En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 13 juillet 2013

Hommage à la vitalité de la jeunesse essonnienne et à d'autres

Il parait indispensable et juste de rendre hommage aux quelques cailleras qui hier, mettant à profit le drame qui venait de se dérouler en gare de Brétigny sur Orge, n'écoutant que leurs instincts les plus bas ont caillassé les véhicules de secours et ont soulagé quelques victimes du poids insoutenable de leur portefeuille et de leur mobile. On ne va pas contre sa nature profonde de parasite de la société.

C'est à ça que l'on mesure le chemin parcouru depuis que le secrétaire du PS alors jeune militant socialiste manifestait dans les rues sous la bannière de "Touche pas à mon pote"  en nous vantant les joies de la diversité et  son apport à la culture de la France.
Examen réussi ! on ne peut pas dire que la culture de ce pays et son fond de population n'ont pas été changés.
Au passage un grand merci aux forces de l'ordre qui ont montré tant de diligence dans l'organisation du trafic routier dans Juvisy et à ses abords.
Six à un carrefour qui n'avait pas besoin d'eux, pour y mettre la merde du genre un flic en plein milieu de la file pour tourner à gauche faisant signe aux automobilistes d’accélérer alors qu'ils ne demandaient qu'à tourner sans avoir à l'écraser ! quand à 50 mètres de là on aurait bien aimé qu'ils débloquent le trafic.
Bravo aussi aux blocages de rues et routes sans raison apparente à 20h30 par des policiers jouant à Starsky et Hutch ! Ceux qui bloquaient la N7 après l'avoir remontée à contre courant se reconnaitront.

Ce pays est devenue une immense comédie !

3 commentaires:


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.