En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 21 septembre 2010

Woerth dehors !

Eric Woerth est vraiment une m..., d'ailleurs les trois "." sont de circonstance.
Désolé d'être aussi trivial, mais enfin !

A la question de savoir s'il comptait maintenir la retraite entière à 65 ans pour les femmes ayant eu trois enfants, il a répondu qu'il n'en n'était pas question.
Argumentée sur des bases économiques, la réponse n'aurait peut-être déjà pas été acceptable, mais son argument maçonnique est carrément répugnant : "il s'agit d'un choix personnel" qu'elles doivent assumer en somme. Un petit plaisir solitaire ?
Ce que ce Woerth-culture-de-mort semble oublier, c'est que ce sont les enfants de ces femmes qui paieront sa grasse retraite demain et certainement pas les déracinés de Niamey ou Tombouctou qu'il fait, avec ses amis politiques, venir à grand renfort de charters, parce que, quand la France serait peuplée entièrement de Maliens, ce serait Mali-sur-Seine ici et on voit ce qu'est le Mali.

On voit bien ici ce que signifie l'égalité homme femme pour ces mondialistes maçonniques . Il s'agit non pas d'une égalité géométrique "à chacun selon ses mérites" mais bien d'une égalité strictement arithmétique, la pire, celle qui détruit, celle que l'on nomme à bon droit l'égalitarisme, car il s'agit d'une démarche militante de destruction de la société.

Les femmes avaient des avantages quant au travail de nuit, supprimés ; elles avaient un avantage pour le départ en retraite, supprimé; les hommes en compensation avaient parfois un meilleur avancement (et pour cause), évacué.
Tous pareils, tous égaux et vive le monde minéral !

Dans le même temps le toy-boy qui nous sert de ministre des finances veut supprimer le maigre avantage fiscal accordé aux couples qui se marieraient. C'est vrai que le mariage rebute un peu monsieur.
Rappelons au passage la nature de cet avantage : il consiste à faire une déclaration commune valable à compter du jour du mariage.
En clair si les deux conjoints ont un salaire identique dans la moyenne des Français, l'avantage est quasi  nul, cela n'est vraiment intéressant que si l'un des deux n'a pas de revenus ou très peu et que l'autre gagne beaucoup.
Cet avantage ne vaut naturellement qu'une fois, l'année du mariage. Il n'y a rien d'exorbitant là-dedans – Ce qui est exorbitant c'est que l'on ose encore nous prélever des impôts pour des services qui n'existent plus ou partent à vau-l'eau.
Je doute que ce soit LA motivation qui pousse les gens au mariage, mais enfin, moins de mariages donc moins d'enfants, c'est mécanique malgré  la politique d'éradication des naissances mise en place depuis plus de 40 ans.

C'est avec une telle politique déshumanisée que s'imposera une religion pourtant chargée de défauts mais qui donnera l'impression aux gens de revenir à des valeurs fondamentales : l'islam.

2 commentaires:

  1. C'est tout à fait mon avis aussi ....mais encore faut - il avoir étudié le mot " Mondialisation " ....et tout ce qu'il comporte ...

    Trop fatigant ....et , surtout , trop invraisemblable pour une majorité de cervelles de poulets ...

    RépondreSupprimer
  2. "Étudié" en voilà des mots !

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.