En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 7 juillet 2013

Quand un commissaire réinvente le droit


(piqué sur le site de la mouette)

Quand le commissaire Guignoloski invente un "délit d'opinion", ça donne des arrestations arbitraires et du tabassage de citoyens.
Ce type est une honte pour la France et plus particulièrement pour les forces de police qui n'en n'ont pourtant pas besoin !

4 commentaires:

  1. Les CRS écoutent très attentivement !

    RépondreSupprimer
  2. il faut quand même arrêter la mauvaise foi aussi pour ne pas s'étonner d'avoir des réponses débiles: les veilleurs sont-ils de simples citoyens qui font un évènementiel potager en se prenant pour des poireaux ou sont-ils une revendication physique et visible contre le gouvernement qu'ils manifestent par une attitude spécifique? dans le 2eme cas, c'est donc une agression et une sorte de violence passive envers la loi critiquée.
    La victimisation est encore une singerie qui me semble contre-productive parce qu'elle rebute de plus en plus de monde qui au départ était d'accord avec eux. Un peu plus de vraie violence ferait du bien et serait plus en adéquation avec la rage que ressent une partie de la population, plutôt que la pacifisme ridicule assortie de larmoiement sur les arrestations et tabassages jugés odieux parce que répondant à la non violence supposée.

    RépondreSupprimer
  3. N'oublions pas que de nombreux commissaires de police sont francs-maçons. Mais cela n'a sûrement rien à voir...

    RépondreSupprimer
  4. je pense aussi que s'il y avait un quelconque rapport, ça se saurait

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.