En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 2 avril 2010

Pour plonger, ça on plonge !

Alors ça serait l'histoire d'un vigile qui sauterait à l'eau - très froide l'eau - alors qu'il serait menacé, mais de loin, et sans raison puisqu'il ne s'est rien passé, par d'honnêtes citoyens qu'il aurait insultés de propos racistes qu'il n'a jamais tenu vu que de par son origine il ne peut pas l'être et que  ses agresseurs qui d'ailleurs n'en sont pas,  feraient partie d'une communauté qui n'existe pas ou très peu mais pas raciste non plus car ils sont exemptés et que lui même ferait partie d'une autre communauté, qu'on ne nomme pas mais garantie "racist free" par Monsanto ®

Un dignitaire religieux de la première communauté - qui n'existe pas ou très peu - présente ses condoléances pour un crime que ses coreligionnaires n'ont même pas commis, vu qu'ils étaient très loin quand le vigile a décidé de jouer le clavadista de l'Ourcq. Cela prouve une chose c'est dans cette communauté ils sont très gentils (m.... j'ai dit une c.....ie !) enfin non, mais tout comme, enfin vous me comprenez ...

 Plongeurs sur les bords du canal de l'Ourcq un soir de printemps.
C'est vrai que les spectateurs sont vraiment très loin.

Eh bien, vous je ne sais pas, mais moi je n'ai rien compris, par contre je marche dans la sciure et je me demande bien pourquoi.
.
.

1 commentaire:

  1. Humour...
    Multiculturalisme, multiplication des conflits...
    Mais non, races, racisme, communautarisme, tout cela n'existe pas dans le monde des bisounours !

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.