En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 23 décembre 2010

Profanations répétées contre une église avignonaise

Et silence assourdissant de Brice de Neuillice, de l'appareil d'État en général et des "Grandes âmes" françaises, toujours promptes pourtant à s'offusquer de la moindre atteinte même imaginaire ou bidouillée contre une mosquée ou une synagogue.

A lire sur Liberté politique.com

2 commentaires:

  1. Brice est un franc-mac qui pense juif !

    RépondreSupprimer
  2. sans m'avancer je dirai que c'est probablement le cas de tout le gouvernement

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.