En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 22 juin 2009

Discours devant le Congrès

Ou la Sarkosalsa.

Sarkozy se prononce pour la discrimination positive qu'il ne veut pas nommer pas afin de ne pas "créer de polémique" .
Il excuse par avance les pires dérapages de la religion musulmane en déniant à la burqa (mais pourquoi seulement la burqa et pas le nikab le chose et le machin?) le caractère de signe religieux.
Par ailleurs il se déclare pour l'islamophilie au nom de la défense de "toutes" les religions (?)
Soit il est mal renseigné, soit et c'est plus probable c'est un faiseur.
Il se déclare pour le recul de l'age de la retraite et prépare la sienne en se prononçant pour l'amélioration de l'état des prisons.
Contre toutes les décisions européennes et se préparant à quelques défaites devant la cour de justice, il entend faire un pactole aux créateurs. Des rentes de situations aux amis ?

Enfin Sarkozy, grand consommateur devant l'Eternel nous la joue écolo, ce qui veut dire plus de taxes et d'amentes "vertes" aux pauvres types qui n'ont pas de quoi changer de voiture et manger des pommes de terre bio.
Le tout enrobé d'une sauce socialo-communiste où se mêlent démagogie et ... démagogie (parachutes dorés pas bons, salaire un an pour licencié bon, taxe carbone bon, habitants outre-mer gentils République très bon et c.)

On n'en attendait rien de bon, on n'est pas déçu !

1 commentaire:

  1. Ce fut nul... et ridicule. Jusqu'à son arrivée entre deux haies de gardes républicains avec la solennité d'une démarche en canard digne de Charlot en moins drôle et sans la canne...

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.