En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 1 novembre 2013

Le syndrome de Stockholm en burnous ?

Imagine-t-on un moment le soldat Shadit (anti)-héros de l'armée israélienne venir poser, barbu et  déguisé en bédouin devant les caméras israéliennes au lendemain de sa libération ?
Imagine-t-on les quelques prisonniers  de Saddam venir poser dans la même tenue devant les grands médias américains ?
Imagine-t-on l'ex madame Sarkozy, exhiber les infirmières bulgares déguisées en fatmas ?

Bien sûr que non !

Aussi les interrogations de Marine Le Pen sont tout à fait légitimes . Elles ne sont peut-être dues qu'à l'incompétence du personnel politique et diplomatique français, ce qui ne serait pas une découverte, mais elles sont légitimes.
Elles seront confirmées ou infirmées par le temps et par l'éventuelle libération des derniers otages de la région, aussi messieurs dames des grands médias aux ordres, un bémol et un peu plus de professionnalisme pour nous informer exactement sur la nouvelle personnalité (ou pas) de ces anciens otages. Rappelez vous un peu de ce qu'est le syndrome de Stockholm !

8 commentaires:

  1. Nul besoin d'être un grand romancier pour imaginer le lavage de cerveau qu'ont dû subir ces malheureux... Mais dans notre monde de bizounours, simplement l'évoquer, c'est déjà l'abomination de la désolation...

    RépondreSupprimer
  2. le salut du PS est dans la renaissance de la bête immonde.

    RépondreSupprimer
  3. (sans rapport direct avec votre billet)
    Faisons un peu de politique fiction tirée par les poils du cul du cheveu complotiste: libérer des otages, cela permet à la fois de remonter sa côte dans l'opinion publique et de continuer à financer (vingt millions!) de manière détournée la pseudo rébellion syrienne.

    RépondreSupprimer
  4. Le rapport n'est pas si indirect que ça

    RépondreSupprimer
  5. "peu plus de professionnalisme" tout de suite les gros mots !

    RépondreSupprimer
  6. @ Pharamond
    Je le confesse, c'est de la pure agressivité de ma part

    RépondreSupprimer
  7. les deux derniers journalistes de RFI pris en otage au mali ont été abattus.
    Hollande est indigné.

    RépondreSupprimer
  8. j'espère qu'il va s'en remettre le chouquinet. C'est que l'on voit le grand vide qu'a laissé Stephane Hessel. L'indignation n'a plus le même folklore;

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.