En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 6 novembre 2013

Au bord du gouffre, à court d'idées, la gogoche ressort les vieilles recettes

Maintenant que l'ostension de peaux de banane est le pur symbole du racisme le plus déchaîné, au bord du gouffre, à court d'idées, la gogoche ressort les vieilles recettes à savoir le sempiternel racisme.

Christiane la vertu ou Harry du CRAN ne s'indignent pas quand la jeune députée du FN est insultée, encore moins lorsqu'il s'agit de Marine ou de son père, normal ils sont blancs et blonds.

Oui il y a du racisme en France, celui dont sont victimes tous les jours des dizaines de millions de Français, blancs, agressés par des exogènes assurés de leur impunité, puisque le délit de racisme anti-blanc est même nié par la classe dirigeante. Agressés moralement et physiquement. Pourtant les colonnes faits divers de la presse pourtant aux ordres sont riches de ces agressions anti autochtones.





7 commentaires:

  1. Que peut la logique face au matraquage des médias ?

    RépondreSupprimer
  2. pauvre Rosenback et pauvresse taupira ! Nous, envahis par des hordes africaines, nous n'aurions qu'un droit, se taire ? Bientôt nous ne nous contenterons pas des peaux, c'est un cargo de bananes que nous leur foutrons dans le cul ! car les noirs ne seraient pas racistes, eux ?!

    RépondreSupprimer
  3. Hors-sujet, les dernières nouvelles de votre "arme de grenier":
    1911
    Sans rancune j'espère...

    RépondreSupprimer
  4. @jazzman c'est une vieille histoire ça :-)

    RépondreSupprimer
  5. @ Brebis
    Tu sais bien que le racisme est consubstantiel à la race blanche.

    "Face de craie" c'est de l'humour carrément désopilant, "guenon" c'est du HLPSDNH le plus fétide.

    RépondreSupprimer
  6. @PE, je sais ! Qui peut ignorer ça !

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.