En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 27 février 2014

Les combats de la place Maïdan (élargie)

http://youtu.be/qSvj8F_Br4M

Quand on écrit des conneries il faut savoir le reconnaître.
Mon article sur France 2 place Maïdan était ironique.
Il faut dire que le reportage diffusé sur France 2 s'y prêtait. Néanmoins, en visionnant la vidéo mise en lien on se rend bien compte de la réalité des faits.
A partir de la 12 eme minute, la quasi totalité de la prise de vue filme l'endroit que j'ai décrit.

Effectivement ça tombe comme à Gravelines. Au passage j'ai noté la remarquable organisation des insurgés, car ce ne sont pas des manifestants, ce sont des insurgés organisés (et bien organisés) de façon militaire qui exécutent des ordres, montent en première ligne alors qu'ils sont quasiment désarmés, évacuent leurs morts et leurs blessés, font des écrans de fumée, dressent barricades et protections.
Ça ne n’empêche pas de penser que les quelques participants du reportage de France 2 la surjouaient un peu pour la caméra, mais les morts étaient bien réels.

Par contre la scène ne se déroule pas du tout place Maïdan mais à 500 mètres de là sur la rue Instituska (translittération approximative), à l'endroit où la rue fait un léger coude, ce qui fait que nos protagonistes étaient en plein dans la ligne de mire des tireurs de la police. Ce qui explique le grand nombre de blessés et de morts.
Par contre je ne comprends toujours pas le trajet du brancardier...



13 commentaires:

  1. Bielka-Belochka27/2/14 18:25

    Vous aurez du être un commentateur sportif. Vous aurez pu sûrement décrocher le Meilleur Prix

    RépondreSupprimer
  2. votre avis sur les insurgés outre sa pertinence, soulève quelques questions.
    l'organisation, les agissements coordonnés, les affrontements démontrent que ces gens sont entraînés.
    par qui depuis quand pour le compte de qui...

    RépondreSupprimer
  3. effectivement leurs actions sont tout sauf spontanées. Ce sont des combattants courageux et disciplinés. Une foule normale aurait détalé. Ils sont pour la quasi totalité équipés de bonnes chaussures, de vêtements chauds, presque tous casqués.

    RépondreSupprimer
  4. Bielka-Belochka27/2/14 19:40

    Votre souci du détail me dépasse. Vous cherchez quoi exactement sur ces vidéos, Monsieur le Fouineur ?

    RépondreSupprimer
  5. d'abord voir où ça se passe, ensuite si les relations qui en sont faites sont crédibles. Je dois avouer que les insurgés m'ont impressionné surtout pour la journée du 20, mais il est légitime de se demander d'où ils tiennent leur entrainement et leur organisation.

    RépondreSupprimer
  6. Bielka-Belochka28/2/14 00:48

    Vous chercher la vérité ? Pour cela il faudrait, peut être, s'éloigner un peu du détail et regarder des choses dans leur ensemble. Sinon, vous aller encore nous retrouver Diable sait quoi.

    RépondreSupprimer
  7. Je crois que tu devrais te pencher sur les groupes de l'ultra-droite, comme on dit chez nous.
    Ils sont en effet motivés, entraînés, casqués, avec un max de protection corporelle. Ça n'empêche pas leur harnachement de prendre feu parfois.
    Équipés par qui ? Leurs organisations je pense. A moins que l'OTAN veuille se les prendre en travers, tout équipés, plus tard.
    Ils ont fait leurs preuves en 1ère ligne.

    RépondreSupprimer
  8. Il y a des photos qui montrent le fameux pont métallique en perspective avec la Place de l'indépendance. Ç'était surtout dans ce secteur, les snipers, je crois.

    RépondreSupprimer
  9. Le fameux brancardier n'en est pas un, mais un manifestant parti chercher un brancard pour aider un blessé qui n'était accessible que de devant l'arbre. C'était occupé derrière.
    Et il a été touché.

    RépondreSupprimer
  10. Un certain nombre portaient des gilets pare-balles... (entre autres détails pour corroborer ton impression qui fut aussi la mienne)
    Rien de spontané, certainement. Et tout le soutien logistique peu discret de l'Empire (commandos, agents en civil, provocateurs, groupuscules extrémistes style "Aube dorée" instrumentalisés. Sans aide extérieure, aucune révolution n'a jamais abouti, des tas d'exemples au cours de l'Histoire le démontrent. Depuis leur création, les Etats-Unis ont toujours fonctionné de la même façon, c'est à dire par "prédations" successives (to yank = voler, en anglais, d'où le surnom très péjoratif de Yankees). Avec les banksters, Soros et tous les cosmopolites qu'ils ne faut pas nommer, ils se sont impliqués à fond derrière cette affaire, revanche de la claque de la révolution "orange". C'est une nouvelle partie du "Grand Jeu" de domination mondialiste à laquelle nous venons d'assister. Les Ukrainiens ne sont que des pions sur le grand échiquier. La balle est maintenant dans le camp de Poutine. Je ne serais pas étonné qu'il réagisse vite et fort !

    RépondreSupprimer
  11. @ La mouette
    c'est un peu plus haut que le pont, la rue monte puis devient à peu près horizontale et tourne légèrement à droite. C'est là que ça se passe (merci Google )
    La scène du début du reportage de FR2 est visible vers la minute 19 mais de profil cette fois.
    Si c'est l'ultra droite qui a fait la révolution, ça ne fait en effet que commencer

    RépondreSupprimer
  12. @CCRIDER
    instrumentalisés ou pas ils avaient tous de belles paires de balloches, ce qui promet pour la suite

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.