En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 20 juin 2013

Le système chutera.

Le système chutera, ce n'est qu'une question de temps. Comme le communisme soviétique il arrivera au bout de son idéologie et brutalement la réalité reprendra tous ses droits.
Naturellement il n'est pas question ici de faire montre de don prophétique seulement de réalisme.

Nul ne sait quand il chutera, dans 1 ans, 10 ou 100, le plus tôt sera naturellement le mieux, mais il est un engagement que nous devrions tous prendre  avec nous même, c'est que les survivants de la mise en place de cette abomination qu'est la théorie mondialiste passeront tous en jugement.


Ballade au pays des Droits de l'Homme.

6 commentaires:

  1. C'est inévitable ou plutôt.. c'est comme le ressac qui n'arrive que passé la marée montante; comme l'empire romain. Ce qui est dommage pour nous, c'est que ces hauts et ces bas sont à l'échelle de plusieurs générations.

    RépondreSupprimer
  2. ça c'est clair. Enfin j'aurais vu la chute de l'URSS, ce qu'à 30 ans je n'imaginais même pas.

    RépondreSupprimer
  3. A juger d'urgence : Flanby, Gaz et la Daube-Rat.
    Comparution immédiate pour haute trahison...
    Depuis le temps que ces néfastes instrumentalisent la police et la justice. Ils ont osé passer à l'acte ! Faire d'un innocent un prisonnier politique au merveilleux pays des droidloms.
    C'est une honte dont ils vont devoir répondre un jour. Et le plus tôt sera le mieux.

    RépondreSupprimer
  4. bien d'accord.
    on observe sous nos yeux (ébahis ?) la divergence qui s'opère entre la réalité et leur univers. Si les conséquences n'étaient pas si néfastes ce serait captivant.

    Le jeune Nicolas est un prisonnier politique, pas de doute là-dessus, mais ce n'est ni le premier ni le seul. Il suffit de pénaliser les délits politiques pour effacer la case, mais personne n'est dupe, cf les fameuses lois mémorielles.

    RépondreSupprimer
  5. "ce qu'à 30 ans je n'imaginais même pas."

    Idem.. j'en pissoie de joie mais arrivé dans les eaux des 2000, je me suis quand même demandé si la joie était "si bien" de mise.

    RépondreSupprimer
  6. Poutine me plait bien même si nos critères de démocratie rêvée ne lui sont pas tout à fait applicables.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.