En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 10 janvier 2014

Vaudeville rue du Faubourg St Honoré : Deux poules pour un coq

Ainsi le locataire du 55 rue du Faubourg St Honoré qui avait quitté sa maîtresse il y a deux ou trois ans, pour une autre maîtresse, tromperait celle-ci avec une nouvelle maîtresse, confirmant au passage son goût pour le style de femme "peau de vache", visage plutôt sévère, fausse maigre, visage osseux, lèvres minces .

Quel intérêt de tromper sa maîtresse ? Tromper sa femme je le conçois, mais tromper sa maîtresse c'est complètement absurde.

Tout cela est très parisien, très bobo et ne prête même pas à rire.




4 commentaires:

  1. Détournement d'un célèbre slogan sarkozyste : Trierweiler moins pour Gayet plus.

    RépondreSupprimer
  2. très bon.
    Heureusement que le ridicule ne tue pas sinon Flanby aurait pu nous prouver qu'il avait neuf vies comme les chats

    RépondreSupprimer
  3. AAahhhh quel homme !
    Quelle est la marque de son eau de toilette ?

    RépondreSupprimer
  4. "Un tramway à 18 heures" ? de Pierre Bergé ?

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.