En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 16 février 2014

Qui sera le Général Sissi français ?

Y-a-t'il même un espoir de voir un jour proche se lever un général Sissi en France ?

Dans son essai "Putsch", Vincent Vauclin nous dit croire que oui.

A tous les coups, son essai mérite d'être lu. Néanmoins, pour avoir passé plusieurs années de ma vie dans la "grande muette", je sais que les généraux sont pour la plupart cooptés, tout au moins ceux qui sont amenés à assumer des responsabilités importantes.

Vincent Vauclin ne fait pas non plus la part de l'immigration dans les effectifs de l'armée. C'est une donnée relativement récente mais bien réelle.
Certes les unités qui se soulèveraient n’auraient dans un premier temps, pas beaucoup d'opposition de la part de ceux qu'il nomme les "racailles analphabètes du Trocadéro", mais auraient rapidement maille à partir avec des troupes menées par des officiers loyalistes et dans un second temps avec les gangs pégro-islamiques qui stockent des armes dans la périphérie des grands villes.
Au contraire, la population potentiellement favorable au putsch, devrait déjà sortir de sa léthargie et serait dans l'incapacité totale de soutenir son camp par manque de moyens. Ce n'est pas sans raison qu'il est plus facile de se procurer un AK47 en banlieue pour un prix relativement dérisoire qu'un pistolet semi automatique légalement.

L'oligarchie sait bien d'où vient le danger.

Un général espagnol en 1936
Puis viendrait rapidement le temps des pressions voire des interventions étrangères. La France est une pièce maîtresse du mondialisme donc des USA dans la désagrégation de l'Europe. Une France forte opposée au mondialisme est tout simplement insoutenable pour le système à cause de sa position stratégique. C'est la tête de pont euro-asiatique de l'Empire qui est compromise.
Cela nos veaux de compatriotes ne le voient pas et même ne veulent pas le voir.



2 commentaires:

  1. J'ai lu l'essai de Vauclin et je n'ai pas été convaincu du tout par ses arguments. Un putsch raté, genre "quarteron de généraux factieux", ça s'est déjà vu mais c'est assez peu probable vu le contexte actuel. Par contre, une belle gabegie, des troubles ethniques et autres rezzous, ça, c'est malheureusement très probable !
    Décadence et asservissement ne vont pas l'un sans l'autre.

    RépondreSupprimer
  2. oui c'est le sens de mon article. On ne fait pas un putsch comme ça en partant de rien. Et un putsch pour quoi faire ? Quel projet ?
    Il suffit de se référer à la période de la guerre d'Algérie où une armée aguerrie, avec des chefs qui en avaient n'a pas pu ou voulu aller jusqu'au bout.
    Comme tu le dis je crains plus des émeutes ethniques, quoi que, s'ils s'ont intelligents, il leur suffira d'attendre.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.