En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 22 octobre 2013

Où sont-ils donc ?

Le plus marquant de l'affaire "Léonarda" c'est l'absence sur la scène médiatique des prétendus ténors de la majorité et des "intellectuels" de droite.
Comme on le dit dans les romans de gare, c'est le règne du silence assourdissant, au mieux les whispering depths (#wuthering heights).

Aucun rassemblement, aucune manifestation publique d'envergure, certaines grandes gueules, du moins qui se revendiquent comme telles sont restées bien muettes.
Pourtant la cause est porteuse, les gens en ont marre que l'on se foute d'eux et qu'on les prenne pour des vaches à lait. Il n'y a rien de honteux à préférer sa famille à ses voisins et ses concitoyens à la plèbe d'outremont et d'outremer !

On en a marre, on n'en à rien à faire des provocations d'une petite conne  instrumentalisée, aux nationalités multiples et à la scolarité hasardeuse (21 jours d'absence sur 40 jours de scolarité !) membre d'une famiile de malfrats et d'assistés.
L’État semble plus occupé à faire taire un blog comme le Salon Beige qu'à faire régner ordre et Justice en son sein !
Il est du devoir de tous ceux qui se revendiquent comme force d'opposition  en particulier les élus de le faire savoir haut et fort !

2 commentaires:

  1. C'est ce qui s'appelle "une élève", juste pour ne pas se faire expulser.
    Connards d'enseignants...

    RépondreSupprimer
  2. venant de toi c'est parole d'évangile

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.