En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 3 mars 2014

Chauds les marrons !

On apprend sur Europe 1 que, pendant des années, les chiffres de la délinquance sur Paris ont été bidonnés.
Plaintes non enregistrées, délits sous qualifiés, etc.
Malgré la "volonté de transparence " affichée par le nouveau pouvoir en 2012, ces pratiques auraient subsisté au moins jusqu'à l'été 2013.
Qui s'en étonnera ? Ce genre de pratique est dénoncée par la droite (la nôtre) depuis des lustres.
Rien de nouveau sous le soleil donc .
Le plus étonnant serait que ce genre de marronnier ne refleurisse pas à deux semaines des élections !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.