En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 10 juillet 2013

Vers le communisme racial : à lire | BREIZ ATAO

Vers le communisme racial : à lire | BREIZ ATAO

Ne ratez pas cet article, vous en apprendrez de belles sur ce qui nous attend, nous les dissidents conscients.

4 commentaires:

  1. En effet !
    Il commence à y avoir vraiment urgence !

    "Plus besoin donc de plaignants pour que la justice agisse le cas échéant, l’État se passera d’eux et déterminera qui est politiquement délinquant a priori de qui ne l’est pas. Là encore, rien de neuf, c’est un des aspects de tous les états totalitaires ayant existé ou existant encore."

    Quoi que l'on pense de Tapie et de ses escroqueries, l'Etat a déjà commencé à passer par dessus la Justice et il a raison de le souligner : l'Etat lui saisit ses biens, sans qu'il y ait condamnation pour le moment, avec l'argument qu'il ne puisse pas les soustraire à un remboursement au Trésor Public.

    C'est un sacré précédent !

    Les saisies se font sans jugement préalable, pour les mauvais payeurs ?

    RépondreSupprimer
  2. la bonne gouvernance est désormais en place.

    RépondreSupprimer
  3. Socialo-bolchevique.. mais il y presque plusse pire en matière de "Patriot Act", c'est que ces fauteurs font ça "de bonne conscience".
    Un exemple édifiant : les soviets envoyaient en hôpital psychiatrique, non pas par "fascisme" mais ils étaient intimement, "honnêtement" convaincu qu'un opposant au communisme - le meilleur système du Monde, ne pouvait être qu'un malade en court-circuit de neurone.

    RépondreSupprimer
  4. c'est même une caractéristique de la gauche des "bonnes gens". Vu qu'ils sont le Bien, les autres sont le Mal, donc il faut soit les rééduquer soit les soigner.
    Naturellement l'hypothèse de départ est fausse, donc le raisonnement est vicié, mais pas étonnant qu'on célèbre encore Lénine, Staline et autres assassins.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.