En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 29 septembre 2010

Haute Autorité : le bon vouloir du Prince ?

Avec Hadopi, le France vient de reculer de plusieurs décenies, voire de plusieurs siècles sur le chemin du Droit.
En clair vous pouvez vous retrouver accusé puis condamné pour des méfaits que soit, vous auriez commis en toute bonne foi, mais surtout pire, pour des méfaits que vous n'auriez même pas commis tout simplement parce que vous ne savez pas sécuriser votre connexion internet et que votre voisin de palier est lui un petit malin.
Je ne vais pas refaire ici le procès de la loi Hadopi, mais on peut citer quelques principes du droit qui sont mis à mal par cette nouvelle loi, dont on peut légitimement pourquoi elle n'a pas été censurée par le Conseil constitutionnel.
Cette loi réintroduit officiellement l'arbitraire dans le Droit français.
A lire.
On pouvait imaginer qu'avec la Halde, Chirac avait commis une erreur qui resterait isolée.
Avec Hadopi on peut être sûr désormais qu'une autre justice se met en place, celle où des prestataires privés ayant tout intérêt à trouver autant de coupables qu'il leur en faudra parce que pour eux c'est une source de revenus, seront mandatés par un organe administratif qui n'est même pas partie de la Justice, pour vous traquer et vous faire payer.
Vous pourrez ensuite gagner dans quinze ans le recours intenté devant la cour européenne ça vous fera une belle jambe.

Officiellement la République rejette le communautarisme. Dont acte. Pourtant elle met en place des organismes dont le but ultime est bien de rendre une justice privée et communautariste.
Pour la Halde, la communauté des ayants droit éternels à cause de leur origine diverse, pour Hadopi, la communauté des producteurs qui confrontés à la baisse de leur chiffre d'affaire et trouvant que les diverses taxes sur les nouvelles technologies ne leur rapportent pas assez pour maintenir leur train de vie, ont décidé de taper dans le tas pour se remettre à flot.

Avec un tout petit peu de recul, ça ressemble en pire aux chasseurs de primes de certains États des USA, en pire parce que ceux là agissent à partir des réquisitions d'un juge.

7 commentaires:

  1. Pas d'inquiétude, cette usine à gaz ne marchera pas, sera hackée et disparaîtra sous les quolibets de la foule enthousiaste...

    RépondreSupprimer
  2. Dans tout ça , je ne sais pas encore ce que signifie " sécuriser son propre internet " ???????????????????????

    Avant de taper dans le tas , ils devraient , au moins , informer le client ...

    RépondreSupprimer
  3. c'est une histoire de clé de chiffrement wep ou je ne sais quoi, mais pas évident à mettre en oeuvre sur toutes les box.
    des fois c'est expliqué comme sur les Belkin d'autre fois comme sur les box ex-9 c'est hermétique.

    RépondreSupprimer
  4. Nous nous enfonçons de plus en plus dans l'arbitraire, la justice à plusieurs vitesses (tout comme l'éducation d'ailleurs), le droit à géométrie variable et les communautarismes qui s'organisent en nouvelles petites féodalités... N'est-ce pas la définition même de la décadence ?

    RépondreSupprimer
  5. Just found this forum via google. Glad to join you. I came here to learn your lingo . thanks all.

    RépondreSupprimer
  6. c'est exactement ça.
    Plusieurs pensent qu'il ne faudrait pas secouer très fort pour que tout s'écroule

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.