parmi ces Réfractaires, invoquent même les valeurs de la France en ayant à l’esprit les valeurs républicaines ! Certains se replient derrière la laïcité pour en faire un rempart face à l’islamisation : ils n’ont pas vu que la laïcité était un moyen, une « méthode » (Manuel Valls), pour construire le vivre-tous-ensemble, ce vivre-tous-ensemble qui nous étouffe et qui est cause de l’islamisation. D’autres voudraient, au nom de l’égalité, que les femmes des populations immigrées quittent leur hijab ou leur burqa : ils n’ont pas vu que l’égalité républicaine était un amoindrissement, un amoindrissement qui nous touche en premier lieu et qui nous mène vers le transgenrisme de la termitière humaine indifférenciée.  Il en est aussi qui se drapent dans le drapeau tricolore, qui chantent la Marseillaise et qui pleurent sur une France toujours associée à la République. Ont-ils oublié que ce patriotisme républicain n’a servi qu’à éradiquer le peuple français et à répandre un mondialisme nauséeux dont le Grand Remplacement est l’effet boomerang en même temps que la touche finale ? [...]
La suite est à lire sur l'excellent blog d'Antonin Campana  : Terre autochtone

lundi 24 septembre 2018

Le drame de l'IL-20 . La France est-elle impliquée ?









Au delà de 10 minutes Konachenkov change de sujet ppur parler d'une manière plus générale de la coopération avec les israéliens . C'est d'un intérêt plus limité.


à écouter aussi sur Press TV  "Israël déclare la guerre à la Russie"

A priori, je ne crois pas à l'implication directe de la France par le biais de sa frégate Auvergne, dans l'abattage de l'aéronef russe au large de la Syrie.

Si le tir avait été ordonné par l’Élysée, car un commandant ne décide pas de son propre chef  du tir contre un aéronef non menaçant, on voit mal pourquoi les Russes auraient cherché à couvrir les Français... sauf si, les Russes, mais là les conclusions sont dramatiques, ont compris que cela pouvait s'assimiler au déclenchement de l'article du traité de l'OTAN qui impliquerait alors tous les pays de l'OTAN, en un mot déclencherait la guerre tant souhaitée par certains milieux financier, militaire et industriel.

Cela voudrait alors dire que Macron s'est laissé entrainer, soit par bêtise - mais l'homme est intelligent - soit par esprit de caste, par vassalisation ou par conviction, dans les prémices d'une guerre ayant vocation à devenir mondiale, guerre dont on sait qu'elle est avant tout destinée à masquer les errements et les fautes de ces mêmes milieux.

Si cela était vrai, on verrait, devant nos pieds, se révéler l'abîme où nous a mené plus d'un demi siècle d'abaissement de la France. Derrière ça pousse, devant le vide !

Il serait avéré que la France longtemps consacrée à la Vierge par ses rois serait devenue la grande putain, par les seuls effets de la république qui s'est évertuée depuis plus de deux siècles à brider l'esprit français, à décimer (et parfois bien plus) ses générations, à écrémer les vraies élites afin d'en faire, conformément aux souhaits des révolutionnaires de la première heure, un pays asservi à l’idéologie universaliste.

Le plus probable restant que, une fois de plus, que par incompétence de son personnel politique et militaire, la France s'est laissée manipuler par ce que nous nommerons le lobby mondialiste, ce qui la destine au rôle d'idiot utile et à servir de chair à canon dans un conflit plus généralisé.

L'addition sera chère et pour tout dire irremboursable sinon par notre disparition.

Alain Soral Entretien 08/08/2018 | LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE À VENIR ...



J'aime bien

dimanche 23 septembre 2018

vendredi 21 septembre 2018

Quand Macron n'était "pas là pour expliquer à la jeunesse ce qu’elle doi...





Ce qui est fascinant avec Macron, c'est qu'il peut adapter son discours à l'infini. 7 milliards de terriens ? peu importe ! 7 milliards de discours et encore il peut les varier selon le lieu et l'heure !

mardi 18 septembre 2018

Le pont Morandi suite







Comme déjà indiqué dans un article précédent l'affaire du pont Morandi n'est pas si claire que ça.

Moscou dévoile de nouveaux éléments sur le MH-117

Les ministère de la défense a dévoilé, lors d'une conférence de presse, de nouveaux éléments concernant le crash du MH-117 .
Selon les militaires russes, des éléments prouveraient que le missile, identifié d'après son numéro de série, aurait été produit en 1986 en Russie et affecté ensuite à une unité de défense aérienne basée en Ukraine puis repris par l'Ukraine après 1991.

Personne ne l'ignore, nous sommes personnellement d'avis que dans cette affaire ni la Russie, ni les rebelles du Donbass n'avaient strictement rien à gagner à abattre cet avion civil au contraire des Ukrainiens ou de quelque officine occidentale œuvrant sous faux drapeau.

La partialité de la commission d'enquête, le refus d'associer la Russie à l'enquête, le refus systématique des éléments de preuve apportés par la Russie  ainsi que celui de la Malaisie d'accuser la Russie  confirment à nos yeux cette hypothèse renforcée par ce dernier épisode.

Source RT France

vendredi 14 septembre 2018

L'affaire Audin, la repentance de trop

Avec la nouvelle repentance à propos de l'élimination du traitre Audin il y a 61 ans, l’État Français incarné en l'occurrence par le président de leur république vient de faire un pas de trop.

Qu'on se repente pour les morts que nous aurions causés lors d'un conflit colonial, je ne l'accepte pas mais je peux comprendre la démarche dès lors qu'elle serait réciproque, mais là il s'agit de l'exécution d'un traître qui a favorisé et participé à l’organisation d'attentats contre la population  civile, contre ses compatriotes, contre des gens qui n'avaient rien commis d'autre que d'exister.

Aucune repentance, aucun regret. Macron portera sa décision comme une médaille d'infamie qui le disqualifie définitivement et fait obligation à chaque Français d’œuvrer à son élimination de la vie politique française. Qu'il retourne chez les Rothschild, grands destructeurs de nations, d'où il vient.

Le pape François accuse ceux qui dévoilent les péchés des évêques de faire le jeu de Satan pour « scandaliser les fidèles »

Le pape François accuse ceux qui dévoilent les péchés des évêques de faire le jeu de Satan pour « scandaliser les fidèles »: Le pape François accuse ceux qui dévoilent les péchés des évêques de faire le jeu de Satan pour « scandaliser les fidèles ».



Article de Jeanne Smits sur Reinformation.tv



Dénoncer les péchés des clercs serait-il pour ce pape plus grave que de les commettre ?


Libérés ? Les conséquences de la guerre civile


Pour compléter ma réponse à un commentateur sur le sujet "La guerre civile entre Blancs" ce  montage photo d'une qualité médiocre mais qui illustre ce qui pourrait bien nous arriver quand nous commencerons à régler nos comptes. Une libération de plus mais en faveur de qui cette fois ?

mardi 11 septembre 2018

Attaques bidon aux gaz pour les heures, au plus pour les jours à venir

Les USA se prépareraient à faire diffuser par la presse des images d'une attaque bidon  au gaz  afin de pouvoir frapper à nouveau la Syrie.
Les USA sont très mauvais joueurs et très cons. On pourra aussi à l'occasion tester le niveau de connerie de Macron !
Cette fois-ci ça risque de dégénérer malgré la vertueuse retenue dont la Russie a fait preuve jusqu'à maintenant. Les "alliés" des USA, c'est à dire nous et les Anglais risquons de payer une addition salée pour le prix de notre participation, car je ne crois pas que dans un premier temps, les Russes frappent des objectifs américains.

lundi 10 septembre 2018

Comique presque troupier (1)

L'ancien secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé a été condamné le 10 septembre à Paris à trois mois de prison avec sursis et 1 000 euros d'amende pour violences et outrages, lors d'une soirée alcoolisée en avril dans la capitale.
L'ancien sénateur écologiste avait été interpellé ivre à la sortie d'un bar du VIe arrondissement parisien, dont il venait d'être expulsé par un videur après un incident avec une cliente.

Actuellement conseiller régional d'Ile-de-France, Jean-Vincent Placé a été jugé coupable de violences envers cette jeune femme. Il a également été condamné pour outrage à l'encontre de policiers, qui étaient intervenus. A l'un d'eux, il avait lancé : «Espèce de tocards, vous ne savez pas qui je suis !» Il a néanmoins été relaxé du chef d'injures raciales. La condamnation ne sera pas inscrite à son casier judiciaire.

A l'audience en juillet, le parquet avait requis une peine de six mois de prison avec sursis et avait demandé une mise à l'épreuve de deux ans comprenant une obligation pour le prévenu de soigner son addiction à l'alcool et 1 000 euros d'amende pour l'injure raciale.

Pour le procureur, Jean-Vincent Placé a exprimé dans ce dossier une forme de «désinhibition due à l'alcool mais aussi [...] une forme de supériorité, de toute-puissance».

L'ancien secrétaire d'Etat avait reconnu un comportement inapproprié mais s'était défendu de toute violence. «J'ai été rigolard, arrogant, prétentieux, peut-être même hautain. J'ai été extrêmement insistant et mon comportement était déplacé mais je n'ai pas été violent et n'ai pas prononcé de propos sexistes ni insultants», avait lancé Jean-Vincent Placé en guise de défense.

Source RT France

Du sursis en dessous de la réquisition, une peine d'amende relativement légère et pas d'inscription au casier,  c'est le tarif racaille.

JF Placé est bien un comique ce que nous savions .

(1) "presque troupier" car sa demande de  reclassement comme colonel para n'a bien sûr pas abouti.

dimanche 9 septembre 2018

Soixante pour cent des Français sont des lobotomiés

"Nicolas Sarkozy et Alain Juppé sont les deux personnalités incarnant le mieux la droite pour près de six Français sur dix, loin devant l'actuel patron des Républicains Laurent Wauquiez, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche."

Sarkozy et Juppé  sont des gens de gauche. Wauquiez aussi sur presque la totalité des sujets. Un démocrate social doublé d'un opportuniste, voir sa rentrée basée sur une prétendue résistance à l'immigration. Aucun ne peut prétendre à représenter la droite en que ce soit.

samedi 8 septembre 2018

"The Bridges at Toko-Ri" (1954) - Aircraft footage (HD)





Extraits du film "Les ponts du Toko-Ri"  qui est un peu ma madeleine de Proust et qui a eu une influence sur ma carrière ultérieure.


jeudi 6 septembre 2018

Le pont Morandi a t il explosé ?





Sur le fond ça ne métonnerait pas vraiment, tout le monde attendait une réponse de l'UE après les initiatives prises par le gouvernement Salvini. Le pont serait un excellent signal dans la droite ligne des coups fourrés des mondialistes.

La politique de Salvini a-t-elle été infléchie ? A première vue non ce qui remettrait en cause l'hypothèse de Wanted info.  Toutefois en y regardant de plus près, la politique anti-migratoire a légèrement été modifiée, l'Italie passant d'un refus des migrants à une acceptation sous condition de répartition ailleurs . A voir sur la durée...


mercredi 5 septembre 2018

VERS LA GUERRE CIVILE...ENTRE BLANCS?









Pour l'auteur de cette vidéo, si guerre civile il doit y avoir, elle se déroulera majoritairement entre Blancs. On lui donnera difficilement tort tant il est vrai que déjà nos principaux ennemis sont des Français, blancs . Le premier jour de la guerre ne vous trompez pas d'ennemi !

mardi 4 septembre 2018

Trump menace la Syrie et ses alliés

Trump menace la Syrie et ses alliés russes et iraniens en cas de tentative de reconquête de la province d'Idlib dans le nord de la Syrie.
Cette province est celle où ont été  expédiés des milliers de djihadistes défaits acceptant de mettre fin aux combats dans d'autres provinces du pays..
Le pouvoir légal veut désormais récupérer sa dernière province.occidentale.
Après qu'une tentative de mise en scène d'attaque chimique a été déjouée par les Russes, ne restent plus aux USA que la menace et l'intimidation.
En effet si cette province limitrophe de la Turquie et proche d'Alep est importante pour le pouvoir, elle l'est tout autant pour la Turquie car cela affaiblirait son voisin méridional, pour les USA, qui sans guerre n'auraient plus aucune justification à rester dans le pays, et même pour les Russes dont les bases aériennes et navales concédées par le régime ne sont pas si éloignées que cela.

Trump, après avoir été élu, entre autres, sur la promesse d'une normalisation des relations avec la Russie semble être complètement tombé dans le piège tendu par l'Etat profond incarné par feu Mc Cain .
Ses liens étroits avec Israël le sauvent probablement d'une élimination physique, mais il est voué à jouer les pantins, moyennant quoi on lui épargnera peut-être la révélation de nouvelles frasques sexuelles et surtout la procédure d'impeachment.

Comme d'une part le régime syrien semble être décidé à poursuivre sa reconquête, que la Russie semble le soutenir et que l'alliance occidentale, c'est à dire pour reprendre les termes de Brzezinski "les USA et ses vassaux" ne semble pas décidée à reconnaître sa défaite, le risque d'un conflit dans la région pouvant gravement dégénérer, fait partie des hypothèses crédibles. Comme personne ne semble en mesure de raisonner les USA, tout repose sur la capacité de Poutine à gérer la crise sans perdre la face ni renoncer à la défense de ses intérêts.

samedi 1 septembre 2018

Décidément Anatoly Livry n'aime pas Macron

Ceci est un article d' Anatoly Livry paru sur Geopolotica.ru . L'auteur dénonce la collusion entre le mondialisme incarné en France par Macron (et d'autres) et le terrorisme islamique pour ne pas le nommer. Ce n'est pas la première fois que cette hypothèse est évoquée, mais elle s'impose de plus en plus . Que ce soit en Syrie ou en France, les terroristes islamiques ne sont que le bras armé du mondialisme.
Se basant sur son vécu de professeur d'université, docteur en littérature en l’occurrence, il préconise la mise en place d'une nouvelle élite apte à mieux former les futurs hommes politiques français.
Je ne le suivrai pas sur ce chemin, bien que j'adhère à l'analyse : nos élites sont vérolées jusqu'à la moëlle et ça ne date pas d'hier, mais il y a un temps pour tout. Notre premier souci et surtout celui de la classe active, de la "jeunesse", celle qui aura à se battre d'une manière ou d'une autre, contrainte et forcée, c'est la préparation au combat (il reste peu de temps) et surtout  le combat lui-même. La mise en place de nouvelles élites est certes nécessaire  mais ne peut prendre le pas sur le reste. Dégager les anciennes élites est une tâche qui va à elle-même consommer beaucoup d'énergie.

Début de citation 
Macron terroriste
C'est la deuxième rentrée de l'actuel président français, Macron. Le présent article a pour but de faire réfléchir les Français psychiquement équilibrés – car il en reste encore quelques dizaines de milliers – quant à la mise à la tête de la Ve République de ce Gauleiter mondialiste suite à la tempête d'attentats terroristes perpétrés exclusivement par ceux que les apôtres du cosmopolitisme ont déportés depuis l'Afrique et l'Asie vers la France pour des raisons prétendument humanitaires. En effet, quelques semaines à peine après le passage de pouvoir d'Hollande à Macron – événement qui a été marqué par l'attentat des Champs-Élysées comme un point final à une tendance terroriste qui a porté ses fruits –, j'avais prédit la fin de cette vague de tueries de Français :
« Désormais, telle est ma supposition, tout attentat en France devrait cesser car inutile : les services spéciaux n’auront qu’à remettre leur muselière à ceux qu’ils avaient volontairement laissé agir contre la population française. Si je me trompe dans cette prévision, rien ne pourra empêcher, dans les mois à venir, une nouvelle attaque terroriste en France. Si j’ai raison, tant que l’oligarchie cosmopolite détiendra un pouvoir stable via sa marionnette Macron, plus aucun terroriste n’y commettra de "massacre de masse" au nom d’Allah. Excepté si la despotie de Macron se met à chanceler : là, tout de suite, la bête allogène sera remise en guerre. » [1] .
Or, ma prédiction s'est avérée. Cela signifie donc que l'horreur est absolue : des centaines de Français ont été sacrifiés uniquement pour que soit mise en place une équipe de démagogues qui achèvera le génocide des Français comme peuple. L'avenir réserve à la France un désastre plus important encore : bientôt, ces gouvernants globalistes ne pourront plus profiter des retombées circulaires financières, la misère s'abattra inéluctablement sur la Ve République ruinée et cette course effrénée vers une fin certaine sera en outre dopée par des eurosceptiques de plus en plus puissants au Sud et à l'Est du continent.
Les meurtriers de masse qui gouvernent la France devront ressortir le knout du « terrorisme islamiste » qui a soudain cessé d'être cette « chance pour la France qui paiera les retraites des soixante-huitards ». Car, pour se maintenir en place, ces ethnocidaires psychopathes qui prennent des nations saines pour des « lépreux » [2] se contenteront de recourir à cet outil qui les avait déjà servis avec tant de succès.
En guise de conclusion à cette prévision nouvelle qui n'est en fait que la reprise de l'ancienne prophétie accomplie, je puis proposer, en ma qualité de professeur universitaire qui sait que la pédagogie, c'est la répétition, le remplacement total des cadres académiques français, tous sélectionnés depuis 1945 – soit depuis l'instauration du Conseil national des Universités CNU – selon le mode idéologique et donc responsables du crétinisme de ces « élites » dressées à l'image de ces professeurs, autrement dit : des frénétiques irresponsables vivant dans l'instantané et quasi dépourvus de toute existence psychique. Or, si l'on aspire à ce que la nouvelle génération de politiciens français soit psychiquement adéquate et sorte l'Occident d'un marasme systémique, il faut commencer par doter l'Université française de nouveaux professeurs, non pas une plèbe collectiviste des fonctionnaires bornés, mais une aristocratie de l'esprit jusque-là exterminée par la racaille trotskisante omnipuissante tant dans les ESPE qu'à l'Institut de France. Mon rôle de docteur de l'Université française (thèse soutenue avec P. Quillier à Nice – Sophia Antipolis : http://anatoly-livry.e-monsite.com/medias/files/doctorat012.pdf) chassé par elle jusqu'en Suisse alémanique est de témoigner, depuis Bâle jusqu'à Vladivostok et Tokyo, de la perversité réellement dangereuse de ces « notables français » - ou tout au moins se présentent-ils comme tels – accueillis en grande pompe à l'étranger afin de rafler les investissements de ce montage financier frauduleux communément appelé « France, pilier de la Communauté dite européenne ».

[1] Dr Anatoly Livry, « Le terrorisme islamique a été indispensable pour installer Macron », Riposte laïque, Paris, le 8 juin 2017 : https://ripostelaique.com/le-terrorisme-islamique-a-ete-indispensable-pour-installer-macron.html
[2] « Macron dénonce la "lèpre" nationaliste qui monte en Europe », Discours de Quimper, le 21 juin 2018 : http://video.lefigaro.fr/figaro/video/macron-denonce-la-lepre-nationaliste-qui-monte-en-europe/5800619363001/
Fin de citation



Le puzzle

Lentement les  pièces du puzzle se mettent en place. Ça va beaucoup moins vite que dans les films hollywoodiens auxquels nous sommes, même malgré nous, habitués et cette lenteur inexorable fait froid dans le dos. Il est peu probable qu'il y ait une Happy End.

Tandis que, la Russie s'évertue d'empêcher une nouvelle attaque de la Syrie par les vertueuses armées de l'Otan en dénonçant l'opération sous faux drapeau qui devait ou doit se dérouler ces jours-ci dans la province d'Idlib, le leader de la république sécessionniste de Donetsk vient d'être assassiné, comme l'ont été auparavant des leaders militaires de l'armée du Donbass fermant quasi de facto la porte des négociations.
La Russie a indiqué qu'une quantité importante de chlore avait été convoyée vers une localité de la province d'Idlib, dernière enclave aux mains des "bons" terroristes de Fabius, en vue de simuler une attaque aux gaz à cet endroit. Une quarantaine d'enfants otages auraient également été acheminés sur place, sans doute afin d'en faire des victimes du prétendu gaz.
Les USA font entrer en Méditerranée des vaisseaux de combat dont un lance-missiles et en contrepartie, la Russie qui a déclaré par la voix de son ministre des affaires étrangères ne pas vouloir laisser perpétrer une nouvelle attaque  de la Syrie, déploie une vingtaine de navires et des avions de combat dans la région.
La situation de ces prochains jours est rien moins qu'explosive !

Pendant ce temps, Macron pérore sur une éventuelle recomposition des liens avec la Russie . L'adepte du en-même-temps au plus bas dans les sondages en France, veut opérer un transfert sur le plan mondial et européen. L'ambiguïté ne mène à rien ni sur le plan intérieur ni sur le plan extérieur et un jour il faut passer à la caisse ! Il se pose en défenseur de l'Europe face aux prétendus populismes incarnés par Salvini et Orban, preuve qu'il n'est pas l'homme des peuples mais celui d'une ploutocratie de plus en plus haïe maintenant que les résultats de son action sont visibles même par les aveugles.

Aux USA, tous les faucons se démasquent à l'occasion des obsèques de cette catastrophe pour la paix mondiale qu'à été Mc Caïn, lequel comme on me le faisait aimablement remarquer a un peu perdu de sa frite.
Cet individu a trempé dans tous les coups fourrés qui sont intervenus à l'est depuis bientôt une trentaine d'annèes. Il n'y pas une révolution dite de couleur où il n'ait pas  été impliqué,  magouilles en Asie centrale  et sur les marches de l'ex-URSS.
Naturellement les régimes combattus n'étaient pas nécessairement des repères de saints, mais les régimes qui les ont remplacés ne valent guère mieux, sauf d'un seul point de vue, ils sont tous inféodés peu ou prou aux USA et contribuent à encercler ou grignoter l'espace de la Russie afin de la pousser à une réaction, donc à la guerre, que ces débiles de Washington s'imaginent pouvoir gagner sans en payer le prix.

La bataille de Marawi : DAESH aux Philippines, la guerre oubliée.

Une guerre terroriste aux Philippines dont on entent peu parler ici, mais les images ne sont pas très différentes de celles que l'on voit en Syrie .