En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 23 mars 2011

Sabotache !

Ce que l'on pouvait supposer après l'accident nucléaire de Fukushima semble se confirmer . Ce n'est pas tant le nucléaire qui est dangereux que les magouilles financières qui peuvent accompagner des marchés aussi juteux.
Dans le cas de Fukushima le quotidien belge Le Soir rapporte un certain nombre de manquements quant à la conception.
La société américaine General Electric maitre d'œuvre est nommément désignée par des cadres des la société TEFCO, sans que les responsables japonais ne soient blanchis.
En clair, la société américaine aurait fourni une centrale non adaptée à l'environnement particulier du Japon. C'est ce que j'avais relevé : la position au bord de mer au niveau de la mer ou presque dans une des zones les plus dangereuses du Japon permettait d'exprimer des doutes quant à sa conception.
Le doute est levé par cet aveu.
D'où l'intérêt de missions de contrôle par l'exploitant, l'État et au moins un organisme neutre. C'est que j'appelle l'exploitation intelligente de l'atome.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.