En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 15 juin 2010

Attentat anti-patriotique à Villeneuve Saint-Georges.

Curieux que les médias ne se déchainent pas après que dans la nuit tous les fanions de la ville de Villleneuve Saint Georges soient décrochés, certains brulés et celui "de la mairie" remplacé par le drapeau du FLN de l'Algérie.
J'ai même vu sur le site d'un journal un internaute s'interroger :" mais à qui profite le crime ?".
Remercions-le pour le courage de cette interrogation qu'il doit se faire à chaque fois qu'il y a une flaque d'eau devant une mosquée ou quelques tombes saccagées dans un cimetière juif ou musulman et rassurons-le : il ne s'agit que d'une prise de possession, pas d'un attentat.

Le plus drôle, c'est qu'après que l'information diffusée faisait état de la destruction de drapeaux français, le système s'est empressé de détourner l'information, faisant état d'un "drapeau de la ville" qui comporterait des bandes bleu, blanc et rouge, mais rassurons nous, il ne s'agissait que d'un drapeau de la ville.
Cette affirmation est certainement fausse, car ainsi que le montre cette photo, sur le fronton de la mairie de la ville ne figurent que des drapeaux français.


D'autre part, le seul "drapeau de la ville" semble être celui portant les armes de la ville, soit Saint Georges en personne ou bien une sorte de rosace moderne.


Naturellement si quelqu'un me fournit une photo du fronton de la mairie ornée de cette introuvable bannière bleu-blanc-rouge n'étant-pas-le-drapeau-français, je suis preneur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.