En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 21 octobre 2013

Primaires à Marseilleuh

Soyons clairs,  en tant que citoyen je me moque complètement de savoir qui a remporté les primaires socialistes de Marseille.
En tant qu'observateur de la politique, je relève que ce vote est la première manifestation évidente du vote clanique et communautaire qui se met en place en France, conséquence de la politique d'immigration menée de manière constante depuis 1981 et même un peu au-delà. Certes, nous savions que 99% des immigrés ayant voté au deuxième tour des présidentielles ont voté Hollande, mais ça ressortait des statistiques, ce n'était pas "visible".

A Marseille, nous entrons de plain pied dans le réel. L'une a rameuté les populations immigrées du nord de Marseille, en mini-bus si nécessaire, l'autre les militants et sympathisants plus traditionnels.
Mais le poids démocratique changera bientôt de bord, alors nous savons d'ores et déjà  à quoi nous attendre : dans un premier temps l'accès au pouvoir d'une nouvelle bourgeoisie beur, pas nécessairement mal intégrée...



... dans un second temps, les barbus.


4 commentaires:

  1. Impeccable ! Tout est dit...
    Beurs bien intégrés puis barbus puis... guerre civile ?
    Au fait, qui c'est, ce Menucci... Un pote à Guérini ?

    RépondreSupprimer
  2. je crois que c'est un anti-pote à Guérini, à moins que ce soit le contraire. D'ailleurs lui-même le sait-il ?

    RépondreSupprimer
  3. Ouaip
    C'est à peu près comme ça que je vois l'évolution aussi.
    Le PS ferait bien de rétropédaler, sur le vote des étrangers...
    Les néo-français suffisent bien !

    RépondreSupprimer
  4. ils sont tout à la fois bornés et obstinés.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.