En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 15 janvier 2011

La roulette polonaise.

On se souvient du crash de l'avion du président polonais qui avait entraîné la mort de ce dernier et de sa suite.
Un blog russe fait une excellente reconstitution en images du crash.
Malheureusement je ne suis pas capable de comprendre le texte écrit en russe, mais les images sont parlantes.

Il apparait qu'il s'agit d'une faute de pilotage : le pilote est allé chercher le visuel du sol en passant sous la pente normale ou sous les minimas de sécurité, hypothèse que j'avais avancée à l'époque, ayant connu cette technique lorsque  je servais dans l'aéronavale. Elle était chez nous baptisée du doux nom de "percée bretonne".
C'est dangereux, formellement interdit et surtout ça paye à tous les coups si comme à Smolensk, la piste est sur un plateau.
Compte tenu de la qualité des passagers transportés, on peut douter que le pilote ait pris sur lui de risquer de tuer toute sa cargaison .
Voilà ou mène l'abus d'autorité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.