En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 1 mars 2011

viendez, viendez ici yen a bon boire et manger !

01/03/11/11 – 15h10
BRUXELLES (NOVOpress)
– Cette fois, c’est officiel : l’Union Européenne n’a pas l’intention de protéger les frontières du vieux continent contre l’impressionnant flux migratoire risquant de résulter des événements secouant l’Afrique du Nord.
En effet, le commissaire en charge de l’immigration et de la sécurité, Cecilia Malmström, a précisé qu’ «un fonds d’urgence de 25 millions d’euros est à disposition».
«En cas de crise humanitaire majeure, nous devrons trouver des fonds supplémentaires», a-t-elle ajouté en affirmant clairement que les dizaines et dizaines de milliers de personnes fuyant la Libye «ne seront pas repoussées».
La commissaire a en revanche reconnu que les États de l’UE étaient en désaccord sur le partage de la prise en charge des éventuels arrivants, dont le statut devra être déterminé.

Source NOVOPRESS

Maintenant on sait que nous devrons nous défendre nous-mêmes, peut-être le coup de pouce qui mettra fin à cette politique organisée de destruction de notre continent.

3 commentaires:

  1. Pharamond1/3/11 21:10

    Le masque tombe mais je crains que bien peu ose regarder le visage qu'il cachait.

    Tiens, ce n'est bien sûr pas le Camp des Saints, mais ça me rappelle une historiette que j'avais écrite :
    http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2006/01/29/le-projet.html#more

    RépondreSupprimer
  2. très bien ton petit conte.
    Derrière le masque il y a Gorgone bien sûr

    RépondreSupprimer
  3. Pharamond3/3/11 23:47

    Merci.

    Le visage de la Gorgone ce n'est pas évident à regarder.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.