En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 2 avril 2010

Galilée reviens ils sont devenus fous !

Eh non ce n'était pas un poisson d'avril, 410 "scientifiques" ont bien demandé à leur ministre d'arbitrer la divergence d'interprétation sur le réchauffement climatique.
Passons sur les arguments du type "ce type y dit que des mensonges", nous avons encore en mémoire, la fuite révélée il y a quelques mois selon laquelle les réchauffistes arrangeaient "un peu" leurs arguments pour faire fléchir la courbe dans le bon sens.
Ces 410 "scientifiques" n'envisagent même pas de discuter de leur thèse avec les tenants d'une thèse divergente. D'habitude ce genre de conflit se règle par le biais de publications dans de grandes revues scientifiques ou par un débat ouvert à l'académie des sciences ou tout organisme équivalent.
Non leur thèse n'en n'est pas une, c'est une vérité politique révélée adoptée à l'ONU et enseignée partout dans le monde.
Qui ne s'y conformerait pas est un hérétique.
Dans ce contexte, il est normal que ces 410 "scientifiques" aient exactement la même attitude que les prélats de l'époque de Galilée.
Il était alors impossible que la terre tournât et n'occupât pas le centre du monde pour d'obscures raisons religieuses, ou plutôt d'interprétation (un psaume je crois) donc il était normal que l'on fasse appel à la plus haute autorité morale de l'époque pour mettre fin à cette théorie aberrante, pire, à ce blasphème. Ce qu'a fait le pape Paul V en 1616.

Eh bien ! pratiquement quatre siècles après Galilée, nous voici revenus à la case départ.
Il y a de nouveau une science officielle qui n'admet aucune contradiction, science officielle avalisée par la nouvelle religion quasi universelle, le mondialisme, dont les hautes autorités, ONU, organes de gouvernance, clubs plus ou moins secrets, veillent au maintien du dogme.
On notera d'ailleurs que Galilée à l'époque n'a pas été ni excommunié, ni brulé, on lui a juste demandé de n'enseigner ses idées que comme une hypothèse alors qu'il prétendait à la vérité absolue.

Je ne suis pas sûr qu'aujourd'hui les réchauffistes se contentent de si peu. D'ailleurs tous ont dû rire et se sentir bien supérieurs à ces cardinaux obscurantistes à un moment donné de leur carrière. Et pourtant que sont-ils ?

1 commentaire:

  1. Pharamond4/4/10 16:59

    Tu crois que je devrais arréter ?

    http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2010/02/12/le-general-hiver-contre-pharamond.html#more

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.