En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 17 mai 2013

Une chute sans fin dans une nuit sans fond, Voilà l'enfer (Dante)

Je n'ai pas vu la conférence de presse de Hollande hier, j'en suis donc réduit à consulter internet ce matin et le moins que l'on puisse dire c'est que ça n'explose pas les compteurs.
Ce que j'en retire c'est l'impression que la grenouille (cf  La Grenouille et le Boeuf) continue d'enfler et que le surnom de Flanby n'est pas usurpé. Le flan est d'une nature élastique, rien ne l'entame hors la cuillère.

Continuons de tomber, tant qu'on tombe on ne ressent pas la pesanteur, bien qu'elle joue. Certes nous connaissons la fin de l'histoire mais Dieu que la chute est jolie !

Il est désormais avéré que nous avons dépassé le bord du précipice.


2 commentaires:

  1. Ce type est une andouille…
    J'attend le mec qui nous dira "Msieurs-dames, vous m'avez élu, mais je n'ai pas les rênes. Je n'ai aucun pouvoir, aucune possibilité de manoeuvre. Alors on fait comment ? Vous me soutenez si je nous fait sortir de ce merdier ? Ou du moins, si j'essaie ?"

    Mais je ne sais pas s'il existe.

    RépondreSupprimer
  2. personne ne le sait, mais il faut espérer

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.