En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 17 juin 2009

AF 447 : le BEA approche du but.


Source TF1
Deux semaines après le crash de l'AF447, le BEA affiche un certain optimisme sur l'évolution de l'enquête qui doit déterminer les causes de l'accident. "Compte tenu de tout le travail qui a été fait et de tout ce qu'on a, je pense que on se rapproche peut-être effectivement un peu du but", a déclaré Paul-Louis Arslanian, le directeur du BEA, chargé de l'enquête technique sur le crash, lors d'une conférence de presse. "Le maximum est fait pour récupérer que ce soient les enregistreurs ou les corps et on ne peut pas dire aujourd'hui ce qui sera réussi", a-t-il poursuivi. "Il est quasiment certain que l'avion ne sera pas entièrement récupéré", a-t-il ajouté, alors que la recherche des débris de l'appareil se poursuit dans l'Atlantique.

Le BEA montre aujourd'hui un certain agacement, car ses spécialistes n'ont pas été autorisés à participer à l'examen des corps. Le bureau français n'a pas encore le résultat des autopsies. "Je ne suis pas content", a déclaré son directeur, Paul-Louis Arslanian. "J'espère que j'aurai finalement une explication." Les autopsies des 50 corps repêchés par le Brésil ont été pratiquées par des médecins brésiliens. "Nous avions sur place un médecin-enquêteur, un médecin qui travaille au BEA et qui a une certaine expérience non seulement des autopsies mais également des autopsies dans ce cadre", a ajouté Paul-Louis Arslanian. Il a toutefois souligné que des "spécialistes français intervenant dans le cadre de la procédure judiciaire" ont été "associés" aux autopsies et qu'il ne se lançait pas dans des "attaques" contre les autorités brésiliennes.

Le commissaire européen aux Transports Antonio Tajani s'est dit mercredi convaincu que l'accident de l'A330 d'Air France était le résultat de "plusieurs" causes [N d Blog : comme TOUS les accidents !], d'ordre météorologique ou technique, lors d'une visite au salon du Bourget. "Je suis absolument convaincu qu'il n'y a pas eu seulement une cause, je pense que l'accident s'est passé à cause de plusieurs choses, soit météo soit technique" [N d Blog ce qui exclu quand même le missile et l'Ovni ! la belle affaire !], a-t-il dit à des journalistes au salon aéronautique du Bourget. Il est "vraiment difficile de dire quelle a été la première des causes", a ajouté M. Tajani, mettant en garde contre les spéculations. "On peut avoir une idée, peut-être une intuition, mais quand on dit quelque chose qui concerne malheureusement la mort de dizaines et dizaines d'hommes, de femmes et d'enfants, il faut être sûr avant de dire des bêtises"[N d Blog chantage bien connu dit du respect aux victimes et à leurs familles], a dit le commissaire italien.



ça c'est de la révélation qui me rappelle une blague de Coluche traduisant les communiqués politiques vus par les journalistes.
Quinze jours après l'accident, on ne sait même pas où étaient assises les victimes dont on a retrouvé les corps et le BEA ne dispose pas (selon ses dires) de la première des autopsies ! Ce ne sont certainement pas les blogueurs, comme moi par exemple, qui se foutent des familles !
Faut-ils que les Brésiliens soient particulièrement méfiants à l'égard des enquêteurs français et plus particulièrement du BEA.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.