En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 11 juin 2009

L'OMS relève le niveau d'alerte relative à la grippe mexicaine porcine A H1N1 innommable, au niveau 6.
Sans qu'au niveau du citoyen lambda, on ne sache vraiment très bien ce que représente ce niveau 6, le gouvernement indique qu'il compte pour l'instant rester au niveau 5 (qui représente on ne sait quoi) tandis que L'Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset)
a cependant recommandé ce jeudi, en cas de circulation du virus de la grippe (niveau d’alerte 6), d'éviter les rassemblements dans les bureaux et d'inviter les personnes potentiellement contaminées à ne pas fréquenter les bâtiments publics et les immeubles de bureau.

A défaut, l'Afsset recommande de respecter «une distance de sécurité d’au moins 2 mètres entre chaque personne». Quant à la ventilation, l'organisme conseille de maintenir l’apport d’air extérieur et d'arrêter le recyclage si le bâtiment collectif est doté d'une climatisation centralisée. La cellule interministérielle de crise doit cependant se réunir vendredi matin en France, mais n'envisagerait pas de prendre ce type de mesures dans l'immédiat.


Tout cela pour 30 000 cas déclarés dans le monde et moins de 100 décès, pour une pandémie qui
"Au niveau mondial, [...], du moins dans ses premiers jours, sera de gravité modérée."


Au nom du principe de fouetteux précaution, l'OMS et les gouvernements se préparent à mettre un certain nombre de pays à genoux. On se demande quand même pourquoi ? Comme si le but réel était de ruiner l'économie de certains pays déjà mal en point dans ce domaine.

2 commentaires:

  1. A mon avis on veut surtout vendre les vaccins qui arrivent et augmenter le trou de lé sécu par la même occasion.

    RépondreSupprimer
  2. vous avez raison mais l'un n'empêche pas l'autre, c'est même un des moyens pour y arriver.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.