En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 30 octobre 2017

Catalogne : A quoi joue l'Union ?

Après que le président de la commission, l'ineffable Jean Claude Junker, nous a joué la vertu lors de des évènements catalans, curieusement le président de la Généralité de Catalogne est parti se réfugier tout près de la Commission, à Bruxelles .
Pour ma part, je suis persuadé que Puigdemont ne s'est lancé dans cette aventure destructrice  qu'avec l'aval secret de la Commission dont par ailleurs la politique constante est de briser les États  au profit des régions.
Je pense que dans les prochaines semaines, s'appuyant sur de possibles incarcérations  ou répressions de manifestations par l’État espagnol , la Commission va peu à peu opérer un virage à 180 degrés. Elle sera suivie par les européïstes les plus convaincus au rang desquels je verrais bien notre Macron à nous.
Tout cela me semble un pas de plus vers la destruction des États et la guerre civile généralisée pour le plus grand profit dans un premier temps des exogènes et dans un second temps des mondialistes.

Affaire à suivre ...


EDIT du 31 octobre
Ce dessin paru aujourd'hui 31 octobre sur MPI confirme que je ne suis pas le seul à penser cela

2 commentaires:

  1. Donc les États serait des résistances aux métèques et aux mondialistes?
    personnellement ce n'est pas ce que j'avais constater mais bon si vous le dites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les États sont la concrétisation de la nation dans la plupart des cas et ça les mondialistes ne peuvent le supporter. Aujourd'hui nombre d’États européens sont gangrénés par les mondialistes c'est un fait, mais pris en main par d'autres, les États seraient un rempart contre le mondialisme et ça les mondialistes ne peuvent le supporter. Ils jouent donc très fin en usant des particularismes régionaux, ethniques, religieux pour détruire les États sous l'effet de ces différentes forces et se paient même le luxe de jouer les entremetteurs "pacificateurs" pour mieux contrôler la désagrégation. C'est le cas de l'Union.
      Ils pensent, du moins je l'imagine, qu'ils sauront mieux gérer des entités plus petites et que ces entités portent en elles tous les germes centrifuges pour créer la guerre si nécessaire pour parachever l’œuvre.

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.