En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 1 octobre 2010

La vengeance du "mâle blanc" *

Personne n'ignore que quelques techniciens ou ingénieurs de la société AREVA ont été enlevés, à but de boucherie probablement, par des enturbannés Sahelo-Nord-Africains.
Le plus drôle dans cette affaire, c'est que la pédégère – qui rime avec mégère – de cette belle entreprise, est une certaine Anne Lauvergeon. Vous savez celle qui préfère embaucher n'importe quoi plutôt qu'un "mâle blanc". La voilà bien récompensée, punie par où elle a péché, bien que dans les Hauts-de-Seine ou autre résidence protégée elle ne risque rien.

Alors je dis à nos pioupious qui vont peut-être risquer leur peau pour récupérer les cadres de cette entreprise : pédale douce les gars ! défendre les intérêts d'une entreprise raciste et sexiste n'a rien à voir avec la défense des intérêts de la France.

2 commentaires:

  1. bon sang c 'est donc pour ça que sa tête me disait quelque chose !

    RépondreSupprimer
  2. les médias se sont bien gardés de rappeler les antécédents de la dame

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.