En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 31 janvier 2011

Maghreb, le grand chambardement ? (2)

Selon une information issue de Wikileaks et relayée ce matin dans le bulletin de réinformation de radio Courtoisie, les USA fricoteraient avec l'opposition Égyptienne depuis quelques mois déjà, œuvrant pour l'éviction de Moubarak avant les élections de fin d'année.
Ils réitèrent les manœuvres conduites en Iran en 1978-1979.
C'est encore pire que ce que je pensais !

6 commentaires:

  1. Dès que les étasuniens mettent leur gros tarin merdeux dans les affaires des pays étrangers ils atteignent le but contraire à celui escompté. Bientôt le tour de l'Egypte et de la Tunisie qui risquent effectivement d'avoir des gouvernements islamiques.
    Et là je suis content. Je jubile. l'Iran aura bientôt des alliés (Irak, Afghanistan, Tunisie ?, Egypte ?.
    J'en ai plus qu'assez de la ploutocratie et du Lobby qui m'oppriment.
    Quand il n'y a plus de solution, qu'il ne reste que le désespoir et que la seule solution est d'aller droit dans le mur, il faut y aller. On compte ensuite les points et je ne serai pas forcément celui qui aura le plus mal.
    Il faut rappeler que l'Algérie est passée juste à côté. Les élections démocratiques avaient été à l'avantage du FIS. Mais si l'élection était démocratique, les bien pensants au pouvoir, du genre qu'on a chez nous, le cœur à gauche, les droitdelom Lobbyistes, ont considéré que le résultat était antidémocratique d'où l'éviction du FIS. Vve la démocratie !!!! Il se serait passé la même chose en France si LE PEN avait été élu en 2002.

    RépondreSupprimer
  2. je suis aussi d'avis qu'à un moment, la seule façon de briser l'encerclement c'est de foncer droit devant et advienne que pourra.

    La démocratie est très variable dans le système global, ne valent que les "bons" votes.

    RépondreSupprimer
  3. Il est certain que les Etats-Unis ne sont pas pour rien dans les événements auxquels nous assistons. Je vous rejoins sur certaines conséquences et évolutions possibles, mais pas sur toutes (Alliance Irak, Afghanistan, Tunisie, Egypte, je n'y crois pas du tout car le clivage sunnite-chiite reste une ligne de force incontournable). Par contre, l'Algérie et la Turquie sont en mesure de tout faire basculer dans un chaos jamais vu... Les stratèges étasuniens sont vraiment des apprentis-sorciers aussi dangereux qu'irresponsables !

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais pensé à une alliance Irak, Afghanistan, Tunisie, Égypte, juste que si l'Égypte bascule soit dans un régime islamiste, soit même dans un régime qui sera obligé de donner des gages aux islamistes, c'en est fini à (court) terme de la paix entre l'Égypte et Israël. Ce qui signifie la guerre cette année ou l'année prochaine. Je pense que le rapport de force a évolué en faveur des pays arabes.

    RépondreSupprimer
  5. Et ce n'est qu'un début !

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.