En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 7 avril 2010

Après le nucléaire

Les Américains ont certes de nombreux défauts, mais il y en a un qu'ils n'ont pas, c'est celui de sacrifier leurs intérêts à une idéologie quelconque.
Les Américains sont des pragmatiques, ce qui explique au moins en partie leur fulgurante irruption à la première place mondiale et son maintien jusqu'à présent. Jusqu'à présent, car derrière ça pousse.

Si les Américains semblent renoncer à l'emploi de l'arme atomique dans certaines circonstances, quasi improbables, il faut bien l'avouer, c'est à dire la riposte nucléaire contre un pays non nucléarisé, ne faut-il pas également voir derrière cela l'accès à des armes plus sophistiquées ?

Ce cher Zbigniew Brzezinscki dans un livre datant des années 70 parlait déjà du contrôle du climat pour les prochaines décennies. D'autres parlent de contrôle du tellurisme ou encore de la maitrise des armes à plasma.

Tout ne doit pas être faux car j'imagine mal le sommet de l'État américain saisi d'un altruisme irrépressible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.