En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 29 juin 2013

Les amis des assassins

Nos amis les rebelles de Syrie, ceux qui plaisent tant à Bernard Henri Lévy ou à Fabius, ceux pour lesquels la France a demandé la levée de l'embargo, à tel point que même Obama a dû tempérer notre ardeur doivent jubiler.
Comme l'armée syrienne reprend un peu plus tous les jours du poil de la bête, ces lâches, ces bêtes immondes se rattrapent sur les Chrétiens, qui comme tout le monde le sait sont responsables de toutes les horreurs dans le monde.
Si le monde musulman est dans son ensemble un monde de demeurés retardataires et sectaires, c'est bien entendu la faute des quelques communautés chrétiennes qui ont survécu sous leur joug pendant unmillénaire et demi à leur présence.

Leur dernier exploit a consisté à égorger à la musulmane, c'est à dire comme une immondice quelques Chrétiens dont un Franciscain.


Merci à notre gouvernement de nous faire ainsi basculer dans le camp des assassins !
Tout se paiera un jour pas si lointain !

4 commentaires:

  1. J'espère que ce jour est proche, car nous avons atteint le seuil de l'écoeurement devant cette barbarie d'une part, et la trahison de nos gouvernants d'autre part.

    C'est comme si c'était sarko, bhl, juppé, fabius et hollande qui décapitaient ces Chrétiens.

    C'est juste de la délégation, car cela ne leur déplairait pas, d'ailleurs, ça se voit.

    Tout ça se paiera.
    D'ailleurs, cela fait plusieurs fois que nous remarquons qu'il se fait discret le bhl...

    RépondreSupprimer
  2. BHL a même troqué sa chemise, tirée des films de cape et d'épée , pour un T-shirt gris . Un symbole ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour

    Il est ma joie de partager votre travail merveilleux.
    Je vous souhaite tout le meilleur.

    Je vous remercie.

    RépondreSupprimer
  4. merveilleux ce n'est peut-être pas le qualificatif que je m'appliquerais.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.