En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 17 septembre 2010

L'anti-France se déchaîne

J'y reviens encore et encore, mais voir la presse aux ordres du mondialisme s'en prendre à l'un des plus importants vecteurs de ce même mondialisme en France, à savoir le président lui-même c'est un vrai plaisir que je savoure chaque jour.
Cet article de 20 minutes résume à lui seul le psychodrame :
Cette fois, cela ne passe pas. Alors que jeudi matin, la presse française tentait de garder un semblant de neutralité dans la lutte qui oppose depuis quelques semaines la France aux institutions européennes à propos de la politique d'expulsions massives des Roms par la France, les éditorialistes s'inquiètent ce vendredi du «clash magistral» survenu jeudi après-midi entre Nicolas Sarkozy et l'Union européenne (UE), estimant que Paris se retrouve «isolé» et a subi une perte de crédibilité.

«Officiellement, le locataire de l'Elysée était venu clarifier le débat sur les expulsions de Roms. Il a finalement provoqué un clash magistral, au cours duquel il n'a même pas été soutenu - contrairement à ce qu'il dit - par ses homologues», écrit Philippe Waucampt dans le Républicain lorrain. Une analyse reprise par nombre d'éditorialistes des quotidiens régionaux... la suite sur 20Minutes
Un piège dans lequel il faut éviter de tomber : prendre fait et cause pour l'un ou pour l'autre : l'ennemi de mon ennemi n'est pas nécessairement mon ami !
Un fait est clair, la presse montre nettement qu'elle est dans le camp de l'anti-France.

3 commentaires:

  1. Seulement la presse ? .....

    RépondreSupprimer
  2. non, pas seulement elle, mais c'est bien clair (bien que ce ne soit pas une découverte)

    RépondreSupprimer
  3. Pharamond19/9/10 21:19

    Sans surprise.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.