En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 24 juillet 2013

Dans la merde jusqu'au cou et défense de s'assoir !

La démocratie française est sacrément malade, pendant que le gouvernement interdit, les uns après les autres, les groupuscules dits "d'extrême droite" au seul titre qu'un gauchiste intellectuellement dégénéré (la preuve il était à Sciences-pot) , en mal de reconnaissance,  en période de rémission, a voulu jouer les gros bras mais a très mal supporté le choc de la réalité, les frères ∆ ont solidement resserré les rangs et Pinocchio-Cahuzac ne lâchera plus un mot.

Probablement que sa survie sociale en dépend, peut-être sa vie tout court ?

Alors qu'il y a quelques jours il évoquait une réunion à l’Élysée, aujourd'hui il n'en n'a plus aucun souvenir.
Ce genre d'attitude lui vaudrait aux États-Unis un billet direct pour la prison fédérale la plus proche et le Président serait sur la voie de l'impeachment. En France l'exécutif refuse l'audition du Premier ministre .
En France pays des pouvoirs soi-disant séparés, l'exécutif se permet un tel pied de nez à l'Assemblée Nationale que ça n'en n'est plus indécent, c'est de la pornographie politique, une sodomie des citoyens en direct.
Ça ne donne même plus envie de vomir, nous sommes devenus du vomi, tout n'est que merde et déjections.
Ce régime n'attend plus que le passage d'un cureur de fosses septiques pour disparaitre., à moins qu'il ne s'écrase et ne se dessèche comme la grosse bouse qu'il est devenu.

Qui suis-je ? où vais-je ? d'où vins-je ? En quel état erre-je ?

2 commentaires:

  1. Et Condamin-Gerbier a été arrêté en Suisse, dans le silence médiatique abolu, sauf Médiapart:

    http://www.mediapart.fr/article/offert/060f00463b81ed51ba0b3fd7c038bb9d

    RépondreSupprimer
  2. Là il faut avouer que c'est une grande première : arrêter les informateurs quand les coupables paradent et s'offrent le luxe de crises d'amnésie.
    Je comprends de mieux en mieux pourquoi et comment les hordes musulmanes ont été accueillies comme des libérateurs dans certaines parties de l'Empire Byzantin au VIII ème siècle.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.