En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 11 février 2013

Agir mieux que réagir !

On a parfois l'impression d'être face à des adversaires omniprésents et presque omniscients tellement la droite donne l'impression de n'opérer que par réaction.

Prenons le cas du "mariage" homosexuel. Au hasard ...

Le coup vient de loin. Il y avait quand même eu un sérieux coup de semonce avec le PACS. Nous avons  assisté pendant au moins une décennie aux manœuvres d'entrisme des homos militants dans TOUS les partis. Parallèlement, le lobby homo a agit sur le plan de la langue et du vocabulaire alors que depuis la publication du roman "1984"  en 1949, aucun homme politique un tant soit peu curieux n'est sensé ignorer le poids des mots en politique.

Et pourtant la droite batifolait, cueillant des marguerites et des pissenlits en attendant sans doute de les bouffer par la racine.

L'inconvénient majeur de la réaction consiste à ne s'engager que sur les terrains où on veut vous amener. On sait qu'en science de la guerre, le choix du terrain est essentiel, quand en plus on admet que l'agresseur a le choix des armes, la bataille est perdue avant même d'avoir commencé.

J'ai énormément de sympathie envers les différents collectifs, organisations qui œuvrent en vue de tenter de bloquer le processus du "mariage" homo, mais dès lors qu'ils ne combattront que sur le terrain qu'on a soigneusement préparé pour eux, en contrebas, à bonne portée de l'artillerie, ces manifestations s'apparenteront plus à la charge de la Brigade légère qu'à une véritable menace.
Glorieuse, mais vaine.


L’opinion publique  maitre mot de la société médiatique, arme du vrai pouvoir, celui qui nous dirige au-delà des appareils étatiques,  réflète l'opinion réelle ou supposée de la majorité de la population.

En fait on ne sait trop ce qu'elle reflète en l'absence de question ouvertement posée et quand on sait comment les sondages sont instrumentalisés et manipulés par une classe médiatique qui ne sert que ses intérêts et ceux des maîtres qui la font vivre.

Toujours est-il que le Leviathan a encore à coeur de sauvegarder les apparences.

Afin que le bon peuple ne s'interroge pas trop sur la manière dont 9000 amendements auraient pu être discutés en environ 120 heures de "débat" soit 1,25 à la minute, ni sur l'effacement de l'opposition qui ne nous a même pas gratifiés d'une petite sortie de séance, qui est le moins qu'on puisse faire lorsqu'on est fondamentalement en opposition avec un projet de loi, on vient de nous débusquer un super pseudo-scandale alimentaire.

Alors là ça tremble dans les chaumières, tout le monde craint pour sa sacro-sainte santé.
Les médias nous abreuvent tous les quarts d'heure d'informations redondantes et sans intérêt pour nous révéler ce que tout le monde sait depuis longtemps : la nourriture industrelle c'est de la merde certifiée sanitaire, pasteurisée.

Mais le contrefeu est de bonne qualité, on ne parle déjà plus de la loi. Mardi elle sera votée à l'Assemblée, puis le mois suivant au Sénat. Une manifestation aura lieu à Paris en mars, elle réunira peut-être encore un million ou plus de manifestants, ou moins.
Et après ? quand le pouvoir n'aura pas cédé, car il ne cédera pas,  nous mobiliseront-nous  dans deux ans, surpris, pour protester qu'on impose aux curés de célébrer des mariages pédérastiques dans nos églises  au nom de la non-discrimination et de l'égalité des droits ? Parce que c'est cela la suite qui nous attend !

l'investissement de l’Église, la suite programmée.

Debout, il est plus que temps de prendre les devants !


5 commentaires:

  1. Tu as raison et ce qui est typique, c'est que les pros s'empressent de faire glisser "question de société" vers "fascisme catholico-intégriste".

    C'est le mécanisme de la diabolisation bien connue.

    Chapeau à Brigitte Barjot qui use d'une dialectique claire et difficilement discutable.

    RépondreSupprimer
  2. S'il manque quelque chose d'essentiel à la droite c'est vraiment un fédérateur.

    RépondreSupprimer
  3. L'UMP essaie à bon dos de se refaire une santé ! Avec des juifs comme Copé, NQM, Jacob...on n'a rien à attendre de ce sac à merde !

    RépondreSupprimer
  4. La droite dure ou molle ne s'est pas vraiment mobilisée contre le mariage homo (97 voix contre, ça dit tout), une preuve de plus que les représentants du peuple ne représentent qu'eux-mêmes...
    Reste que j'ai quand même l'impression d'une stratégie globale, à l'échelle mondiale et bien étalée dans le temps long de l'Histoire. Un pourrissement programmé de nos sociétés, une volonté de perversion systématique de l'intelligence et des moeurs qui ne date pas d'hier. Les homos ne sont que les idiots utiles de cette affaire, tout comme les enseignants, les immigrés, les sans-culottes, les tricoteuses et quelques autres. Tout est bon pour les pourrisseurs qui tirent les fils en coulisses.
    Et comme tu le dis fort justement, la réaction se retrouvant à chaque fois sur la défensive, n'attaquant jamais, n'ayant le choix ni du terrain ni des armes est toujours battue, cocue, contente et infoutue de revenir sur les âneries ou saloperies en question. Et ça dure depuis plus de deux siècles... (1777 pourrait bien être l'an un du "NOM" ou du "NON")

    RépondreSupprimer
  5. d'un autre côté, bonne nouvelle, si le diable existe, Dieu existe

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.