En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 28 février 2011

T'as pas vu passer un porte-avions ?

On glose beaucoup sur le fait que Chirac soit ou non atteint de la maladie d'Alzheimer.
En fait cette question est vraiment du niveau du fait divers, de l'anecdote du moment qu'il n'exerce plus aucune responsabilité.

Mais que penser d'un homme au plus haut sommet de l'État qui déclarerait ceci :
Lors de la campagne présidentielle de 2007, « un second  porte-avions répond à un besoin opérationnel évident  » et d'évoquer la « nécessité impérieuse de réaliser ce programme.»

En juin dernier, lors d'un déplacement sur le Charles de Gaulle, il  avait encore déclaré  « Le porte-avions est un outil décisif pour l'exercice de la France en tant qu'acteur majeur sur la scène internationale (...) Nous devons conserver les capacités d'agir partout dans le monde en projetant nos forces, sinon nous ne serons plus un grand pays. Avec le porte-avions et son escorte, la France dispose d'un outil diplomatique de premier plan », ajoutant que ce bâtiment constitue « une pièce maîtresse de notre dissuasion nucléaire ».

Et mardi dernier à Bordeaux  « Un porte-avions, pour quoi faire ? Je veux bien faire un porte-avions mais pour quoi faire ? ».

Il ne lui effleure même pas l'esprit à ce dindon que la crise libyenne est l'exemple type d'utilisation d'un porte-avions en mode diplomatique si la situation venait à vraiment se dégrader.

6 commentaires:

  1. Pourquoi pas de porte-avions ? Plus d'argent dans les caisses... Et aucune volonté de se faire respecter...

    RépondreSupprimer
  2. tu as tout à fait raison, mais je ne supporte pas les manières de ce roquet sur la façon qu'il a de se déjuger et de prendre les autres pour des c...

    RépondreSupprimer
  3. Comme toujours, il y a trois solutions.

    - l'incompétence (Sarko = abruti)
    - le sabotage (Sarko = traitre)
    - le sabotage par la promotion de l'incompétence. (Sarko = abruti parrainé par les ennemis de la France)

    J'opte pour la troisième solution.

    RépondreSupprimer
  4. je crois qu'en l'occurrence, CCRIDER est plus proche de la vérité, il n'y a plus d'argent dans les caisses et le peu qu'il y a est aspiré par la guerre d'Afghanistan, guerre lointaine, coûteuse et inutile, du point de vue de la France, quand il y a tant à faire à nos portes.
    Moi qui aime bien les classiques ça n'est pas sans me rappeler l'expédition de Sicile qui a marqué la défaite d'Athènes dans la guerre du Péloponèse.

    RépondreSupprimer
  5. Je serais pas loin d'acquiescer, mais je pense qu'il s'agit plus d'une question de priorité. 3 milliards pour le Charles deGaulle... somme rondelette, mais cela devrait encore pouvoir se faire. L'argent est destiné à d'autres choses, et notamment la guerre en Afghanistan (où l'on n'a rien à faire). Sarko patriote aurait dit "On retire nos troupes du bourbier et l'on se concentre sur la défense nationale". Sarko menotté aurait dit "Nous allons étudier la faisabilité, mais étant donné l'état des caisses, cela est compromis", Sarko le vendu nous a dit "pourquoi faire ?"

    RépondreSupprimer
  6. c'est un peu ce que je disais un peu plus haut, je me cite :
    je ne supporte pas les manières de ce roquet sur la façon qu'il a de se déjuger et de prendre les autres pour des c...

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.