En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 17 janvier 2013

L'amer de Paris



La municipalité de Paris qui du propre aveu du maire n'a jamais présenté aucune note à aucune manifestation — Dieu sait que des dégâts  commis par des manifestants de gauche il y en a eu — présente une addition de 100 000 euros aux organisateurs de la manifestation du 13.

Non seulement la mairie de Paris n'a jamais présenté d'addition, mais a même subventionné les casseurs et continue de les subventionner.

Difficile de ne pas y voir une bassesse de la part du lobby homofolingue qui à court d'arguments essaie de briser l'élan populaire, plus même, le bon sens, par le porte monnaie.

Question subsidiaire, Paris doit-elle rester la capitale de la France ?

4 commentaires:

  1. homofoldingue ? tu sais, c'est un paravent, derrière, on trouve la sagacité juive et maçonne...

    RépondreSupprimer
  2. en fait je cherchais un antonyme à homophobe si prisé par les temps qui courent.
    Sur le fond, je sais bien que le "lobby" ne les représente pas tous, pour autant qu'un homosexuel réduirait sa personnalité à son comportement sexuel et se sentirait en mal de représentation, et que d'autre part il n'est qu'un outil entre des mains perverses.

    RépondreSupprimer
  3. "antonyme à homophobe" puisque vous en êtes à la languistique..

    Est-ce que "fiotte", c'est un euphémisme par rapport "pédé" ?

    RépondreSupprimer
  4. je ne crois pas, je dirais synonyme

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.