En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 14 mars 2010

Quick ne passera pas par moi

QUICK  a  décidé de passer 40% de ses restaurants en Hallal.
Pour ceux qui sont adeptes, mêmes occasionnels du fast-food, n'oublions pas de prendre un large tour lorsque se profile à l'horizon l'enseigne enturbannée.
Ce qui me dérange le plus dans cette affaire, ce n'est pas que le maire de je ne sais plus quelle ville du nord ait cédé aux pressions, elles ont dû être énormes, ni même qu'un restaurant propose parmi d'autres spécialités du Hallal.
Non ce qui me dérange le plus, c'est l'exclusive du Halal  instaurée par Quick et le silence assourdissant de l'État qui a pourtant fait poursuivre les distributeurs de la soupe au cochon au prétexte que la charité ne pouvait être sélective.  Pourtant le Coran allège les interdits alimentaires si la survie du croyant en dépend. Cet argument ne reposait donc sur aucun argument théologiquement valable. Et puis ce n'était pas le rôle de l'État de s'occuper de savoir à qui s'adressait la charité, encore moins d'interpréter tel ou tel interdit religieux, d'autant plus que lorsque que certaines mosquées organisent des repas de charité, en particulier pendant le ramadan, personne ne s'occupe de savoir si le jambon est interdit.

Il y a donc cette "jurisprudence" soupe au cochon qui permettrait de mettre la chaîne Quick face à ses responsabilités et pourtant  aucune association, aucun parti ne relève le gant.
L'état est déjà entré en dimmitude, ça depuis Chirac on le savait, mais ont s'aperçoit que toute la société se tait, même ceux dont le rôle serait de porter le fer où ça fait mal en relevant les contradictions du système.
Il ne reste plus qu'à laisser un peu de "temps au temps" selon cette phrase ridicule et ampoulée, chère aux socialisants, pour que le rapport de force étant définitivement dans le camps des envahisseurs, nous disparaissions.

Mais à qui appartient Quick ?

 A la suite d’une OPA et d’une OPR, 100 % des actions de Quick Restaurants S.A. sont détenues par Financière Quick S.A.S., société contrôlée par des FCPR gérés par CDC Capital Investissement. (information issue du dossier de presse consultable sur le site de Quick)

Et qui est CDC Capital investissement ?  Je vous le donne en mille, la très sérieuse et très étatique Caisse des dépôts. Donc l'État !
C'est donc l'État qui d'une main interdit la soupe au cochon et de l'autre main supprime la viande non halal des menus de certains des restaurants qu'il contrôle.
La boucle est bouclée.
Il est clair que nous sommes complètement manipulés.
Et pourquoi cette information n'apparait nulle part  alors qu'il ne  m'a fallu que 30 minutes sur le Web pour la trouver?

Curieusement, le blog Terre et peuple attribuait il y a quelques jours la propriété de Quick à Casino .
Il semble bien qu'il n'en soit rien comme on peut le constater en suivant les liens cliquables que je donne.

6 commentaires:

  1. J'ai lu il y a quelques semaines sur un autre site que Quick dépendait effectivement de ladite caisse des Dépôts !
    Ce qui est également navrant, c'est que l'abattage hallal et kascher ne répondent pas à ce que j'appellerais la "loi laïque" française d'abattage où l'animal doit être préalablement "assommé", donc non conscient au moment de l'égorgement.
    Donc s'attaquer au hallal c'est s'attaquer au kascher, et là c'est formellement interdit. Ces abattages ethnico-religieux bafouent les lois françaises. Ces lois torche-cul que ni les politiques qui les ont créées, ni les juges ne respectent, dès qu'il s'agit de nos envahisseurs du Tiers Monde ou de ces détenteurs de la vérité, le peuple élu.
    Il me navre, qu'au 21ème siècle, au nom de croyances métaphysiques, l'on fasse gratuitement souffrir des animaux. Des millénaires sont passés, l'homme n'a toujours pas évolué. Pour moi, les religions sont le mal de l'humanité.
    Et surtout, il faut savoir que manger hallal, c'est payer une taxe islamique. Bravo la Caisse des Dépôts.

    RépondreSupprimer
  2. c'est vrai, d'ailleurs il est bien connu que si un musulman ne peut manger halal il peut manger casher et si un juif ne peut manger casher il peut se laisser aller sur le halal bien que les interdits diffèrent un peu sur l'alcool dans un cas et sur des histoires de bêtes à sabot fendu ou pas à griffes ou ou pas, de poissons à écailles ou pas dans l'autre cas.
    Sinon je ne partage pas vraiment ton avis sur les religions, il suffit de voir qu'il existe aussi des extrémistes laïques : c'est la nature de l'homme en fait qui secrète les extrémismes.

    RépondreSupprimer
  3. Etant athée, je considère les religions comme une pure escroquerie.
    Je peux concevoir éventuellement que l'on soit croyant, ça peut aider à donner un sens à sa vie, à mourir, mais les religions ne sont que des sectes avec des rituels absurdes, indignes d'êtres évolués.
    J'aime beaucoup la citation de Cormac Mc Carty dans la Route (Merci CCRIDER) : "Il n'y a pas de Dieu, et nous sommes ses prophètes".
    Et j'aime bien aussi celle là, citée dans X file ": La plupart d’entre eux ne croient plus en Dieu….Ils ne croient plus en lui mais ils en ont toujours peur, ce qu’ils craignent le plus c’est d’être libres".

    RépondreSupprimer
  4. moi je n'ai aucune certitude

    RépondreSupprimer
  5. Pour en revenir au sujet, une vidéo sur la "cashérisation" du vin. J'ai failli mettre karchérisation (voir vidéo). Du grand guignolesque. Ils nous considèrent vraiment comme des porcs, alors que quand je vois leur dégaine ces deux là sentent le rance. Si son pinard était bon elle n'en serait pas réduite à se prostituer.
    http://rutube.ru/tracks/2998422.html?v=b27bf84c4ab063cd3446d7b870d0af3d&autoStart=true&bmstart=25

    Ici 100% garanti hallal, et les Français Français achètent ! On n'est pas prêt de gagner, le ver est dans la viande !

    http://www.dailymotion.com/video/xckdbv_une-sup%E9rette-100-hallal-%E0-nantes_news

    Vu dans Contre-info le traiteur industriel Pierre Martinet se met au 100% hallal.

    RépondreSupprimer
  6. c'est une belle source de pognon pour les religieux "divers"

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.