En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 17 juin 2013

Sortir de la matrice



EDIT :
Je suis tellement étonné que cette vidéo n'ait déclenché aucun commentaire que je me dis que je ne l'ai pas assez présentée.
D'abord le conférencier.
Adrien Abauzit est l'auteur d'un livre "né en 1984" dont je vous livre la quatrième de couverture :
1984…Dans son célèbre roman, Georges Orwell décortique une certaine version du cauchemar totalitaire.
Nos démocraties contemporaines constituent apparemment l’exact opposé de la dictature orwellienne. Mais peut-être n’est-ce là que la surface trompeuse d’une eau pure, sous laquelle gît une boue infâme.
Et si au contraire, nos sociétés ne se distinguaient des totalitarismes passés que par la perfection méthodologique de l’oppression ?
La perfection de ce système d’oppression, c’est son ignorance par lui-même. Dans la logique du despotisme, l’ignorance, c’est la force. Donc ignorer qu’on a intériorisé cette maxime, c’est l’avoir poussé à ses plus extrêmes implications. Là réside la supériorité du totalitarisme de marché : pas ou peu de violences sur les corps, mais une insidieuse violence faite aux esprits. La quantité de violence n’a jamais été aussi grande, mais elle reste invisible.
C’est la plus grande mystification de l’histoire : l’Occident prétendument démocratique est devenu une dictature parfaite, le premier totalitarisme viable.
Un totalitarisme où le bon sens est considéré comme subversif, où l’évidence est déclarée extrémiste. Un totalitarisme où le Bien est le Mal et le Mal est le Bien, où l’annexe devient le principal et le principal devient l’annexe, où la vacuité triomphe pendant que l’intelligence est traquée.

Un totalitarisme où, enfin, l’esprit public est constamment égaré, détourné des vraies questions et plongé dans les fausses. Un totalitarisme où les citoyens sont écrasés par le mal identifié par Simone Weil derrière le totalitarisme : le déracinement.
Dans la vidéo ci-dessus, Adrien Abauzit, sur le même thème que son livre,  nous explique comment ce qu'il appelle la matrice, constituée du prêt-à-penser déversé à flot continu par l'ensemble des médias officiels, a conditionné les cerveaux des individus qu'il classe en trois catégories  : l'immense majorité entièrement conditionnée, prête à croire que l'immigration est une chance, le bienvivrensemble une fin en soi, l'islam une religion d'amour etc. La seconde catégorie est constituée d'individus  qui n'y croient pas vraiment mais qui se contraignent à y croire pour rester conformes  et ne pas se marginaliser, la troisième catégorie étant constituée des réfractaires pathologiques. qui constituent la Dissidence. Pareillement les intellectuels se répartissent en complètement conformes "qui tirent les ficelles" de la matrice et ceux qui bien que conformes seraient des "non tireurs de ficelles", autrefois on aurait appelé ceux là des "idiots utiles" .
L'objet de la conférence est d'expliquer comment on peut faire beuguer la matrice pour enrayer le processus.


10 commentaires:

  1. Je reconnais la salle...

    Dommage que l'enregistrement soit assez mal fait. je l'ai enregistré, pour essayer de suivre sans a-coups.

    Son intervention mérite un bon article.

    RépondreSupprimer
  2. je crois que c'est filmé dans les locaux de l'AF.

    RépondreSupprimer
  3. C'est exactement ça...
    Merci pour cette vidéo !
    Ce qui ne résout pas la question : alors on fait comment ?

    RépondreSupprimer
  4. des millions de gestes quotidiens de résistance, sans compter les actes des Homens, Veilleurs, Jeunes identitaires etc ...

    RépondreSupprimer
  5. Mais c'est exactement ce que disent 3P et Boréas!
    Donc vous êtes d'accord.

    RépondreSupprimer
  6. je n'ai jamais dit le contraire, ce sont eux qui insultent à tout va quiconque aurait plus de 50 ans en les menaçant de la corde .
    Ils en rajoutent un peu sur leur aspect "guerrier non web" contrairement aux autres que ne seraient que des merdes.

    RépondreSupprimer
  7. Ouais
    Ils vieilliront, comme tout le monde.

    RépondreSupprimer
  8. et que dire de la Matrice guée ??? le comble !

    RépondreSupprimer
  9. téléphobe23/6/13 10:19

    Merci Paul-Emic pour cette vidéo fort intéressante que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer
  10. le plus dur c'est de les dénicher.
    Il y a plein de gens de valeur mais noyés dans le bruit de fond de ... la matrice :-)

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.